Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Politique > Vie municipale

Reçu de nos cousins islais

mercredi 23 avril 2008

Les Services du Premier Ministre informent les médias d’une future convention territoriale au Contrat de projets en région Pays de la Loire pour permettre une meilleure prise en compte de la spécificité insulaire et de ses « handicaps structurels ».

L’’extension de ces dispositions permet ainsi au tiers de la population insulaire atlantique de bénéficier de la même attention par l’Etat qu’avait eu celle des îles bretonnes, bénéficiant de 5 millions d’Euros de l’Etat en Bretagne sur la période contractuelle 2007-2013 (le Conseil régional de Bretagne abondant pour plus de 6 millions pour sa part).

Des parlementaires s’étaient alarmés de cette capacité de l’Etat à tenir dans deux régions contiguës une politique aussi disproportionnée, et alors même que l’Union européenne appelle les Etats membres à tenir compte des problématiques rencontrées par les « îles de moins de 5000 habitants ».

L’assurance de cofinancements nationaux étant un préalable au dépôt de dossiers de fonds européens, une étape importante est franchie aujourd’hui pour solliciter ces fonds (FEDER, FEADER, FSE, FEP).

Le Bureau municipal réuni ce soir félicite Monsieur le Premier Ministre d’avoir entendu la voix de L’Ile d’Yeu durant ces dernières négociations.

Pour autant, la mise en œuvre effective du principe de continuité territoriale devra réunir l’Etat et la commune pour réduire les contraintes et discriminations qui pèsent sur la communauté insulaire.

L’île d’Yeu paie toujours l’essence et le fuel domestique les plus chers de France.

Bercy étudie actuellement la proposition faire par la Région Pays de la Loire d’une baisse de la TIPP.

L’Ile d’Yeu est un territoire dont l’environnement est extrêmement fragile. Dans le cadre du Post-Grenelle, les Ministères de l’Intérieur et du MEDAD ont inscrit à l’agenda des discussions une réforme de la Taxe Barnier pour la rendre plus efficiente, sans alourdir les finances de l’Etat.

La déclaration du Premier Ministre constitue un pas très important vers la reconnaissance de la spécificité de la problématique insulaire, qui devrait susciter l’’écoute des Ministères pour étudier ces dossiers et répondre aux contraintes telles que les évacuations sanitaires, la réduction du coût d’accès aux soins sur le continent, etc.

Bruno Noury, Maire

Cliquez ici pour rejoindre le blog