« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Adieu, cher camarade, adieu, faut nous quitter

Publié le 21 février à 09:21 - 1ere mise en ligne le 16 février

Malgré tes injonctions de ne pas être triste, je pleure le cousin, l’ami militant, l’artiste et le Groisillon irremplaçable.

Cette saloperie de virus ne t’a pas loupé. Il nous avait déjà empêché de se refaire la sortie resto que je te devais et notre dernière rencontre remonte à combien de temps déjà ?

Tes compatriotes garderont le souvenir de ta gouaille et des anecdotes qui faisaient rire les plus coincés des spectateurs, notamment quand tu m’avais fait l’honneur d’accepter d’animer ma soirée au bénéfice du COCIG.

Je garde pour ma part au plus profond de ma mémoire la soirée où tu nous avais conté "Roger Postolic", rappel de tes engagements, tout comme ta participation à l’U P C du Pays de Lorient.

- http://ile-de-groix.info/blog/spip.php?article7836

Je pense à tout ce que tu devais encore offrir à ton île et tes compatriotes.

Et surtout, je pense à Charlotte et à tes enfants pour qui le vide va être à la mesure de la place que tu prenais dans la vie de tes proches.

Nous les assurons de la sincérité de nos condoléances et leur souhaitons beaucoup de courage.

Commentaires :

1. mardi 16 février 2021 à 09:26, par Fabrice

Adieu, cher camarade, adieu, faut nous quitter

Oh non... c’est pas vrai !
Je le croyais indestructible...
Condoléances sincères, on ne l’oubliera pas.


2. mardi 16 février 2021 à 10:18

Adieu, cher camarade, adieu, faut nous quitter

Pierre Wadoux dans Ouest-France du jour :

Il se fait chansonnier, poète en son pays breton, et a de quoi mener son public par le bout du nez. Des générations en redemandent jusqu’à , plus soif. Lucien désaltère et il aime vraiment ça.

Dans sa besace, des chroniques, à tirer d’inénarrables bords, comme La Mer à boire. Mais aussi le touchant et militant hommage à Rose Le Fé, son arrière-grand-mère. Il se balade en rade de Lorient et dans les coureaux de Groix comme personne.

Il avait aussi tant et tant raconté la fameuse épopée de Roger Postolic, militant anarcho-syndicaliste et chauffeur-livreur, disparu corps et âme avec son camion de vin entre le Pont du Bonhomme en Kervignac et le café des Trois couleurs à Locmiquélic. Dit comme ça, bon… Mais dit par Gourong, alors là …


3. mardi 16 février 2021 à 10:41

Adieu, cher camarade, adieu, faut nous quitter

extrait de l’hommage que Lulu rendait à son ami Jo

Bon vent, P’tit ‘Seph. Et qu’il soit de galerne ou de suroÎt, qu’importe, le port qui t’attend ne peut être que le bon puisque le vent qui t’y pousse ne sera plus jamais contraire.

Qui va avoir ce talent maintenant pour honorer les belles figures de l’Île ?

https://ile-de-groix.info/blog/spip.php?article9838


4. mardi 16 février 2021 à 12:28, par Thom

Adieu, cher camarade, adieu, faut nous quitter

Un pan entier de la mémoire de Groix qui disparait :/

Au revoir M. Gourong


5. mardi 16 février 2021 à 12:53, par jacques combe

Adieu, cher camarade, adieu, faut nous quitter

Lucien faisait partie de mes modèles quand j ai débuté dans le conte en 2000...
volà une autre belle parole d homme de coeur qu il etait qui va nous manquer
jacques combe


6. mardi 16 février 2021 à 13:53, par Lorraine

Adieu, cher camarade, adieu, faut nous quitter

merci pour toutes ces belles histoires, ils vont être heureux, ceux qui l’ont précédé là où on va après, de les entendre et de rire de bon coeur avec lui


7. mardi 16 février 2021 à 18:24

Adieu, cher camarade, adieu, faut nous quitter

Hatoup Lulu

Nous avions partagé la scène à l’auberge de jeunesse pour les 2o ans de Ty Beudeff et notre chemin s’est croisé à plusieurs reprises. Ton livre "les grandes et petites histoires de l’Ile reste un souvernir inoubliable. Nos pensées vont aussi à Charlotte, tes enfants et toute la famille.

RIP Lulu

Fana et Bébert


8. mardi 16 février 2021 à 20:26, par Claude Huchet

Adieu, cher camarade, adieu, faut nous quitter

Que de tendresse, que d’humour, que de gentillesse.
Que de rires à Belle-Ile lorsqu’il nous racontait Groix et que nous nous disions, ici c’est pareil !
Que de partage lors des cousinades à Houat.
Que d’engagement aussi, pour son ile.
Lui qui racontait l’ancien temps, un temps pas tout à fait passé dans nos cÅ“urs, il part emporté par une maladie moderne, quel paradoxe !
Vous auriez pu, Monsieur Gourong, tomber dans le port en allant pisser au bord du quai. Mais qui alors aurait pu raconter la fin de votre histoire ?
Rejoignez en paix nos anciens que vous avez tant respectés et aimés. Ils ne vous attendaient pas de si tôt ...


9. mardi 16 février 2021 à 21:58, par Maryvonne

Adieu, cher camarade, adieu, faut nous quitter

Peut être que sur l autre rive tu croiseras "pt seph" et yvonne et que tu leurs raconteras encore plein d histoires...
Qui sait....
Ton départ m attriste.
Mes pensées vont aussi à ta famille.
Kenavo lulu, bon vent !
Maryvonne .


10. mercredi 17 février 2021 à 08:52

Adieu, cher camarade, adieu, faut nous quitter

Un monsieur que j’avais croisé pour la première fois à Belle Ile il y a plus de 25 ans, une soirée mémorable et hallucinante dédiée à la SNSM, fraichement débarquée en Bretagne j’y découvrais un conteur extraordinaire et je me souviens très bien comment il m’avait embarquée... peut être a-t-il contribué au fait que j’y sois toujours, dans sa belle Bretagne !
Je l’ai recroisé bien plus tard plusieurs fois à Groix, dans toute sa modestie et sa superbe...
Je suis bien triste et je transmets de tout cÅ“ur mes plus sincères condoléances à ses proches
Izabelle


11. mercredi 17 février 2021 à 11:40, par Anne Baron-Forster

Adieu, cher camarade, adieu, faut nous quitter

Oh quelle tristesse !

Je viens d’apprendre ce matin, avec un jour de retard du à la distance, le décès de Lucien Gourong.
Saloperie de Covid !

Pour moi, groisillonne de 3eme génération par le coeur, Lucien Gourong c’était un lien vivant et affectueux avec Groix et le pays de Lorient. Et beaucoup d’émotions...

Je garderai toujours dans les tripes et le coeur ce moment où, à Bordeaux au début des années 90, par sa voix seule (et son accent bien sûr !) il m’avait cueillie par surprise, me ramenant instantanément dans le salon de mes grand-tantes à Landost, au milieu d’elles. C’était à l’occasion d’un festival du conte auquel il participait. Quelle émotion alors ! Le lien avec Groix, que je portais donc en moi sans en soupçonner la vigueur. Après son récit sur sa "Meumée" Marie Ange au café de l’Ancre de Marine, j’avais osé aller lui parler derrière la scène, pour lui faire part de mon émotion, et le remercier pour sa voix magique. Et nous avions bien sûr parlé de la mercerie d’Adolphine !

Ensuite, jusqu’à aujourd’hui, sa voix et ses mots ne m’ont pas quitté : ses cassettes audio "de long en large" dans la voiture sur lesquelles j’ai appris "mon p’tit garçon", ses spectacles à la moindre occasion et tous ses livres, tous précieux, riches et inspirants. Tellement merci ! Jusqu’aux derniers "A table !" et "les desserts" (riches aussi par les mots, les photos et les recettes !) dans lesquels j’ai eu la grande émotion (encore une surprise !) de trouver la recette de l’Armoricain de chez Lévenez, madeleine de Proust de mes vacances chez ma grand-mère à Lorient, que je croyais définitivement perdue....

Et aujourd’hui, c’est encore une surprise et une émotion que je n’oublierai pas, bien triste celle là ...
Je m’associe à la peine de sa famille et de tous ceux qui l’aimaient et j’espère que Groix lui fera hommage comme elle doit à une si grande figure et un si grand coeur.

Anne Baron-Forster


12. mercredi 17 février 2021 à 20:57, par Perig

Adieu, cher camarade, adieu, faut nous quitter

Oh mann doui ! ,abominab’ ma pov,’ déguoisez gravelec devant
une stropelat de monde !..
Salut l’artiste !
.
.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours