Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Politique > Municipales & cantonales 2008

Elections Municipales : Liste Avenir et Tradition

dimanche 2 mars 2008

Compte-rendu de la réunion du 1/3

La réunion a débuté vers 15 h 15, Franck Le Gurun étant excusé pour motifs professionnels.

Une bonne vingtaine de personnes étaient présentes à cette réunion et l’écoute a été très attentive.

Marc YVON a pris la parole en évoquant le manque de communication évidente entre les habitants de Groix et la municipalité actuelle.
Il rappelle que notre liste s’est faite avec le souhait de palier à ce manque de communication et qu’un rapprochement effectif population-municipalité se mettra en place avec le nouveau conseil municipal qui siègera lors de la nouvelle mandature.
Il explique les problèmes rencontrés par le nouveau PLU qui ne satisfait pas l’ensemble de la population, qu’un contrôle strict des nouvelles constructions soit établis et propose également la mise en place éventuelle d’une éolienne pour palier aux surcharges des réseaux EDF qui ne suffisent plus à alimenter l’île en électricité.

Le point fort de cette réunion nous vient de Roger Rivalain qui souhaite, et demande à la municipalité depuis longtemps déjà, la création d’un office municipal des sports.
Cet office municipal pourrait-être référent au sein de la mairie et aurait pour mission de réunir régulièrement les présidents des clubs sportifs afin de déterminer les besoins de chacun.
Ceux-ci auront en charge de présenter un rapport annuel moral et financier afin de pouvoir, en toute objectivité, attribuer les subventions nécessaires à chaque clubs ainsi que des infrastructures adaptées à leurs activités (les subventions des clubs pourraient être gérées, distribuées et contrôlées au fur et à mesure des besoins directement par l’office municipal des sports).
Un planning déterminerait les responsabilités de chacun en ce qui concerne ces infrastructures : qui s’occupe de qui et de quoi ?
- Un responsable pour l’ouverture et la fermeture du centre sportif avec obligation de contrôler que les lumières de la salle soient éteintes (actuellement l’éclairage reste en service assez souvent de jour comme de nuit), il est vrai que l’emploi d’un gardien à temps plein ne serait pas superflu.
- un responsable pour les équipements (ex. pour le foot ballons et maillots),
- un responsable pour les entrainements,
- un responsable pour les matchs,
- un responsable pour les déplacements ou plusieurs suivant le nombre de joueurs,
- un responsable par club sportif,
- "une meilleure discipline et une bonne intendance".
L’office municipal des sports se voudra d’être vigilant en ce qui concerne les équipements sportifs (hygiène, travaux de rénovation ou d’entretien, respect du matériel, etc...).
Il sera attentif à toutes nouvelles initiatives ou propositions de manifestations des clubs pouvant apporter une participation d’un plus grand nombre de jeunes qui seraient intéressés par des tournois ou des sorties organisées sur le continent.
Il pourrait aussi se créer un forum des clubs sportifs avec des rencontres en commun afin que jeunes et adultes apprennent à mieux se connaitre et s’exprimer à travers le sport.
Roger Rivalain souhaiterait également que le club de foot de Groix retrouve enfin son sérieux et sa notoriété des années passées tout en continuant d’avancer avec la jeunesse actuelle.
Il remercie chaleureusement Pierrick TONNERRE pour sa bonne humeur, son aide et son sérieux pour son travail qui contribue à la vie du stade.

Rose Anna LEROUX-GIRAULT met l’accent sur la jeunesse avec la création d’une aire de jeux pour les touts petits qui serait également un lieu de rencontre pour les parents. La création de la maison des jeunes pourrait résoudre le problème de beaucoup d’entre eux, toutes tranches d’âge confondues, avec l’aide d’animateurs spécialisés et une structure des salles réparties en rapport avec le souhait de leurs activités futures (jeux collectifs, anniversaires entre jeunes, ateliers plastiques, etc...).

Laurent LEDAIN souhaite, quant à lui, une meilleure entente entre les chasseurs et les agriculteurs durant la période de la chasse et une meilleure gestion des parcelles cultivées, certaines sans l’accord de leurs propriétaires, d’autres se plaignant de la disparition des bornes limitant leurs propriétés. Pour l’ensemble des chasseurs le défrichage intensif de l’île nuit au plaisir de ce sport faisant partie des traditions de Groix. Il rappelle que des tables rondes mairie, agriculteurs, chasseurs pourraient être organisées pour résoudre ces problèmes.

Je prends la parole à mon tour afin d’exprimer l’urgence qu’il y a d’indexer les tarifs de cantine et de transports scolaires en tenant compte du quotient familial des familles. Cette indexation des tarifs basée sur le QF doit impérativement être appliquer par la nouvelle municipalité, qui sera mise en place, également pour le séjour à la neige proposé pour une dizaine d’enfants de Groix, un complément de 300 € étant demandé en participation aux familles malgré une enveloppe de 3000 € débloquée par le maire M. Eric Régénermel. Avec un tel tarif, seules les familles percevant des salaires décents pourront envoyer un enfant faire ce séjour ce qui est injuste au regard des familles défavorisées.

Il nous a été demandé lors d’une précédente réunion la possibilité de création d’une maison de repos intermédiaire, afin que les familles qui s’occupent d’un malade à domicile puissent placer leur parent durant un cours séjour lorsqu’elles souhaitent s’absenter quelques jours.

Dans peu de temps le FEDER (Fond de développement européen régional) ne délèguera plus de subventions et il se pourrait que trouver des subventions même au niveau du département devienne très difficile pour créer une nouvel établissement. La solution la mieux adaptée serait d’obtenir la libéralisation d’une ou deux chambres dans l’actuel établissement hospitalier.

Cette solution apporterait une aide et un soulagement aux familles dans cette situation et leur éviterez la recherche d’une structure d’accueil sur le continent, sachant que l’hospitalisation à domicile devient de plus en plus courante.

question : de quelles façons et sur quelle durée ces placements serez accordés ?

réponse : en en faisant la demande auprès du CCAS ou directement au foyer, la durée pourrait-être de jours à 1 mois suivant les besoins nécessaires aux familles mais je pense qu’un accord devra se faire entre la mairie et l’Epadh.

Toujours pour apporter une aide aux familles et aux personnes âgées non dépendantes, une session de formation d’aides de vie à domicile va bientôt se terminer. Pourquoi ne pas réitérer une nouvelle formation dans ce sens ? Celle-ci pourrait être ouverte aux femmes et aux hommes de Groix qui souhaitent travailler et rester vivre sur notre île. La population étant pour grande partie constituée de retraité(e)s !!!

J’évoque également le manque de communication en ce qui concerne certains droit sociaux auxquels peuvent prétendre les familles :
- aide ménagère à domicile suite à une hospitalisation ou un accident (certaines mutuelles prennent les frais en charge), je me permet de rappeler ma propre expérience sur ce problème en évoquant mon opération cardiaque à Paris, ma mutuelle m’accorder 20 heures pour une aide ménagère mais suite à une mauvaise coordination du CCAS : j’ai non seulement perdu 12 heures d’aide ménagère mais une aide ménagère de Groix à également perdu 12 heures de travail alors que celui-ci ne court pas les rues sur notre île et ce n’est pas normal !!!

autre exemple :

Certaines personnes, n’ayant pas encore atteint l’âge de la retraite, se retrouve avec une pension d’invalidité inférieure au montant d’une retraite normale. Ceux-ci peuvent demander un dossier à la CDAPH (commission des droits de l’autonomie des personnes handicapées) à faire remplir par leur médecin traitant, ils sont par la suite convoqués pour une visite médicale et peuvent être reconnus (suivant les cas) comme adulte handicapé, ce qui dans certains cas leur ouvre des droits à formation adaptée ou au versement d’une AAH (allocation adulte handicapé) par la CAF. Pour exemple j’ai conseillé une personne que je connais très bien en ce sens : il était RMISTE, malade et percevait dans les 300 € mensuels. Après avoir suivi mes conseil cette personne a été reconnue dans l’incapacité totale de travailler et il va percevoir 628,10 € d’AAH avec un rappel rétroactif.

- les formulaires administratifs papiers ne sont plus aux normes et les foyers ne sont pas tous équipés d’internet et d’imprimante pour obtenir des formulaires règlementaires.

Je rappelle également l’ensemble des sujets nous interpellant sur le social, le travail et le tourisme en évoquant le souhait de la réouverture de l’annexe de l’office de tourisme sur le môle central et la demande de faire respecter l’interdiction d’accoster des embarcations à moteurs sur les plages réservées aux baignades.

Il est demandé dans le public l’installation de l’OT dans l’ancienne maison de la douane, plus visible et mieux adaptée pour le site.

Je conclue en demandant au nom de toutes et tous que la nouvelle municipalité organise des permanences avec 2 ou 3 villages dont un élu serait issu, qu’il soit conseiller ou adjoint, afin de mieux connaître les besoins de chacun et la municipalité pourrait avoir une meilleure connaissance des dossiers à traiter et des problèmes micro-locaux.

Je termine en remerciant toutes les personnes qui se sont déplacées ainsi que Brigitte et Didier de nous avoir accueillis. Nous nous excusons de ne pas leur offrir un verre, finançant nous même notre campagne et n’ayant pas fait d’appels à dons.
Applaudissements de l’assemblée qui semble avoir apprécié notre programme dans tout son ensemble et qui nous souhaite bon courage pour la suite.

Pour Avenir et Tradition : Marie DAVID

Commentaires

Cliquez ici pour rejoindre le blog