Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Politique > Municipales & cantonales 2008

La Liste du maire sortant - suite : "Le bilan"

mercredi 23 janvier 2008

Le maire introduit son discours en faisant référence au passé solidaire de Groix ;
- "S’il n’y a pas de solidarité entre Groisillons, rien ne va"

L’équipe qui se présente comprend sept ex-élus. Le maire signale qu’il se trouve à un tournant de son engagement local qu’il fait remonter à 18 ans, époque depuis laquelle il dit avoir toujours suivi la même ligne : "faire que les choses bougent sur cette île".
D’après lui, les engagements annoncés dans la profession de foi des candidats de la dernière élection ont été réalisés point par point. Il se sent, dit-il, mûri dans sa compréhension des problèmes de l’île. C’est le cas, ajoute-t’il, de l’équipe d’aujourd’hui avec plus de cohérence.
Beaucoup de choses dans la mentalité des décideurs ont évolué. Exemple : il existe maintenant des solutions pour faciliter le logement des actifs.
Au niveau des activités primaires, des propositions autres qu’européennes peuvent voir le jour.

Le maire insiste sur les priorités de son dernier mandat :
La politique jeunesse qui pose d’énormes problèmes, ici comme ailleurs. Il souligne l’irruption des médias dans le phénomène (?).
"On a besoin de donner des repères aux jeunes pour qu’ils se structurent. Il faut centrer sur l’île, leur donner une véritable identité insulaire".
Le maire reparle du projet en voie de réalisation de la Maison de la Jeunesse et du rôle de l’UFCV qui apporte les compétences de professionnels.
Il rappelle l’importance de la plate-forme médico-psycologique dont l’existence s’est structurée (avec seulement comme point de départ le constat du besoin d’un orthophoniste) et les difficultés de financement qu’il a fallu surmonter.
Il souligne la nécessité de la compétence nécessaire dans l’insertion professionnelle. Il pointe l’originalité de la formule de formation à l’aide à la personne mise en place sur l’ile (exemple unique en France).

Le maire répète un de ses constats : "une sorte de couvercle a été soulevé".
L’activité culturelle groisillonne est époustouflante et ça continue l’hiver. Il dit "ce n’est pas forcément nous mais cela n’existait pas avant.
Nous avons fait naître sur l’île un esprit de liberté, de joie".
Autre point fort de son discours, l’environnement. Un Prix Orange a été attribué à la commune pour son PLU par la Société de Géographes. Un autre Prix Orange
va lui être décerné par la Fédération des Associations de défense du littoral Breton.
Au PLU s’ajoute l’ouverture de chemins, l’entretien de certains vallons, du Pradino, de l’espace proche du barrage, des forts et de leur proximité.
Egalement l’entretien du Patrimoine, les mégalithes) et du petit patrimoine, lavoirs et fontaines dont une étude va aboutir à la remise en état pour certains dans leur contexte hydrologique. L’eau va s’écouler comme autrefois et ne plus emmener de terres arables vers la mer, pratique de nos anciens qui avaient une grande intelligence des sols.
L’agenda 21 : le maire s’octroie l’idée de l’avoir lancé au niveau municipal. De ses discussions, aboutira avec l’aide de la région un système intermodal
qui permettra, par exemple, une meilleure coordination trains-bateaux. cela dans l’optique de développer un tourisme "soutenable" et non pas durable souligne-t-il.

Commentaires

  • Il faudrait voir en filigrane après l’autorisation donné à Cap Lorient de préempter des terrains pour le compte de la commune, le projet d’aménagement et de développement durable ( PADD)
    Projet qui s’étend du cinéma jusque derrière le magasin Shopi et qui créera jusqu’à 130 logements. Une superficie bien supérieur à celle du simple bourg. En dehors de l’intérêt d’un tel projet qui reste à démontrer, comment peut-on dans le même temps mettre en place sur l’ensemble de la commune une zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager. (ZPPAUP) Il serait bon que la municipalité sortante assume ses actes et puisse dire véritablement quelles sont les orientations futures et si ces deux projets, bien que dissemblable dans la lettre verront le jour.

Cliquez ici pour rejoindre le blog