« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Désert : NOUS NE SOMMES PAS LES SEULS !!!

Publié le 10 décembre 2021 à 16:16

"Les effectifs de généralistes libéraux chutent considérablement, passant de 55.000 en 2005 à 52.500 à ce jour. La densité de généralistes par habitant a donc elle aussi baissé : 91 MG pour 100.000 habitants dans les années 2000 contre 78 pour 100.000 habitants aujourd’hui. 6 millions de Français n’ont pas de médecin traitant. La Cnam constate également qu’environ 620.000 patients sans médecin traitant souffrent d’une affection de longue durée. Et "la situation ne va pas s’améliorer dans les dix prochaines années", a prévenu Marguerite Cazeneuve, directrice déléguée à la gestion et à l’organisation des soins de la Cnam" (egora)

Il n’est pas superflu de rappeler cette situation car les commentaires des pages FB locales atteignent un sommet ! (d’ignorance ? de mauvaise foi ? de bêtise ?) .

Lire que rien n’est fait pour trouver des médecins est faire preuve d’une méconnaissance totale de la situation et pour le moins d’un désintérêt flagrant aux sources d’information disponibles. D’accord, la communication municipale n’est pas un modèle d’efficacité mais ce ne veut pas dire que le maire se croise les bras devant la situation sanitaire. Quant aux démarches de l’APSIG, elles ont été détaillées lors d’une réunion publique et le sont souvent dans la PQR (même si quelquefois approximativement) .

Le fonctionnement actuel avec des remplaçants plus que temporaires n’est bien évidemment pas satisfaisant. Leur professionnalisme n’est pas en cause, même s’il leur est reproché de ne pas délivrer de certificat de complaisance ni de faire de prélèvement sanguin (ce qui relève de la fonction infirmière).

Mais Groix a-t-elle tous les atouts en main pour que des jeunes médecins soient tentés par une installation pérenne ?

Financièrement, il était déjà reconnu par une des médecins retraitées que l’hiver le revenu était nettement inférieur à la moyenne des revenus continentaux. Il faudrait donc que ARS et CPAM s’entendent pour complémenter.

Le logement, parlons-en !!! Lors de la création de la maison de santé, le maire a annoncé retenir et financer deux logements HLM POUR LES MEDECINS REMPLACANTS. Comment penser qu’un médecin accepterait d’y loger en continu ? Leur proposer la location d’une maison serait beaucoup plus logique. La commune trouve, par exemple, des financements pour agrémenter le paysage de panneaux divers et variés (qui changent avec les époques) et autres amusements touristiques. N’y aurait-il pas de crédits pour acheter un pavillon et le mettre pour une durée déterminée à disposition du médecin volontaire qui viendrait épauler celle qui n’attend que de pouvoir se réinstaller ?

Parmi tous ces râleurs facebookiens, n’y a-t-il personne proposant des locations touristiques qui pourrait faire une bonne action en proposant l’une d’entre elles à notre futur médecin ?

Un argument fréquemment avancé est la nécessité d’une vie sociale et culturelle qui ne pourrait soit-disant être satisfaisante que dans une commune d’au moins 5OOO habitants. Là, c’est vrai, il y aurait des efforts à faire car, à part le cinéma et 2 ou 3 associations, l’île est en train de s’endormir dans une léthargie assez préoccupante. Est-ce lié à la fatigue des anciens bénévoles vieillissants ou au changement de mentalité provoqué par le renouvellement par une population dont les préoccupations ne semblent pas être l’engagement dans le bénévolat ?

Il est aussi fréquemment souligné que le conjoint doit pouvoir trouver un emploi à sa convenance. Là, carrément aucune chance sauf à avoir sur Lorient le poste qui s’adapte aux horaires des rouliers.

Quand le maire semble ne pas avoir d’autre proposition que d’écrire au président de la République afin qu’il prenne une mesure autoritaire pour obliger les jeunes médecins à pratiquer un temps déterminé dans les zones de désert médical, peut-on lui suggérer de le faire avec tous ses semblables puisqu’on ne compte plus les communes dans la même situation que la sienne ?

Je crois que notre fringant président serait très surpris de recevoir, à la veille de la présidentielle, 6 millions de cartes d’électeurs !

*************************************************************
Certaines communes utilisent un site qui permet le contact entre maires et médecins candidats. Ce site propose de réaliser une vidéo qui mettra les atouts du territoire en avant.
https://www.commune-opportunite.fr/inspirations/jeunes-medecins/

Commentaires :

1. samedi 11 décembre 2021 à 17:052021-12-11T16:05:45Z, par Anita


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours