Archives 2002-2008

La suite sur le blog d’Anita ! :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Éditos

Groix, l’île vue par France Culture

vendredi 20 juillet 2007

- Groix, l’île réelle, un documentaire d’Alexandre Héraud et Yvon Croizier
- Ecouter l’émission

Fait divers et transcription "exotique"

Une équipe (TROIS personnes) de France Culture s’est déplacée sur l’île
pendant trois nuits, deux jours dans le cadre d’une série documentaire
sur la vie dans les îles.

Un extrait de la présentation de l’émission :

""Nous sonderons aussi des Groisillons sur le drame qui à la Saint
Sylvestre à endeuillé toute l’île.
Ce triste fait divers nous permettra peut être d’esquisser une analyse
clinique des maux de l’île.""

Et bien voilà, après s’être longuement documentés sur ce qu’on peut
percevoir de l’île à travers les différents livres et média, des journalistes trouvent représentatif le fait que deux jeunes disparaissent tragiquement après une nuit de fête et tiennent absolument à interroger tout le monde sur le sujet.

Bien entendu, tout cela est enrubanné dans la carte postale préalable
pour brosser dans le sens du poil : le plus petit port de Bretagne, les
si rares cailloux de la réserve, la baie paradisiaque de Locmaria, le
saint Tudy qui "vomit" les touristes "envahisseurs", les fantômes de
thoniers bousculés par ces maudits scooters des mers etc...

L’interwieveur, qui tenait à son os, l’a fort bien présenté et il
ressort de l’écoute et la réécoute de cette émission une impression de
travail bien fait dû à un montage très pro et c’est en cela que c’est
dangereux. Pourquoi ses questions amènent-elles l’auditeur continental à
penser qu’il est quasiment impossible à un Groisillon de vingt ans de ne
pas être désespéré ?

Le maire souligne le fait que deux jeunes sur le continent auraient pu
périr dans un accident de voiture comme il s’en produit des centaines
cette nuit-là, ça n’aurait pas fait de sujet journalistique à sensation. L’exotisme de l’insularité, de la tempête hivernale, du fait que les défis des jeunes îliens ne se manifestent pas ici dans une voiture lancée à 150 à l’heure en font une particularité "esthétisante"qu’il faut exploiter
médiatiquement.

La majorité des intervenants a tenu à pointer que les pratiques de
certains jeunes insulaires ne sont pas une généralité, qu’elles sont les
mêmes qu’ailleurs. D’autres ont laissé entendre que la prise en charge
nécessaire relevait de la sphère privée.

Les difficultés éducatives dans certaines familles se repèrent bien
avant que le mal-être des enfants ne se traduise par des comportements à risque.

Je regrette pour ma part de ne pas avoir laissé suffisamment entrevoir
l’ironie de ma phrase "Nous avons la chance d’avoir un maire médecin et
père d’adolescents", puisqu’il l’était déjà lors de son élection il y a six ans. Et j’aurais peut être dû préciser "maire de gauche" ce qui aurait rendu plus savoureuse encore la tirade sarkozyste sur l’encadrement des parents avec "pression" sur les allocations familiales.

J’aurais sans doute aussi dû remarquer que mettre à disposition des
jeunes à partir de 12 ans des activités gratuites est peut-être donner
des coups d’épée dans l’eau (sauf à satisfaire des parents qui n’ont pas besoin d’assistance éducative....) Les habitudes de loisirs collectifs ou passe-temps se prennent bien avant cet âge mais les tarifs proposés aux plus petits ferment la porte aux plus défavorisés ou à ceux dont les parents ne voient pas l’utilité des programmes d’occupations encadrées.

En conclusion, après discussion avec certains interwievés, cela
m’étonnerait que les rapports de Groix avec la presse s’en trouvent
améliorés.

Commentaires

  • En ayant écouté et re-écouter cette émission "culturelle", je me dis qu’un clou chasse l’autre (l’autre clou journalistique) et qu’ heureusement les interventions ont été des plus sobres et intelligentes.

    On sent néanmoins que la "chasse au scoop" reste présente, et que les élections sont proches !

    People attitude ??

    dom

    • alors que faire ?????? on vas encore se tirer dans les pates s’engeuler sinsulter se critiquer dire il falait faire seci ou cela, ou moi quand je serais le maire je vous sauverais des autre car moi je fais mieux que les autre ,vous avez peu etre raison ,le temp le diras ,mais pendant se temp qui passe les non dits et les faut semblants alourdisse le temp présent , il parais que sur l’ile il y a une solidarité comment se traduit elle ?a part une solidarité financiere et matériel,qui pour moi est un piege pour ceux qui la ressoive car il se sente redevable et donc moin libre et une oportuniter pour se qui peuve la donné car il y a toujour une contrepartie morale et manipulatrice.
      je pense que si les vieux briscar écoutais plus les jeunes et regardais moin les matche de foot a la télé ou autre chose autrement intélectuel qui favorise la communication entre les génération et éssayais de trensmetre leur savoir et leur expérience comme ca se fesait dans le temps vous savéz, le bon vieux temp ou vous étié des enfants et que vous écoutié toujour vos grand parents .
      on a tous plein de chose a aprendre des autres il faut juste écouter et se parler ,FACILE NON ????
      les jeunes n’écoute pas les enciens
      les enciens n’écoute pas les jeunes
      la poule a fait l’oeuf ou
      l’oeuf a fait la poule
      qui a commencé ?
      que faire ?

      christian g

    • S’il vous plaît monsieur Chistian G,faites un petit effort d’orthographe et de syntaxe car votre lecture en souffre énormément .J’ai relevé environ quatre-vintg-dix fautes .Je ne suis pas professeur ni donneur de leçon mais vous êtes illisible.

    • dommage, beaucoup de bons sens dans le message de CG (mis à part la tendance à vouloir restreindre les débats ouverts...)
      Que beaucoup se posent la question de ce qu’il faut faire prouve qu’une information publique (avec débat) encadrée par des professionnels, ne serait pas nuisible.
      Sur Groix à temps plein depuis huit ans, j’ai suggéré maintes fois à qui de droit en privé (puis en public) et sans nommer personne la nécessité de recruter un éducateur spécialisé.
      Depuis disons six ans, les petits et leurs familles qui auraient pu bénéficier de cette aide vont être victimes maintenant, grâce à cette honteuse loi de prévention de la délinquance, de mesures répressives qui ne résoudront aucun problème.
      Je ne pense pas Christian que ce soit ce que vous souhaitez.
      AM

    • Bonsoir Christian,

      J’apprécie votre spontanéité, votre bon sens. Continuez à vous exprimer n’en déplaise à certains. L’orthographe est peu de chose en certaines circonstances. La richesse du coeur est bien plus importante.
      Tout comme vous je regrette que les jeunes, actuellement, ne bénéficient pas de la même disponibilté de la famille, du voisinage, dont nous avons bénéficié dans le passé.
      Je trouve irresponsable l’attitude des élus qui ont laissé pourrir la situation durant si longtemps d’aprés ce qui se dit, et s’écrit. Et vont faire manier le bâton sur les jeunes, leur famille.
      La vie est devenue difficile. Selon toute vraisemblance cela ira crescendo.
      Courage à vous, aux jeunes, leurs familles.
      A. Y.

    • chapeau !! très bien écrit, clair, bref nickel :)

      et c’est très bien de se désolidariser du discours du maire quand il prône la
      "pression" sur les alloc’s... il est incroyable ce mec de "gauche" !!!

      HUEL

    • pourquoi ?
      il nous faut peu de temp pour détruire ,
      il nous faut peu de temp pour casser,
      nos vie sont liées,
      pour se séduire,
      pour créée,
      pour alimenté nos peur nos engoisse,
      pour vivre en paix avec l’enfant que l’on a été,
      pour l’homme ou la femme que nous somme devenue,
      nos histoire sont la,
      etre semsible et écouter,
      ne pas avoir peur de la réalité,
      la conscience,
      avec des cons et la science,
      parler pour ne plus avoir peur,
      écouter pour entendre et comprendre,
      questionner pour savoir,
      ne pas juger,
      pleurer et réconforter,
      vivre en liberté,
      pour l’enfant que l’on a été .

      petite pensée de cg

    • ""parler pour ne plus avoir peur, écouter pour entendre et comprendre, questionner pour savoir, ne pas juger, pleurer et réconforter, vivre en liberté,""
      Merci, tu as tout dit Christian. (mais c’est normal qu’on se retrouve sur ce constat...)
      AM

  • "pression" sur les allocations familiales.

    http://www.cls.interieur.gouv.fr/Droits%20et%20devoirs%20des%20familles.pdf

    http://www.cnil.fr/index.php?id=2063 :
    L’accomplissement des missions dévolues au conseil des droits et devoirs des familles suppose que celui-ci puisse disposer d’informations individuelles sur les familles, ces informations étant en outre susceptibles d’être communiquées à d’autres destinataires (« tiers concernés ») qui d’ailleurs ne sont pas définis. Se trouve ainsi institué un dispositif de signalement des mineurs et des familles à problèmes résidant dans la commune, sans qu’aucune garantie ne soit apportée ni sur l’origine des informations qui seraient utilisées pour procéder à ce signalement, ni sur les critères déclenchant ce signalement, ni sur les modalités de transmission et de traitement des informations et la nécessaire confidentialité de celles-ci.

    Projet de loi Sarkozy : avis défavorable de la Cnaf

    L’un des volets du projet de loi relatif à la prévention de la délinquance concerne la possibilité que soient mises sous tutelle les prestations familiales et sociales des parents des jeunes "délinquants".

    • je reconait avoir des probléme dorthographe et je mexcuse mes prof me l’on toujour dit ses pour cela que je préfère arèté décrire et fermé ma guele vue que l’on ne peut senpéché de vous le faire remarqué désoler encore une fois ,mais vous savé la communication commence par la tolérence et il y a beaucoup a faire sur l’ile a se niveau
      je ne vous embéterais plus avec ma mauvaise orthographe
      salut
      christian g
      ps:heuresement que je peu parler a moin que mon accent dérange aussi !!!

    • Te fâches pas Christian et continuer à causer, comme tu veux d’ailleurs, en écrivant ou en parlant.

      Les gens ont pas l’habitude de faire un effort.

      Y comprennes plus rien si l’orthographe sort un peu de l’ordinaire.

      Pour les accents on en parle même pas, l’oreille du plus grand nombre est si peu formée à entendre une autre musique que la leur (y écoutes pas quoi), que beaucoup de documentaires où interviennent des gens de langue française en parler et accent de village, c’est sous titré en français....

      D’ailleurs c’est pas les quelques fautes qui rendraient difficile la lecture de ta prose, (quelqu’un en a compté 90, y’en a qu’on du temps à perdre). Juste tu mettrais une virgule de temps en temps et passerai à la ligne, ce serait plus lisible.

      Moi j’aime ton style et ta franchise. La tentative de communication, c’est ce qu’il y a de plus important.

      A plus Christian

      Florence A

    • Moi, j’ai apprécié ton intervention (bien plus que celle de ton "correcteur".

      Ne te gêne donc pas pour intervenir sur le site quand il te plaîra et m.... à ceux à qui cela ne plaît pas.

      Salutations amicales

      Henri Ménard - Groix

    • Il ne faut pas croire tout ce que l’on entend à la radio : bien entendu, Groix n’est pas le seul lieu de Bretagne où l’on trouve des maisons en schiste !

      Ne pensons pas que les maisons bretonnes sont forcément en granite...la Bretagne n’est pas que granite et donc les maisons bretonnes ne sont pas, non plus, que granite.

      Phydeaux

    • Effectivement, nous avons habité un an Saint Brieuc dans une maison dont les soubassements
      jusqu’au deuxième étage étaient en schiste (et sable de mer)
      Souvenir d’humidité nécessitant un chauffage maximum....
      AM

    • Le schisme croit

      En terre Fertile

      Groix s’enterre

      Et la Frange culture

      Elle qui pense la mer

      En soit, en Fracture croit.

      Le sceau du silence

      Pèse en granite,en chape

      Que plombe la mal aventure

      D’une vie de travers, quoi qu’en en Fasse

      Folie en acte, j’ai frôlé l’épitaphe aussi

      France culture révisera aussi sa copie

      Foudebassan

    • un probleme de groix est l’enclavement due au transport et la mauvaise désserte du bateau , le problème des heures a respecter sinon punition on ne rentre pas a la maison,
      MAIS si l’on sorganise pour avoir une maison u dumoin un l’ogement sur le continent le problème est aténué donc ,une assosiation qui métrais a disposition pour des gite ou chambre ou apart ou ...? pour se loger a bas pris sur le continent
      ma réflection vient de naitre il n y a pas longtemp,
      mais si je compte bien 10perssonne qui versse 60euro par moi cela fait 600 un apart avec trois chambre a lorient coute a peu pres le mème prix en location ou en mensualité pour un pret une assos peu se faire subventionner
      la gestion peu etre dificile mais pas impossible il faut juste réfléchir et metre nos compétence en commun
      avoir un endroit pour atérir et se loger pour 60 euro par mois vos peu etre le coup de réfléchir
      cela est une idée lancée pour voir
      je pense que si cela est bien ficelé ca peu marcher maintenant
      nous somme beaucoup a éviter d’aler voir des spectacle a prendre des weekend a bouger a sinformer a se cultiver a voir du monde et le monde pour juste un problème de logement qui peu peu etre résolue si nous somme plusieur
      se sont des ipotèses
      la colocation alternée
      peu etre une piste a creuser ?

      c g
      alors ???????????

    • Décidément, je crois que je t’aime bien Christian. Tes interventions me plaisent. Je trouve que c’est une bonne idée et j’espère que tu trouveras quelques personnes pour que ton idée de logement collectif fonctionne. Je crois qu’il n’y a pas de secret, faut se regrouper, de toutes les manières possibles et mutualiser nos (faibles) moyens.
      Je n’habite pas (encore) à Groix, je ne participerai pas à ton projet, mais j’habite à Lille, et en colocation.
      Bienvenue sur ce site Christian, et parle nous encore.
      Caroline (Lille - en ce moment à Groix)

    • Je vis loin de chez vous et pourtant je me sens tellement bien à Groix qu’elle me manque lorsque je n’y suis pas. Cete île dégage le calme qu’ici il n’y a pas, et j’aime me retrouver le long de l’océan, là où le sable est charrié par les flots qui dévoilent tous ses trésors. L’Homme imbu, court après la reconnaissance oubliant d’observer et d’apprécier ce qu’il y a de plus simple.
      Ne cherchant que son contentement, il oubli son voisin son alter égo par qui il est pourtant observé. Le Bonheur peu être plus vrai et plus simple pour qui ne voit pas l’île à travers son intérêt ou son besoin !!! Il est bien vrai que les problèmes sociaux ne sont pas l’apanage d’une île mais il y a peut-être moins de solutions du fait de l’insularité...
      Je voulais encore écrire qu’il y a de jeunes et moins jeunes formidables avec beaucoup de talents qui vivent à Groix parce qu’ils en ont fait le choix et ces jeunes ont grandis à Groix ! Cela veut sans doute dire qu’il est temps de réabilité des plaisirs en valorisant les atouts de Groix avec, si il le faut le soutien d’éducateurs (sportif et autre) et cela tout au long de l’année...
      Tu as absolument raison CG, il faut communiquer, permettre à chacun de s’exprimer.
      Anne

    • "la Bretagne n’est pas que granite"
      je viens d’apprendre que la construction du phare de Goulphar a été compliquée par le fait que le sol est en schiste.
      J’aurais pu m’en douter en me souvenant de la grotte de l’Apothicairerie où la roche ressemble bien à la nôtre.
      AM

  • ""encadrement des parents avec "pression sur les allocations.""
    et si on commençait, pour l’exemple, par des parents par bonheur encore non concernés ?
    AM

Cliquez ici pour rejoindre le blog