Archives 2002-2008

La suite sur le blog d’Anita ! :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Cuisine > Cuisine : salé

Terrine de bisque de homard et crevettes

mercredi 26 décembre 2007

(pour tribu fournie et fauchée)

1 boite de bisque de homard
1 boite de lait concentré non sucré
Un paquet crevettes cuites
7 oeufs entiers
2 grosses cuillères à soupe de crème
sel, poivre, paprika

Mélanger la bisque de homard avec la boite de lait concentré + la crème.
Battre les 7 oeufs en omelette. (+sel, poivre, paprika)
Les rajouter au mélange : bisque + lait + crème.
Ajouter les crevettes en morceaux .

Verser dans un moule à cake beurré. (quelques crevettes entières dans le
fond)
Faire cuire au four au bain mairie 3/4 d’heure à 210°C
Sortir du four et démouler froid.

A préparer la veille
Servir avec une mayonnaise citronnée, du mesclun ou la salade de votre choix

Commentaires

  • Recette de farce à la bisque municipale fourrée de démocratie participative :

    Prenez une demi douzaine d’unités de la liste sortante, ne voulant en aucun cas être sortie,

    Ajoutez y une autre demi douzaine d’unités de la précédente liste sortie

    Mais qui souhaite revenir, la leçon n’ayant décidément pas été comprise

    Saupoudrez d’une pincée de postulants virtuels de « Démocratie Directe ».

    Installez le tout dans un grand chaudron celtique que vous placerez

    Sur un grand feu de vielles palettes, détritus et gravats des artisans du cru.

    Stockés sur les sites classés gardés farouchement par les verts locaux

    Portez à ébullition en mélangeant constats et promesses engageantes

    Epicez de fortes rasades d’alexandrins « fou bassanesques » au sens ésotérique mais maritime

    Après quelques réunions de cuisson, déplacez la marmite et laissez réserver sur un fond musical

    de quads, quatre quatres, chevaux et labradors de plages ponctués de salves de sociétaires

    Dégustez ensuite en bandes joyeuses mais avinées, arrosé de bonnes bouteilles de la réserve des Chats et de Beg Melen

    Digérez ensuite jusqu’au mois de mars 2008 en maintenant soigneusement à l’écart les fâcheux

    Ayant eu la mauvaise idée d’exprimer, sur la toile des 3M, leur point de vue continental donc décalé et démagogique sur le caillou

    Utiliser abondamment « va chier à la côte, démagogie participative » etc…

    Le bouquet final pouvant être agrémenté de quelques subsides, extirpées au « grand Orient d’en face », acheminés sous bonne escorte sur le territoire par la juvénile compagnie océane.

    A vos couverts et bon appétit.

    Le misainier gourmet.

  • autre opportunité pour les bourses plates

    se ballader à la côte le 1er janvier et trouver sept huîtres parfaitement consommables abandonnées entre deux rochers....

Cliquez ici pour rejoindre le blog