Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Politique > Vie municipale

Petit litige désagréable avec la police municipale de l’île ....!

dimanche 16 septembre 2007

Cher Monsieur le Maire,

Ayant reçu un PV établi par un agent de la police municipale, je m’adresse au premier magistrat de la commune qui en est le responsable.

Ayant la chance d’avoir une maison à Kermario depuis près de 40 ans, où mes parents étaient domiciliés, c’est la première fois que je suis verbalisé pour une « infraction » de stationnement… Avouez que pour un résident secondaire régulier que c’est une bonne chose.

De plus, étant, de par ma profession, très sensible aux difficultés de déplacement des handicapés, je suis particulièrement vexé d’avoir été piégé sur une aire de stationnement réservée à ces derniers.

C’est en toute bonne foi que je m’y suis arrêté (le parking, en cette fin Août, étant vide !!)

J’ai bien vu (et surveillé) le panneau bleu* indiquant la spécificité du parking, mais je pensais qu’elle ne concernait que la place de gauche (le panonceau étant planté au milieu)… J’ai bien pris garde de ne pas dépasser dessus !

Une fois garé, j’ai fait le tour du véhicule… Et, du côté droit, je n’ai rien remarqué de particulier (bande de séparation peinte en blanc*…)

Il faudrait être pervers pour stationner sur une place réservée aux handicapés, alors qu’il y en a dix d’inoccupées sur la droite !!!

De même, on peut s’interroger sur le zèle de l’agent verbalisateur pour une voiture, seule, sur un parking vide !!!

Je pense que vous comprendrez que ma bonne-foi ne peut être mise en doute, et j’espère pouvoir bénéficier de votre clémence.

Je vous prie de croire, cher monsieur le Maire, à l’expression de ma profonde considération.

Bien à vous.

ANNEXE.

Chaque Groisillon est attaché à l’amusante spécificité des indications sur la voirie… Indications de direction peintes au sol… flèches directives de même… C’est même sympathique !… Cela donne parfois des situations Ubuesques comme la sortie de Kermario sur la route de Pen-Men et Port-Mélin… Où beaucoup confondent les indications de directions avec des marquage au sol de sens de circulation !!!

Mais, quand la « poésie » des indications est facturée 135 euros à l’usager… On n’est plus dans l’amusement.

Je vais vous apporter quelques précisions techniques dont l’inobservation a été la cause de ma méprise :

- Circulaire interministérielle n° 2000-51 du 23 juin 2000 (NOR :EQUR 0010106C) parue au JO du 31 Août 1999.

- Largeur minimum des emplacements pour handicapés : 3.30 m (on en est loin) (afin de permettre à l’handicapé de poser son fauteuil roulant à gauche du véhicule et d’y monter en sécurité)(si je m’étais retrouvé sur une place de 3.30m… Je me serait inquiété de sa destination !)

- Signalisation : panneau B6a1 (Art.4 arrêté du 24 nov 1967)

- Complétée du panonceau : M6h

- Eventuellement, en plus, le panonceau : M6 (art. R417.10 et R417.11

- Marquage au sol : PICTOGRAMME BLEU SUR L’EMPLACEMENT LUI-MEME. (C’est moi qui souligne) Art.55-3

- Eventuellement, par économie, vous auriez pu équiper le panonceau actuel de deux flèches indiquant la plurarité de l’interdiction : (Panonceaux M8F …Panonceau d’application de prescription concernant le stationnement. Indique que la prescription s’étend dans le sens indiqué par la direction des flèches)…..

- Il est à noter que l’administration laisse libre cours aux municipalité de compléter ces dispositifs légaux en y rajoutant d’autres panneaux ou en peignant le sol en bleu…

Jean-Loup DEVALOIS

Commentaires

Cliquez ici pour rejoindre le blog