Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Politique > Municipales & cantonales 2008

La liste du maire sortant.

mercredi 26 décembre 2007

Hé oui, des personnes ont osé se porter officiellement candidates à ces élections municipales, sans savoir quel serait le programme à appliquer et surtout, sans orientation politique à ce programme ...
Certains noms sont d’autant plus surprenants qu’on n’a jamais vu leurs
détenteurs assister à une réunion du Conseil Municipal.

S’être jusque là complètement désintéressé de la vie groisillonne et
prétendre maintenant en tenir les rènes est quand même assez présomptueux.

On va en voir encore des potiches qui découvriront les questions posées
aux conseillers le soir des réunions publiques !

Si tant est que certaines se déplacent pour y assister... Pas facile
quand on n’habite pas Groix ...

On peut remarquer que dans les choix retenus, il n’est plus question de
mettre la priorité sur la solidarité demandée aux Groisillons pour
favoriser le logement des jeunes. La solidarité ne sera donc que celle,
plus facilement prévisible, des contribuables au travers des programmes
de construction d’HLM.

Cela va peut-être aussi se révéler un peu compliqué "d’aller plus loin
dans les rapports élus-associations" avec un seul candidat ayant fait
efficacement ses preuves dans la vie de l’une d’elles.

On a rêvé il y a six ans, on a misé puis payé pour connaître le prix du
rêve brisé, mais, au moins, on a appris les règles du poker menteur.

Commentaires

  • l’incompétence génére l’incompétence STOP Groix ne peut plus supporter l’immobilisme ni "le à moi à toi". Chers Amis Grecs il est temps de réagir par un renvoi intégral des incapables dans leurs pénates
    Rappelons nous tout simplement des réalisations du passé pour nous conforter dans le désir de continuer à progesser encore avec ceux qui ont la foi dans Groix parce qu’ils ont leurs racines
    Les preuves ont été apportées ; les promesses à venir ne seront pas vaines.
    Une armée ne peut vaincre sans un vrai chef notamment quand il a déjà fait ses preuves.

    • Réflexions pré-électorales sur l’appellation virile de « chef » :
      nom masculin
      (latin caput, tête)

      Personne qui commande, qui exerce une autorité, une influence déterminante : Un chef d’entreprise, de gare, d’atelier. (Ce mot peut désigner une femme et peut alors s’employer familièrement au féminin : La chef est dure. A Groix peu probable, le « beau sexe » n’a atteint que le Conseil général)

      Personne qui commande, qui exerce une autorité, une influence déterminante

      Personne qui détient le pouvoir de décision dans un groupe ; leader.

      Familier. As, champion : Il s’est débrouillé comme un chef.

      En apposition, avec ou sans trait d’union, après certains noms de fonction, indique le grade : Médecin(-)chef.

      Fondateur d’une famille, d’un ordre religieux, d’une école littéraire, etc.

      Archéologie
      Reliquaire du Moyen Âge renfermant des ossements de la tête d’un saint, le plus souvent en forme de buste.

      Ardoisières
      Plan de rupture du schiste ardoisier.

      Boulangerie
      Morceau de pâte prélevé sur la fournée du jour servant à ensemencer la fournée du lendemain.

      Héraldique
      Pièce qui occupe le tiers supérieur de l’écu.

      Militaire
      Appellation du sergent-chef, du maréchal des logis-chef.

      Ainsi, chers votants, insulaires de souche ou d’appoint ? Vous pourrez vous faire une idée du futur berger de notre communauté cailloutesque presque paradisiaque.

      A l’exception notoire de la non-liste, non-composée des non-électeurs qui selon toute logique ne devraient pas tenir de réunions électorales. Peut-être qu’après tout ce sont eux qui détiennent la vérité ?

      Le misainier syntaxique.

    • "il n’est plus question de mettre la priorité sur la solidarité demandée aux Groisillons pour favoriser le logement des jeunes. La solidarité ne sera donc que celle, plus facilement prévisible, des contribuables au travers des programmes de construction d’HLM."

