« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

C’est la chienlit

Publié le 4 novembre 2020 à 15:13
Dessin de Jerc

dirait LE GRAND ...

Qui peut y comprendre quelque chose ? Il paraît qu’il faut lutter contre la propagation du SarsCOV2. Mais ...

On envoie la majorité des salariés au boulot (les patrons refusant même de plus en plus souvent le télétravail).

Les transports ne sont pas organisés pour éviter le "collé-serré" des voyageurs.

On autorise les grandes surfaces à ouvrir sans exiger la vérification de la densité de population dans les rayons.

Les marchands de journaux ont le droit de vendre des livres mais pas les librairies au grand dam de Mme Bachelot qui, ELLE, sait l’importance de la culture en période de confinement.

Et il y a même des maires qui n’ont tellement rien à faire de la santé de leurs administrés qu’ils se battent pour autoriser l’ouverture des petits commerces MAIS SURTOUT PAS DES MEDIATHEQUES !!!!

Si le Général voit quelque chose de là où il se trouve, il doit encore se dire que les Français sont des veaux et que, de plus, ils ont actuellement un Président qui ne respecte pas la fonction qu’il aurait certainement exercée bien différemment, tout en n’en restreignant pas davantage les libertés. :-(

TOUS CONFINES ET ON NE BARGUIGNE PAS !!!
Seuls l’alimentation et les médicaments devraient être commandés par courriel ou téléphone et livrés à domicile.
3 semaines de ce régime, quelques tests des personnes contacts à la suite, les positifs en quarantaine et on serait sortis de ce merdier qui sans cela va durer des mois ou des années.

ET LES SOIGNANTS HOSPITALIERS VONT CONTINUER A DEMISSIONNER !!!

Commentaires :

1. jeudi 5 novembre 2020 à 06:49, par Franck Le Gurun

C’est la chienlit

La France,
Un pays où l’on ne peut plus acheter ni chaussettes, ni slip.
La république des sans-culottes.
Franck Le Gurun



3. vendredi 6 novembre 2020 à 19:22, par Franck Le Gurun

C’est la chienlit

N’en jetez plus, la coupe est pleine.
Fnac de Lorient. (A la porte du magasin)
"Vous avez des globes terrestres lumineux ? "
"Oui, mais on a pas le droit de les vendre !"
En dehors de l’essentiel, il ne vous reste qu’internet.
Pour les habitués des achats en ligne bien sûr !
Franck Le Gurun


4. samedi 7 novembre 2020 à 07:43

C’est la chienlit

Une des principales raisons pour laquelle nous sommes reconfinés, est que l’hôpital – et en particulier la réa - est « Â sous tension" ; ce que je ne conteste évidemment pas.

Hier, 6 novembre, pas tout à fait 3000 patients étaient en réanimation (chiffres Santé publique France).

Comment parler de « Â saturation » lorsqu’on se souvient qu’en août dernier le ministre de la santé annonçait 12 000 lits disponibles si besoin ? Où sont ces lits ?

Ce n’est pas la COVID qui guette nos gouvernants, c’est Alzheimer...


5. samedi 7 novembre 2020 à 09:32

C’est la chienlit

Un commentaire non signé est validé parce que j’ai bien dormi et surtout parce qu’il mérite une rectification

Nombre de personnes actuellement (6/11) en réanimation avec diagnostic COVID-19 : 4 321. (2900, indiqué dans le commentaire, est le nombre de ceux entrés en réa CETTE SEMAINE.)

83.5% des lits en réanimation sont occupés par des patients Covid-19 (niveau de la dernière semaine de mars)
Mon Alzheimer perso n’atteint pas le niveau macroniste, ouf !
AM


6. samedi 7 novembre 2020 à 10:58, par vincent

C’est la chienlit

MEA CULPA pour ma signature oubliée !!!

Décidément Alzheimer est aussi contagieuse que la COVID…

Merci Anita pour avoir publié quand même (promis je serai désormais attentif, et même si je vous souhaite toujours de belles nuits).

Et merci encore pour la rectification… aïe… la démence est bien avancée…

Je ne chicanerai pas les chiffres bien sûr. Mais il me semble qu’il reste un flou sur la façon dont sont comptabilisés les patients COVID.

Ainsi quelqu’un qui entre à l’hôpital ou en réa pour son cancer, et à qui on trouve une trace COVID, est-il compté comme « patient COVID » ?
Cela ne change rien au fait bien sûr qu’il va rejoindre un service déjà encombré...

Il n’en reste pas moins que le fond du problème reste le même (et même malheureusement à un millier de patients en réa près).

Avec les 12 000 lits promis, où en serait-on en pourcentage d’occupation ?


7. samedi 7 novembre 2020 à 13:57

C’est la chienlit

Ce sont vos "voix" aériennes supérieures qui sont encombrées...

Encombrées de certitudes... de détenir LA vérité...LA solution...

Ah ! quel jeu de "Maux". Oui ça me fait du bien aussi de faire des phrases, de prononcer des mots.

Quand au "je" des lettres et des chiffres surtout, chacun, grâce au "télétravail" sur son PC..! peut être le roi ou la reine du "je"

En attendant des jours meilleurs, celles et ceux qui sont en réa actuellement, n’aspirent qu’à une chose dans leur sommeil artificiel, pour celles et ceux qui auront cette chance, grâce à nos services performant, grâce à des équipes pugnace, de se réveiller le plus tôt possible et ne plus supporter la douleur d’être aspiré par leur sonde d’intubation naso ou oropharyngée...

Libres enfin de retrouver le bonheur de respirer l’air frais de l’humilité...

Pardon de vous avoir un peu soufflé dans les bronches, le but étant d’expectorer à bon escient...

J-M Le Dily


8. samedi 7 novembre 2020 à 14:01

C’est la chienlit

PS : J’entends déjà mes oreilles siffler...

C’est pas grave, j’ai l’habitude avec mes acouphènes..!

J-M L D


9. samedi 7 novembre 2020 à 14:17

C’est la chienlit

et si pour faciliter le travail de ces équipes performantes on n’oubliait pas de répéter qu’il faut respecter les mesures sanitaires imposées, y compris le confinement ?
Ce ne serait pas oublier de valoriser les soignants en première ligne mais au contraire, les protéger d’un surcroÎt de travail et ... de la contagion !!
Mais c’est plus difficile de rappeler les obligations qui ne font pas plaisir que déblatérer sur ceux qui ont le courage de les ressasser.
AM


10. samedi 7 novembre 2020 à 18:40, par vincent

C’est la chienlit

@ J-M LE DILY

Puisque vous m’amenez sur le champ lexical de la médecine, évacuons cela tout de suite.
Mes voix / voies aériennes vont bien. Merci (et félicitations sincères pour le jeu de mot).

Quant aux acouphènes, je vous laisse les vôtres, et je garde les miens.

Ceci dit, il n’y a vraiment aucune raison que vos oreilles ne sifflent. Quand J’ai quelque chose à dire, JE le dis et JE l’assume (ouh là là , déjà trois « JE » contre un seul dans le commentaire incriminé).

Je ne suis pas désolé que mon style ne vous agrée pas.

Par contre, vous avez parfaitement raison, pas plus que d’autres, je ne suis détenteur de la vérité (et j’arrive d’ailleurs même à me tromper en lisant des chiffres…). Dans mon commentaire, il ne paraÎt pas lumineux que je m’accapare ce statut. C’est vous qui en faites cette lecture.

En quoi la parole de soignants (ou ex-soignants) aurait une légitimité plus naturelle que celle du quidam moyen pour apprécier et critiquer les décisions ineptes de nos gouvernants ?

Apportez-moi une contradiction sur le fond de l’article plutôt. Je la lirai avec intérêt.

Dans un débat d’idées, je (…pardon…) trouve intéressant d’arriver avec son point de vue, et de repartir avec trois points de vue : le sien, celui de son contradicteur, et un troisième qui aura germé de la confrontation entre les deux. Plus il y a de contradicteurs et plus on gagne.

À‡a, c’est de la « bonne croissance ».

PS. Peut-être ai-je mal compris le "JE" de votre commentaire. Peut-être traduit-il le (trop) grand intérêt que je porte au débat en général et à ce blog en particulier, d’où mes commentaires (trop) réguliers.


11. dimanche 8 novembre 2020 à 00:06, par Franck Le Gurun

C’est la chienlit

Il est où mon globe terrestre ?
Franck Le Gurun


12. dimanche 8 novembre 2020 à 13:15

C’est la chienlit

Comme vous le dites justement Vincent, pour qu’il y ait débat, il faut des arguments mais vous savez tout comme moi que, pour un supporter de la politique de Macron, trouver des arguments relève de l’impossible :-(
AM


13. lundi 9 novembre 2020 à 16:05

C’est la chienlit

ALORS....
A propos de l’article dont sont issus les commentaires, bien sûr que l’on peut se poser des questions à propos du confinement sélectif... du transport de la masse laborieuse... des réactions individuelles de certains élus... de l’inéquité entre les grandes surfaces et les petits commerces mais comme dirait l’autre, il faut bien que "l’usine/entreprise France" tourne et elle continue à tourner vaille que vaille.
Grâce notamment (même si ce n’est pas la panacée) au chômage partiel mis en place qui ne trouve pas d’équivalent ailleurs. Moi comme bien d’autres, grâce à ma retraite, je continue non seulement de consommer, mais surtout d’être protégé par notre système assez unique en son genre...

A l’époque de la 1ère suspicion de pandémie, Roseline Bachelot avait été fortement et injustement critiquée, j’ai souvenir de l’avoir défendue ardemment et en tant que soignant, nous avions eu une formation dans laquelle on évoquait déjà le couvre-feu. c’est donc à partir de cette époque qu’il y a eu ce laxisme concernant le stock stratégique de masque.

Il y a une affirmation avec laquelle je pense que vous serez d’accord : AUCUN PRESIDENT OU CHEF D’ETAT N’AVAIT PREVU CA DANS SON PROGRAMME !!!

Mais quand je lis : "Si le général voit quelque chose de là ou il se trouve, il doit encore se dire que les français sont des veaux.."
Sacré argument..! et quelle belle vision de ses "camarades"...

En 4...
"Une des principales raison pour laquelle nous sommes reconfinés, est que l’hôpital et en particulier les réa sont "sous tension"
Sacré argument..! c’est plutôt une lapalissade non..?
Et encore... "ce n’est pas la Covid qui guette nos gouvernants c’est Alzheimer"
Sacré argument..!

En 5...
"...parce qu’il "mérite" une rectification.."
Sacré argument..! car à l’instant ou j’écris il y a certainement encore à faire des rectifications !
mais encore...
"Mon Alzheimer perso n’atteint pas le niveau macroniste.."
Sacré argument..!

En 6...
"Il me semble qu’il reste un flou...etc avec les 12000 lits...etc"
Sacré argument..!

Finalement, quand je vous ai "flatté" pour vos certitudes et vos vérités, je me suis trompé ! car en fait ce ne sont pas des arguments, c’est du vent !

Pour Wikipédia : "Le bouc émissaire "purificateur" correspond à la conception traditionnelle d’une victime sur laquelle le mal est transféré pour purifier un individu ou un groupe"

Alors, si je dis Anita, que peu-être je voterais pour l’autre M qui vient d’annoncer sa candidature, serait-ce une façon de rentrer dans le moule...

Bien à vous,
J-M Le Dily


14. mardi 10 novembre 2020 à 08:46, par vincent

C’est la chienlit

Enfin un commentaire de votre part avec des arguments ! De plus très bien enrobés dans une prose que vous appelez de manière caricaturale « Â du vent ».

Il se trouve que je peux vous rejoindre partiellement sur certains points.

« Â il faut bien que "l’usine/entreprise France" tourne »

Oui, mais… ne vaut-il pas mieux soigner correctement d’abord ? Si on courre vers un troisième reconfinement après celui-ci, ne regretterons-nous pas d’avoir voulu aller trop vite pour relancer la machine dans cette course à « Â je redémarre avant toi » ? L’usine France s’en releverait-elle ?

Je vous rejoins sur le chômage partiel et sur le système de retraite ; d’où l’intérêt d’être vigilant pour ne pas le céder aux fonds de pension… comme l’envisage Macron.

« Â A l’époque de la 1ère suspicion de pandémie, Roseline Bachelot avait été fortement et injustement critiquée ».

Si vous faÎtes allusion à la grippe A/H1N1 (94 millions de doses de vaccin achetées pour 670 millions d’euros, et qui n’avaient pas servi), alors oui pour le principe de précaution, mais… dans le rapport de l’Assemblée nationale et du Sénat qui ont entendu Roseline Bachelot, pour faire court, cet argent aurait pu être mieux employé ; surtout que de nombreux médecins s’étonnaient de tant de moyens déployés pour une épidémie qui n’était pas la pire menace qui s’abattait sur la planète. Il pointe aussi que « Â des considérations excessivement commerciales » auraient prévalu sur les problèmes de santé publique ».

Enfin, « Â AUCUN PRESIDENT OU CHEF D’ETAT N’AVAIT PREVU CA DANS SON PROGRAMME  !!! 

Oui, évidemment. Je reproche à ce gouvernement d’avoir été « Â surpris » par la deuxième vague, alors que le Conseil scientifique – mis en place par le pouvoir lui-même à l’hiver dernier – avait prévu dès début septembre, et avait même rendu public son avis.

Accessoirement, pour l’histoire des 12000 lits promis, je lui reproche de ne pas tenir sa parole.

PS. C’est un plaisir de débattre avec vous.


15. mardi 10 novembre 2020 à 09:25, par vincent

C’est la chienlit

Pardon pour "on courre"...


16. mardi 10 novembre 2020 à 09:27

C’est la chienlit

Précision pour ceux qui ne me connaissent pas : je n’ai jamais voté Mélenchon et ce serait par défaut s’il se trouvait face à Le Pen. Cela aurait PEUT-ETRE pu se faire pour LFI mais sans lui !
De toute façon, quand je demande ici à ce qu’on respecte scrupuleusement des précautions sanitaires (en soulignant au passage avec des arguments, comment les macronistes les sabotent) ce n’est pas pour faire la campagne électorale des uns ou des autres.
Limiter le nombre de malades et de morts pour ne pas surcharger les hôpitaux me suffirait. CE QUI SE PASSE CONDUIT INEXORABLEMENT A LEUR PRIVATISATION puisqu’on voit bien que tout est fait pour décourager leurs soignants et que le seul critère retenu est la rentabilité. (en passant, ce n’est pas en affectant à l’avenir leurs cotisations de retraite à ceux qui n’ont cotisé que des cacahuètes que ça va les encourager à rester)
AM


17. mardi 10 novembre 2020 à 09:34


18. mardi 10 novembre 2020 à 17:18, par Franck Le Gurun

C’est la chienlit

Un magnifique roman de la Cours des Comptes. Une antériorité de presque 10 ans. A quand un avis mecenal ?


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours