Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Politique > Présidentielle 2007

VOTER, c’est écrire l’HISTOIRE (vidéo)

vendredi 20 avril 2007

Voter...
c’est écrire
l’HISTOIRE

Vidéo de Cédric Le Corf :

Voir la vidéo (7 mo) :
- http://ile-de-groix.info/article.ph...

quick time est nécessaire...


télécharger la vidéo (clic droit enregistrer sous...) :
- http://iledegroix.free.fr/videoCedric/VOTElege.mp4
ou :
- http://iledegroix.free.fr/videoCedric

Portfolio

Commentaires

  • VOTER, c’est écrire l’HISTOIRE (vidéo)

    NE PLUS VOTER, serait inventer une NOUVELLE HISTOIRE...

    keru

    • VOTER, c’est écrire l’HISTOIRE (vidéo)

      Voter, c’est écrire l’histoire qu’ils veulent qu’on écrive... " allez voter !" nous disaient-ils tous...

      keru

    • VOTER, c’est écrire l’HISTOIRE (vidéo)

      je ne vois pas trop qui sont les "ils" dont tu parles.
      et je ne pense pas que ton ami Cédric ait cédé à une injonction quelconque, pas plus que nous en publiant son travail. (je ne pense pas non plus qu’il t’ait contraint à l’aider...)
      AM

    • VOTER, c’est écrire l’HISTOIRE (vidéo)

      "ils" sont les politiques, Sarko, Royale, etc, qui justifient le système dans lequel on est par "la démocratie revie grace au taux de participation",
      mais encore une fois, ça n’est pas en votant que les choses changeront...

      keru

    • VOTER, c’est écrire l’HISTOIRE (vidéo)

      "...ce n’est pas en votant..."

      Bien sur le vote n’est pas une baguette magique.

      Ce n’est qu’un des principaux outils de la démocratie telle qu’elle existe. Il sert, entre autre, à dégager une "donne" à une date choisie conformément à la constitution.

      Ceux qui s’impliquer réellement le font en continu, sans s’arrêter à la notion d’amont ou d’aval dans une élection.

      Comme dans un jeu, on n’apprécie pas forcément l’adversaire, mais quand la partie est commencée il faut respecter les règles et les conventions, qui en l’occurence donnent toute latitude au citoyen pour se manifester, notament à l’occasion des municipales.

      Si vraiment tout celà parait déplaisant souvenez-vous que quelqu’un à dit, a peu prés, que l’existance d’une nation est le résultat d’un plébicite (du peuple) de tous les jours.

      Voilà c’est juste une petite intervention, pas trop hors sujet, je l’espère.

      KICHEN

    • VOTER, c’est écrire l’HISTOIRE (vidéo)

      Effectivement Kichen, tout le problème est dans le fait d’avoir des adversaires.

      La politique nous divise, entres adversaires. Pourtant, nous vivons tous dans le même monde.
      Ne serait-il pas plus intelligent de la part de l’homme de trouvé des ententes, plutôt que des désaccords ?

      "Diviser pour mieux règner", aujourd’hui chacun se bat pour ses propres idées, ou avec d’autres lorsqu’elles se rejoignent, mais la division ne poura jamais aboutir à quelque chose de bien, puisqu’il y aura toujours des déçus...

      Il ne faut pas chercher à appliquer sa propre vision du monde, comme le font les politiques, on a vu par le passé les désastres que cela a engandré...

      Il faut discuter avec les autres, pour trouver des accords, et non pour imposer son point de vue.

      Les "règles" comme tu dis, on été faites par des gens qui pensaient d’une certaine manière, et certainement pas de la manière de tout le monde. Là est le danger de la globalisation, se faire imposer quelque chose que l’on ne choisi pas, crée forcément de grosses tensions.
      Certaines sociétés discutent dans le but de s’accorder, en pensant aux interets de tous, et non de chacun... Dans ces sociétés, la "délinquance" n’existe pas, puisque personne n’est mis de côté.

      Il faut juste apprendre à penser d’une manière différente que celle qui nous est inculquée de plus en plus tôt dans notre société, et qui dit "chacun pour sa geule".

      A quand, ici comme au Japon, des gens qui ne sortent plus de chez eux pendant des années faisant tout par internet ?

      keru

Cliquez ici pour rejoindre le blog