      Il ne faut pas s’inquiéter nous vivons une bulle immobilière mondiale....
      - Elle a éclaté en juillet / septembre 2005 aux USA,
      - Elle est en train d’éclater aux : UK, Irlande, Espagne,
      - France... Chuttttt n’affolons pas le pigeon

      HiHiHi tout cela sera à moitié pris dans cinq /sept ans, l’immobilier est un actif ciclyque ; ça monte et ça descend... Généralement c’est aux endroits où c’est le plus monté que cela dérouille le plus alors Groix.... Cela va être piquant.

      petit cours d’écoomie fondamentale et simplifié...

      Quelle est le valeuur de mon bien immobilier ?
      - cest simple à calculer
      Imaginons que je le loue à 20 € / m2
      il me rapporte donc 200 € avant impôt à l’année puisque j’ai à acquitter la taxe foncière et les charges non récupérables sur le dos du locataire...

      Mon bine immobilier est donc un capital qui permet de me rapporter 200 € à l’année, regrdons sur les marchés fincniers (par la règle des arbitrages tous les rendements sont égaux quel que soit le type de placement - j’ai pas le temps d’expliquer mais vous pouvez me faire confiance)

      Imaginons que j’arrive avec un risque équivalent à l’immobilier (impayé, vacance locative ; frais de remis en en état) à trouver des gens qui mporposent de m’emprunter le capital à 6% (la différence entre le taux des marché s financiers à peu près 4,60 % sur 15 ans et 6 % sera appaleé la prime de risque)

      alors mon bien immobilier vaut au m2 :

      200 (revenu annuel) * 100 / 6 (taux de 6%) / 1,07 (frais de notaire qui sont définitivement perdus) = 3333 € le m2 (mais si les loyers sont à 20 € le m2, les taux à 4.60 % et la prime de risque à 1 ;4 %)...

      - si on veut faire un peu plus long il ne faut pas oublier de prendre en compte que les loyers se revaloriés tous les ans
      - les loyers dépendent des revenus des ménages à la relocation si les salaires baissent les loyers ne peuvent que baisser
      - prendre ne compte les anticipations de mouvement de taux sur les marché finaciers...

      - ne pas prendre en compte les anticipations naïves et les arguments naïfs du genre :
      - l’immobilier ne baisse jamais,
      - c’est un placement de bon père de famille,
      - ça baissera ailleurs mais pas à groix...

      Voila Voila

    • Sur votre proue je tien

      Par vagues en parfois

      Parfois en si rien

      Que les pauvres citoyens

      Ni comprennent rien

      Pas plus qu’en contre sens

      Nos affabulesencent de rien.

      Fou..

  •  !!!!! je viens de revisionner les noms des personnes qui se présentent sur la liste du maire sortant et je ne peux pas m’empecher de penser que cette diversité ressemble aussi a la cour du petit chef qui nous gouverne....j’ai lu et relu et non je ne comprends pas comment ces gens ne se sont pas rendu compte du désastre accompli durant ces six dernières années mais bon certains n’étaient pas encore sur l’ile ! et pour les autres bravo ! vous venez de vous foutre dans le pétrin ! vivement les élections ! ne laissons groix a ce triste sort !

    • Votre message aurait sans doute la portée que vous lui souhaitez si vous preniez le temps d’énumérer les éléments du désastre que vous dites avoir constaté.
      AM

    • Et un : suppression des cartes insulaires , au nom de l’équité évidémment.
      Et deux : l’expulsion des campeurs en application, bien-sûr, de la loi littorale
      Et trois , le PLU : les terrains constructibles pour certains, les zones NDS pour d’autres
      Et quatre, le top, la radiation d’un certain nombre d’électeurs génants ou comment empêcher les groisillons de s’opposer à la politique du maire !

      Mais comment peut-on encore ne pas vouloir le changement !

    • Nannou a bien raison,il est primordial que les Groisillons se mobilisent pour bien voter en mars prochain. La prise de conscience d’un grand gachis voit enfin le jour.

    • Comment EG, Annie et Claude (même IP) et visiblement résidents secondaires, peuvent-ils parler au nom des habitants de Groix (les véritables Groisillons d’après la loi ?)
      AM

    • je ne suis pas d’accord qu’on ne puisse pas réagir a la politique de l’ile sous prétexte qu’on habite pas a groix, il y a beaucoup de gens nés sur l’ile et qui y ont vecu une partie de leur vie qui s’attristent de voir ce que groix est devenu. ces gens-là sont souvent plus soucieux du bien être de"leur île" que bon nombre d’habitants de groix... on peut naitre groisillon, partir et rester groisillon, on n’est pas obligé de rayer notre passé...

    • Dictionnaire : Groisillon = habitant de l’île de Groix Point barre !
      Il ne me viendrait pas à l’idée d’aller engueuler les habitants de ma commune de naissance pour avoir élu une maire sarkozyste !
      Ils sont chez eux et ont le droit de décider majoritairement de leur choix de vie ; ce que nous demandons pour nous également, habitants permanents de l’île.
      Il est quand même curieux que des résidents secondaires qui ont tant à se plaindre des choix des permanents ne cherchent pas un lieu plus accueillant pour leurs loisirs.... ou même ne se préoccupent pas plutôt d’améliorer leur lieu de vie de façon à ne pas être tentés de le fuir....
      AM

    • On ne va pas épiloguer sur la définition d’un Groisillon. Il est clair que la définition du dictionnaire est réductrice. Forts de leur identité insulaire, les Groisillons expatriés (parfois devenus résidents secondaires ) restent Groisillons et le revendiquent alors qu’un Parisien ou autre sera Groisillon à l’état civil ( aux yeux de la loi car habitant de l’île) donc d’adoption mais ne sera pas reconnu immédiatement comme appartenant à la communauté groisillonne. Pour preuve, leur manque d’intégration et leur méconnaissance des us et coûtumes. Ceci étant, il y a un certain nombre de Groisillons habitant sur le continent et possédant un pied à terre à Groix. Par conséquent, ils disposent du droit de vote et chacun d’entre eux à le même poids de vote que les résidents permanents de l’île selon l’application du code électoral.

    • De grace, un peu de tolérance, notamment lorsqu’on arbore votre couleur politique (que je respecte). Plus viscéralement groisillon que moi, tu meurs !!! et être considéré résident secondaire - ce qui est exact au sens littéral - m’afflige. Dans les années 70, comme tous les groisillons non marins, j’ ai dû m’exiler (profesionnellement) et ne peux revenir définitivement aujourd’hui. La vie serait trop facile, s’il n’y avait pas les embûches (professionnelles - familliales-sociales...). Combien j’ai souffert (et pleuré), fils de matelot miséreux de piwisy, à tirer les filets, les mains gelées à ST-NICOLAS (à cette époque, c’était "preuroc’h"). Mais j’en suis tellement fier, et les vrais groisillons me reconnaitront aussitôt. Plus récemment, combien de sacrifices j’ai dû consentir pour venir assister (avec cette même fierté) ma mère, dcd il y a quelques années au foyer résidence.
      NON, le tarif ILIEN n’était pas superflu pour une certaine catégorie sociale de VRAIS groisillons. je vous prie de croire que celà est difficile de se sentir exclu de son caillou, par une partie de nouveaux groisillons, bobos à leur manière, et qui se refusent de l’avouer.
      Tolérance, tolérance......Pas de polémique. Je suis un consultant régulier de votre site, vous en remercie car il me ressource - c’est ma drogue - mais pourquoi tant d’agressivité - surtout sur ce bout de rocher où il y a encore quelques années, la notion de SOLIDARITE - aseptisée de toute idée politique - n’était pas un VAIN MOT - Avec nostalgie, je pourrais écrire des heures entières sur GROIX et St-Nicolas-preuroc’h" en particulier.

      Un fidèle lecteur (Ce n’est pas par manque de courage que je reste anonyme, mais par pudeur et discrétion)

    • Pourquoi appeler "agressivité" un simple rappel au vocabulaire et à la loi ?
      Ne serait-ce pas plutôt ceux qui protestent contre les choix électoraux des résidents permanents qui sont légèrement agressifs ?
      Ou bien ceux qui ne connaissant pas les textes (notamment au sujet des Pass-Iliens) rendent tout le monde et son chien responsable de leur déconvenue au lieu de s’adresser directement au Conseiller Général ?
      Une lecture attentive du site vous aurait réellement informé de mes choix en matière de tarifs des passages. J’aurais étalonné ces tarifs suivant les différents revenus des résidents permanents !
      Est-ce de l’agressivité de rappeler que les réductions sur les transports sont financées par les contribuables morbihannais qui, par solidarité, participent aux difficultés des insulaires, déjà lourdement taxés au prorata des prix supérieurs pratiqués dans les îles ?
      Est-ce de l’agressivité de rappeler que les résidents secondaires à faibles revenus bénéficient déjà d’avantages dans leur lieu de résidence habituelle et qu’en vouloir aussi sur le lieu de leur résidence secondaire (qu’ils ont les moyens de conserver contrairement à beaucoup d’autres,) c’est vouloir le beurre et l’argent du beurre ?
      Qui sont, d’après vous, - et " sans polémique  :-) - ""les nouveaux Groisillons, bobos à leur manière"" ? Peut-être ne vous êtes-vous pas renseignés sur la moyenne des revenus sur Groix ?
      Beaucoup de ces nouveaux habitants ont eu le cran de faire face aux difficultés que vous ne pouvez supporter pour venir s’installer ici. Serait-ce l’envie qui vous fait les regarder de haut ?
      Un conseil d’ex-soignante spécialisée : commencez dès maintenant à vous désintoxiquer de votre drogue sinon le sevrage sera brutal fin juin :-))
      Et là vous pourrez me taxer d’une légère agressivité si je vous dis que je ne crois pas un mot de votre prétexte à ne pas signer .....
      AM

    • "Pour preuve, leur manque d’intégration et leur méconnaissance des us et coûtumes"pouvez-vous me dire ce qu’il en reste des us et coûtumes ??? croyez-vous vraiment qu’un parisien ou autre ne soit pas capable de s’intégrer à la vie de l’ile et de ses habitants ??? Il y a maintenant 23 ans que je suis venue à Groix pour la première fois et j’y vis depuis bientôt 12 ans, croyez-moi, il ne m’a pas fallu longtemps pour m’intégrer et respecter les us et coûtumes de ma famille d’adoption et des habitants de cette ile depuis les touts débuts ou je n’y venais qu’en vacances ou autre (plus de 10 fois dans l’année) tout en habitant Paris. Quant aux us et coûtumes ils n’en restent guère, les anciens nous quittent, la pêche se meure et l’ile a adoptée une politique valorisant le tourisme à tout va. Une des rares choses qui restent c’est l’accueil que nous réservons aux gens de passage, le sens de la famille chez certains d’entre nous et la volonté de vouloir conserver un patrimoine qui nous a été légué par nos anciens. Alors s’il vous plait ne mettez pas tout le monde dans le même panier de crabes !!!!!!!!

    • SUPPRESSION DES CARTES INSULAIRES !
      a qui des cartes ont-elles été supprimées ? a des résidents habitants plus de 8 mois sur l’ile ?ça me parait peu plausible a moins d’une erreur . De toutes façon les regles d’atrtibution des cartes ont été definies par le conseil général et non par la mairie et ce pour toutes les iles. jal

  • bonjour,

    8jours sans se soucier de groix, je l’affirme, cela fait un bien fou...
    l’heure va etre au retour, alors rien de mieux que prendre la temperature via ile-de-groix.info...

    MERCI A TOI ANITA, bonne annee a vous,
    bien amicalement

    william

Cliquez ici pour rejoindre le blog