Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Politique > Vie municipale

Camping : Manifestation - Information

mardi 7 août 2007

Des membres de "Apport", Association de défense des intérêts des campeurs-propriétaires à la Pointe des Chats, ne veulent pas se faire oublier.

(rappel :
Huit propriétaires de terrains situés entre le camping des Grands Sables et le phare des Chats viennent de constituer une association .../...

Les membres de l’association demandent aux élus groisillons de leur accorder une dérogation pour occuper leurs terrains durant les deux mois d’été.
Le Télégramme 16/08/2004)

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Commentaires

  • Camping : Manifestation - Information

    Concernant le secteur des Chats, je serais à priori plus inquiet quant à la nature des essences de graminées (et autres) plantées sur les nouveaux talus du nouvel Hotel en face de la ferme...
    J’espère qu’une attention particulière aura été apportée au choix des espèces utilisées, afin de ne pas voir celles-ci envahir l’espace et coloniser les milieux environnants.

    Si une telle invasion se produisait, cela serait alors bien plus dommageable que quelques tentes en été.

    Phydeaux

  • Camping : Manifestation - Information

    2000 euros d achat pour une famille pour 3 semaines !
    ben cets loin d etre la misere, j ose pas immaginer le budget de la clientele
    favorisée :)

    ftw
    jplsk8

    • Camping : Manifestation - Information

      C’est vrai qu’avec un tel niveau de dépenses nous pouvons tout de même nous poser des questions, à moins que ce ne soit une famille composée d’une dizaine de personnes au minimum !..... ou alors ils se nourrissent de caviar. Mais il est pourtant vrai que cette loi littoral laisse à désirer et que chacun devrait pouvoir disposer de son terrain pour 1 mois de vacances "certainement bien méritées" comme il l’entend. A la commune de faire contrôler si les emplacements restes propres après ou le jour du départ des propriétaires. Celle-ci ayant déjà beaucoup de difficultés à faire appliquer le tri sélectif et l’envoi des sacs d’ordures à la déchetterie lors du départ des estivants dans les villages, comment pourrait-elle faire avec cette charge supplémentaire ? Ce sont toujours les mêmes endroits qui sont régulièrement nettoyés, j’entends par là le bourg, Port Tudy et la proximité des chapelles pour les pardons, les autres faitent le tour de votre village et débrouillez-vous. Mais pour ce qui est de l’occupation de ces terrains, Mesdames et Messieurs les propriétaires soyaient dans les petits papiers des dirigeants de la commune et vous verrez que vous pourrez camper comme bon vous semble.

    • Camping : Manifestation - Information

      Désolé de prévenir un peut tard,

      repaire exeptionnel avec nos amis campeurs ce soir au Bateau Ivre.

      A plus tard,

      keru

    • Camping : Manifestation - Information

      bonjour a tout le monde,
      margot, membre de l’apport, etudiante. Je souhaite remercier les groisillons pour leurs chaleureux soutien lors des distributions de tracts et pour toutes ces réactions qui vont dans notre sens et soutiennent des valeurs qui nous sont communes. Je tenais a reagir par rapport à quelques reactions entendues à Groix. Il s’agit d’une réaction personnelle à la lecture du site.

      1 Nous avons en effet souhaité que les groisillons nous comprennent et nous soutiennent. Il ne s’agit en aucun cas de faire valoir notre probleme comme le probleme majeur de l’ile. En distribuant des tracts cela m’a permis de comprendre les problemes et preoccupations de l’ile auquel je m’interresse également.

      2 Le jeûne a bien souvent été compris comme une greve de la faim. Pourtant, il ne s’agit en aucun cas de les assimiler l’un a l’autre. Notre probleme nous semble important et nous souhaitons etre entendu mais il n’est pas comparable a l’expulsion de sans-papiers, bien entendu... Pour nous, c’était une démarche pacifique pour être entendu.

      3 Apres discussion, la somme de 2000 euros nous avait semblé énorme mais cela n’a pas été corrigé sur le tract. Il est clair que l’on trouve de la mixité sociale au sein même de nos terrains.

      En tout cas, j’espere que notre engagement de ces trois jours a pu vous montrer a quel point nous sommes attachés a l’ile et pret a defendre notre cause. En esperant avoir été entendu,

      a bientot. margot

    • Camping : Manifestation - Information

      Bonjour,

      je suis Olivier, l’un des campeurs de la Pointe des Chats.

      Comme Margot et l’ensemble des copains de la Pointe, je remercie toutes les personnes, très nombreuses, qui ont accepté d’ouvrir le débat avec nous le semaine dernière. Tout cela fût passionnant et montre, qu’au delà des difficultés administratives ou réglementaires, une réflexion appuyée sur une expérience permet de tracer des perspectives ou il est possible de construire ensemble des projets "gagnants/gagnants" dans un esprit de dialogue et de compréhension.

      En ce qui concerne la question du budget de 2000 € de dépenses quelques précisions. Tout d’abord cela a pour but d’illustrer l’un des aspects de notre camping "durable". En effet, dans le cadre de ce principe, nous avons décidé "d’acheter sur place ce que nous consommons sur place", aussi l’année dernière j’ai voulu quantifier précisément quel était notre impact économique direct sur l’île. Il s’agit donc de l’intégralité du budget dépensé par une famille de sept personnes : deux couples (ma femme et moi, notre fille aînée et son compagnon) et les trois autres enfants (16, 16 et 12 ans). Dans les 2000 € sont compris les 400 € de bateau, transports divers et hivernage réglés sur l’île. A noter que dans le cadre de notre charte nous limitons le passage des voitures sur Groix, nous avions donc à payer le passage des vélos et de la remorque bicycle qui va avec (mais pas de voiture). Il reste donc donc un budget vacances tout compris (dont alimentation mais aussi dépenses de loisirs y compris argent de poche des enfants et cadeaux d’anniversaires des 3 personnes nées un mois d’août ...) de 1600 € pour ces 7 personnes (4 adultes et 3 ados) pendant 21 jours. Le but n’est pas d’être "jugé" riche ou pas ... mais d’objectiver un élément qui me paraît important quand on parle développement durable (donc prendre en compte tous les paramètres d’une activité donnée).
      Dans le même esprit j’ai vérifié notre consommation d’eau (c’est un problème sur Groix l’été). Comme toute notre eau est acheminée en vélo dans des cubi ad hoc ... il a suffit de les compter ! A noter que cette eau provient de la fontaine de Locmaria et pour la partie eau de consommation (cuisine) du robinet du port du même endroit. Au bout de trois semaines j’étais à environ 7 litres d’eau par personne et par jour ... vérifiez votre consommation personnelle sur l’année et vous saurez ce qui ressort du développement durable !

      Comme vous l’avez compris nous sommes donc demandeurs de pouvoir expérimenter officiellement un type de camping familial "doux" dans l’esprit du développement durable, sur des terrains nous appartenant. L’idée est de permettre à des gens d’utiliser leur terrain tout en prenant en compte les impacts sur l’environnement (écologique, économique, social, pédagogique, ...). Le principe d’une Charte contractuelle avec les partenaires locaux doit permettre d’évaluer notre impact, de développer ce qui est positif et de réduire ce qui est négatif. Nous sommes d’accord pour protéger le littoral (et le reste aussi d’ailleurs !), mais pas en le mettant "sous cloche", ce qui à terme est un appauvrissement à tous points de vue, mais en valorisant son potentiel et celui des acteurs dont nous avons l’audace de vouloir faire partie !

      Sans l’accompagnement de l’autorité municipale nous ne pourrons pas développer et travailler ce projet qui, par ailleurs, est reconnu comme novateur, intéressant et ... durable ! Notre demande n’est pas de laisser faire n’importe quoi (notre pratique ancienne et non dégradante pour la Pointe plaide en notre bonne foi), mais de construire une alternative acceptable par tous.

      Bien évidemment nous ne sommes contre personne, et en ce sens l’article de Libé ne retrace pas notre état d’esprit. La dame du sémaphore a le droit de valoriser son investissement, mais notre type de tourisme doit également pouvoir exister ... natura 2000 est pour la biodiversité, nous sommes égamement pour, y compris pour la biodiversité touristique ! Notre pratique n’est pas agressante, elle limite l’envahissement des pruneliers et épineux (propice pour les incendies...), elle préserve une diversité de paysage, de faune et de flore, elle permet une présence humaine vigilante sur une côte parfois dangeureuse (sur les 6 dernières années nous avons "récupéré" par deux fois des personnes qui étaient en péril à quelques encablures den nos tentes ...), elle participe à l’économie et au rayonnement de Groix.

      Olivier

    • Camping : Manifestation - Information

      Bonjour,

      je suis Olivier, l’un des campeurs de la Pointe des Chats.

      Comme l’ensemble des copains de la Pointe, je remercie toutes les personnes, très nombreuses, qui ont accepté d’ouvrir le débat avec nous le semaine dernière. Tout cela fût passionnant et montre, qu’au delà des difficultés administratives ou réglementaires, une réflexion appuyée sur une expérience permet de tracer des perspectives ou il est possible de construire ensemble des projets "gagnants/gagnants" dans un esprit de dialogue et de compréhension.

      En ce qui concerne la question du budget de 2000 € de dépenses quelques précisions. Tout d’abord cela a pour but d’illustrer l’un des aspects de notre camping "durable". En effet, dans le cadre de ce principe, nous avons décidé "d’acheter sur place ce que nous consommons sur place", aussi l’année dernière j’ai voulu quantifier précisément quel était notre impact économique direct sur l’île. Il s’agit donc de l’intégralité du budget dépensé par une famille de sept personnes : deux couples (ma femme et moi, notre fille aînée et son compagnon) et les trois autres enfants (16, 16 et 12 ans). Dans les 2000 € sont compris les 400 € de bateau, transports divers et hivernage réglés sur l’île. A noter que dans le cadre de notre charte nous limitons le passage des voitures sur Groix, nous avions donc à payer le passage des vélos et de la remorque bicycle qui va avec (mais pas de voiture). Il reste donc donc un budget vacances tout compris (dont alimentation mais aussi dépenses de loisirs y compris argent de poche des enfants et cadeaux d’anniversaires des 3 personnes nées un mois d’août ...) de 1600 € pour ces 7 personnes (4 adultes et 3 ados) pendant 21 jours. Le but n’est pas d’être "jugé" riche ou pas ... mais d’objectiver un élément qui me paraît important quand on parle développement durable (donc prendre en compte tous les paramètres d’une activité donnée). Dans le même esprit j’ai vérifié notre consommation d’eau (c’est un problème sur Groix l’été). Comme toute notre eau est acheminée en vélo dans des cubi ad hoc ... il a suffit de les compter ! A noter que cette eau provient de la fontaine de Locmaria et pour la partie eau de consommation (cuisine) du robinet du port du même endroit. Au bout de trois semaines j’étais à environ 7 litres d’eau par personne et par jour ... vérifiez votre consommation personnelle sur l’année et vous saurez ce qui ressort du développement durable !

      Comme vous l’avez compris nous sommes donc demandeurs de pouvoir expérimenter officiellement un type de camping familial "doux" dans l’esprit du développement durable, sur des terrains nous appartenant. L’idée est de permettre à des gens d’utiliser leur terrain tout en prenant en compte les impacts sur l’environnement (écologique, économique, social, pédagogique, ...). Le principe d’une Charte contractuelle avec les partenaires locaux doit permettre d’évaluer notre impact, de développer ce qui est positif et de réduire ce qui est négatif. Nous sommes d’accord pour protéger le littoral (et le reste aussi d’ailleurs !), mais pas en le mettant "sous cloche", ce qui à terme est un appauvrissement à tous points de vue, mais en valorisant son potentiel et celui des acteurs dont nous avons l’audace de vouloir faire partie !

      Sans l’accompagnement de l’autorité municipale nous ne pourrons pas développer et travailler ce projet qui, par ailleurs, est reconnu comme novateur, intéressant et ... durable ! Notre demande n’est pas de laisser faire n’importe quoi (notre pratique ancienne et non dégradante pour la Pointe plaide en notre bonne foi), mais de construire une alternative acceptable par tous.

      Bien évidemment nous ne sommes contre personne, et en ce sens l’article de Libé ne retrace pas notre état d’esprit. La dame du sémaphore a le droit de valoriser son investissement, mais notre type de tourisme doit également pouvoir exister ... natura 2000 est pour la biodiversité, nous sommes égamement pour, y compris pour la biodiversité touristique ! Notre pratique n’est pas agressante, elle limite l’envahissement des pruneliers et épineux (propice pour les incendies...), elle préserve une diversité de paysage, de faune et de flore, elle permet une présence humaine vigilante sur une côte parfois dangeureuse (sur les 6 dernières années nous avons "récupéré" par deux fois des personnes qui étaient en péril à quelques encablures den nos tentes ...), elle participe à l’économie et au rayonnement de Groix.

      Olivier

  • Camping : à l’attention de P. Le Du

    Le gestion basée sur l’écosystème, associée à une planification des espaces maritimes est
    la voie du futur. Cela permettra aux mers et océans européens de rester économiquement
    viables, d’être protégés et à la disposition de tous en tant que lieu de travail ou activité de
    loisirs.

    http://www.wwf.fr/pdf/DP_Trafic_maritime_UE_20mars07.pdf
    (wwf participe au "Grenelle de l’Environnement")

  • Camping : Manifestation - Information

    Sur l’île de Groix (voir Libé du 11 août), il est question d’interdire aux familles modestes qui possèdent, depuis des décennies, un bout de terrain en bord de mer, de venir y camper. La vue des guitounes indispose les blaireaux qui payent 180 euros la nuit dans l’« authentique » sémaphore rénové et reconverti.

    Thierry Pelletier

    - http://recits.blogs.liberation.fr/t...

    • Camping : Manifestation - Information

      la fin (savoureuse) du post de Pelletier ...

      ""Sans attendre l’ouverture du camping municipal de l’île de la Jatte ou la création de logements sociaux à Neuilly, des déserteurs toujours plus nombreux d’un système à l’agonie vont continuer de prendre le maquis, riant d’être traités en délinquants par les larbins d’une machine qui voudrait transformer Sherwood en terrain de golf""

      * Thierry Pelletier •*

Cliquez ici pour rejoindre le blog