Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Contributions

"Affaire portuaire" à Port-Tudy

jeudi 19 avril 2007

Afin que les veuves ou veufs de personnes détentrices d’un contrat de location d’un emplacement à Port-Tudy ne se retrouvent à vivre ce que certaines d’entre nous vivent ou ont vécues.

Mon mari était à peine inhumé que Mr André Tonnerre, adjoint municipale en charge des affaires portuaires, m’intimait d’une façon brutale, du moins dans le ménagement qu’aurait nécéssité de la part d’un élu un semblant de compassion, l’ordre de retirer notre canot de l’emplacement que nous louions à Port-Tudy. Il arguait d’un règlement applicable en cas de décès à tout contractant d’un tel emplacement. Je ne fus pas la seule à vivre cette douloureuse situation.

La perte d’un être cher est déja en soit une rude épreuve et le dénie que l’on vous fait subir vous laisse le sentiment que la personne décédée n’a jamais existé et que vous même n’avez aucun droit. J’ai sollicité la médiation de Mr le Maire, qui sans vouloir désavouer son adjoint, a mis en avant une règlementation du droit maritime.
Il faut savoir que dans la bande des trois cent mètres, le législateur est le Maire de la commune. Puis l’article 41 du règlement de police de Port-Tudy qui stipule que tout contrat de réservation d’emplacement ne peut faire l’objet ni de cession ni de transfert de jouissance.
Le survivant, dans le cas d’une union sous le régime de la communauté de biens, est et demeure le propriétaire du patrimoine acquis lors de l’union. Il n’y a donc ni cession ni transfert de jouissance. Il va sans dire que le règlement régissant le port de Port-Tudy n’est pas loin sans faut, celui appliqué dans bon nombre de ports français, a commencé par celui de l’ile d’Yeu, les ports gérés par la Sellor au nom de Cap Lorient, où le conjoint après décès, conserve l’emplacement.

L’interprétation étroite et insensible de la réglementation par la Mairie de Groix nous semble d’autant plus fallacieuse et abusive que le contrat est spécifié passé entre la commune, représentée par Mr Régénermel, Maire de Groix et Mr / Mme Le Gurun Joseph. Bien sûr, comme pratiquement tous les contrats, Monsieur le Maire n’a jamais signé celui que je détiens.

Cela n’empêche nullement la commune d’encaisser en toute illégalité les droits portuaires, puisque l’absence d’un contrat signé en bonne et due forme est patente. L’autorité mal placée est comme l’orgueil qui anime toux ceux qui ne savent plus gouverner dans l’esprit démocratique dont il se réclame pourtant.

On ne peut avoir un discours et mener des actions qui ne sont pas en harmonie avec celui-ci.

Mon mari dirait aujourd’hui sans état d’âme :" Je ne sais pas quelle orientation politique à Mr le Maire de Groix, mais en tout cas, il n’agit pas dans le bien de la communauté.

Marie Thérèse Le Gurun

Commentaires

  • Malgré toute la sympathie que j’avais pour Jo le Gurun, je voudrais exprimer en toute objectivité que reprocher, à juste titre, un manque d’humanité cruel de la part des élus, s’accomode mal d’une démonstration juridique aproximative dans le but de mettre en porte à faux ces mêmes élus. Ce mélange de tristesse et de colère porté sur la place publique, donc sensé attiser une réprobation populaire comme cela c’est déja produit sur ce site, ne me parait pas respectueux pour la mémoire de JO.
    Ne confondons pas information et dictature du peuple.
    La colère est toujours mauvaise conseillere.
    Alex

    • Jeudi 19 avril 2007, Alex écrit : ".../... La colère est toujours mauvaise conseillère.../..."

      Ne pas confondre colère et rancoeur.

      ".../... démonstration juridique approximative.../..."

      J’aimerais qu’Alex argumente sur "l’approximation". Sinon c’est "se mordre la queue".

      ".../... Ce mélange de tristesse et de colère porté sur la place publique, donc censé attiser une réprobation populaire comme cela c’est déja produit sur ce site, ne me parait pas respectueux pour la mémoire de JO. Ne confondons pas information et dictature du peuple."

      Marie Thérèse Le Gurun aurait "pu" sans doute crier sa déception sur la prochaine "Lettre municipale" où bien sûr (et tout le monde le sait) tout un chacun peut écrire.

      A + Alex et toutes mes amitiés

      Henri Ménard - Groix

    • """reprocher, à juste titre, un manque d’humanité cruel de la part des élus"""

      Faut-il stigmatiser ce manque patent d’humanité en papotant en privé au risque que les faits soient déformés ou vaut-il mieux les diffuser directement de la main de la victime et dans un organe d’accès libre ce qui laisse la possibilité aux personnes mises en cause de répondre ?

      Le débat sur le fond n’a jamais été lancé et le manque d’informations officielles (quand ce ne sont pas les mensonges officiels) laisse galopante l’interprétation personnelle.

      Permets-nous Alex de continuer à préférer la transparence.

      Anita

    • Bien sur Anita, je n’ai aucune intention de remettre en cause la liberté d’expression qui caractérise "nôtre" site.
      Pour répondre à Henri, l’aproximation est dans le fait que l’affaire ne mérite probablement pas une démarche juridique,
      Pour te répondre, porter le sujet sur ce plan n’a plus rien a voir avec la révolte inspirée par la brutalité des élus concernés. C’est seulement sur cet aspect que j’ai émis un doute.
      Pour être plus clair, si j’avais été victime d’un tel comportement, j’aurais apprécié de pouvoir crier ma colère sur Ile de Groix- Info, et j’aurais probablement fait l’erreur de chercher à nuire sur une place publique pour me venger. Avis trés personnel qui n’empêche pas chacun de faire comme il le sent, ni les autres d’en penser ce qu’ils veulent.
      Alex

    • Ce que subit la famille Le Gurun est conforme au sort réservé aux groisillons par la municipalité actuelle. A. Y.

    • n’en faites pas une position spécifiquement Groisillonne...
      certains "non greks" ne sont pas à la fête non plus :-((
      Il semblerait qu’il suffisse de ne pas approuver la totalité des membres et des actions des élus pour se retrouver dans l’oeil du cyclone....
      AM

    • "La colère est toujours mauvaise conseillere. Alex"
      L’âge te rendrait sage Alex ? Je préfère cette interprétation à celle qui amènerait à penser qu’il faut taire les dysfonctionnements de ses poulains en période préélectorale.
      En juillet 2004, tu n’appliquais pas la même philosophie mais peut-être était-ce dû à l’éloignement :-))
      Comme quoi, chacun réagit davantage aux abus qui le touchent qu’à ceux de ses voisins.
      AM

Cliquez ici pour rejoindre le blog