Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Contributions

TOUCHE PAS A MON SENTIER (suite)

dimanche 27 novembre 2005

Samedi 26/11/05
Peu avant midi je sortais de la médiathèque pour regagner mon véhicule garé dans la rue du "Chalutier des deux Anges", quand la Peugeot bâchée de la maison Del Din s’arrêta à ma hauteur.
Doucement, par saccades, la vitre côté passager descendit.
Le Patron, sans préambule, sans porter l’index plié à sa casquette de chantier me déclara : "Vous, je vous interdis de passer sur mon terrrain, tous les autres OUI, mais pas vous".

Inutile de relater ici la teneur de ma réponse dont les propos, bien que virulents, ne dépassèrent jamais ma pensée.

Réjouissez-vous, amoureux du sentier !
On peut s’attendre dans un avenir proche à voir disparaître le remblai anti-promeneurs qui ferme depuis des semaines la portion de sentier deldinien et en attendant vous pouvez emprunter la rue privée.
Réjouissez-vous !
L’autorisation est valable pour tous,
sauf moi, car je suis puni...
Il faut dire que je l’ai bien mérité.

à suivre

- lire le 1er épisode

Jean PICART

Commentaires

  • Voie(x) italique :

    Excellente nouvelle, le rupestre chemin verdoyant « loin des gaz d’échappement » qui descend du Bourg à Port-Tudy est rouvert, sauf pour « l’homme voisin de l’Artois », pour qui, le constructeur en casquette, cousin de César (Jules pas David), a maintenu et sèchement signifié son interdit

    (ce faisant, a-t-il piqué son fard ?).

    Le métreur Atrébate.

  • Quel choc quand j’ai vu "mon petit chemin" empierré ! Ce sentier qui existe en effet depuis des lustres, qui servait aux dames pour aller au lavoir, pour prendre le travail dans les deux usines qui le jouxtaient et pour se promener en prenant le temps de se dire bonjour, même si on ne se connaissait pas. Mais vous me dites qu’il est à nouveau ouvert ? Bravo, j’espère tout de même que la mairie n’a pas l’intention d’en faire un boulevard. Il est vrai qu’entre les deux il y a de la marge.
    Gwendoline

Cliquez ici pour rejoindre le blog