Retrouvez la suite de l’actualité de Groix sur le blog d’Anita ! :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Politique > Vie municipale

PAUSES-CAFE : AVIS DE RECHERCHE

jeudi 6 mars 2008

Cette photographie- datée du 20 Juin 1938- est celle de Georg HILLENBRAND qui fut le premier chef de la Kommandantur à Groix pendant l’Occupation . Il était Capitaine de Corvette dans l’Artillerie de Marine .

Dans un document trouvé au Bundesarchiv de Fribourg , dont Jean Picart a assuré la traduction , un soldat allemand ( probablement un officier ) écrit : « Hillenbrand s’était fait un nom à Groix pour avoir organisé et fait construire les défenses de l’île . Il a fait rassembler ses « oeuvres » dans un livre de 50 cm , par un adjudant qui , lors de cet épuisant travail de nuit , a bien failli perdre la vue en réalisant ce méchant ouvrage . Un exemplaire de ce livre fut acheminé au QG du Führer , on en comprendra aisément les raisons . Pour atteindre son but , Hillenbrand pouvait faire preuve de la plus extrême brutalité dans ses relations avec ses subordonnés , il ne faisait pas de différence entre officiers et hommes de troupe .Les soldats rabroués ou brimés sont innombrables .De ses dérapages privés , qui dépassent de loin les bornes de ce qu’on peut excuser , ce n’est pas le lieu d’en parler (...) Le jour du repli de l’île de Groix vers Lorient , Hillenbrand était complètement ivre . Près du bac , il a donné à l’équipage ainsi qu’à la population française une
image des plus lamentables du corps des officiers .

(...) Hillenbrand était sans le moindre doute l’homme le plus haï de sa section et ce n’est que rarement qu’il parvenait à éveiller passagèrement la
sympathie , au prix d’une hypocrisie bien rodée .A la mi-octobre , ma mission auprès de Hillenbrand
se terminait . C’est avec soulagement que je quittai l’atmosphère malsaine qu’engendrait sa
présence . »

Le 9 Août 1944 , alors qu’il commande le 2ème régiment d’artillerie légère , Hillenbrand
s’illustre à nouveau , dans des conditions beaucoup plus tragiques . Six cultivateurs de Kerviec en
Caudan , dont deux enfants de 14 ans , qui s’étaient réfugiés dans un fossé pour échapper au feu de
l’artillerie américaine , sont arrêtés par une patrouille allemande et conduits auprès d’Hillenbrand .

Après avoir contrôlé leurs papiers et donné l’impression d’avoir admis leurs explications ,
Hillenbrand donne l’ordre de les fusiller . A la fin de la guerre , Hillenbrand et cinq des soldats
qui avaient fusillé les six français sont arrêtés et inculpés .L’ acte d’accusation en date du 4 Juillet
1945 établi par le Tribunal Militaire de la XIème Région Militaire à Rennes , retrouvé dans les
archives allemandes à Berlin , signale à propos d’Hillenbrand « qu’il a été décrit aussi bien par ses
subordonnés que par la population civile de la Poche comme un être dur , suffisant et
autoritaire , sans scrupules , qui s’est comporté comme un vrai tortionnaire vis-à-vis des
prisonniers français à Groix » . Dans son livre , Le Morbihan en guerre , Roger Leroux rapporte
(p. 550) qu’ Hillenbrand , et quatre autres inculpés seront fusillés au stade de Coëtlogon , près
de Rennes , le 27 Avril 1946 .

Nous sommes à la recherche d’informations compléméntaires sur Hillenbrand . Il est
possible en particulier qu’il ait été cet officier cruel qui achevait des prisonniers exténués à Park er
Loér , dont nous ont parlé plusieurs personnes . Les Groisillons qui ont été requis pour travailler à la
construction des bunkers peuvent également avoir croisé Hillenbrand . Il a pu également avoir été
de ces allemands qui , à la GAST , dans le bourg , maltraitaient les gens arrêtés . En examinant cette
photographie ou en la faisant voir à vos aïeux , il est possible que certains souvenirs réapparaissent
et que nous parvenions à en savoir davantage .

D’avance merci pour votre contribution à la construction de cette mémoire . Si vous le
préférez , vous pouvez également envoyer votre contribution à Yann Roland au cybercentre , à
l’adresse suivante : cybercentre@groix.fr

L’équipe des Pauses-Café de l’Ile de Groix

Commentaires

Cliquez ici pour rejoindre le blog