Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Environnement

Voynet plaide pour les énergies renouvelables au pied d’éoliennes

jeudi 22 mars 2007

"Vous trouvez ça magnifique, les pylônes à haute tension ?", répond-elle à ceux qui suggèrent que les éoliennes déparent le paysage.

Même si elle admet qu’un parc entre Lorient et Belle-Ile, "ce ne serait pas une bonne idée" : "il y a des endroits plus banals".

Quant au bruit, non négligeable, "c’est indispensable de respecter une distance de 500 mètres des maisons", dit-elle.
Un peu plus tard, lors d’une table ronde avec un industriel, un agriculteur, un chercheur, des élus, la sénatrice admet que "les énergies propres, ça n’existe pas : les éoliennes, il faut les fabriquer, elles ont un impact sur le paysage". Et "l’énergie la moins chère, la moins polluante, c’est celle qu’on n’a pas produite".

senactu magazine d’actualité sénégalais

Commentaires

  • " Vous trouvez ça magnifique, les pylones......."

    Championne du monde !!

    Encore un commentaire à deux balles, et dire que l’on risque de retrouver ça au gouvernement
    d’ici peu, ça craint !!!!!! Olive

    • Dominique Voynet a tout à fait raison, ça n’est pas à mon sens un commentaire "à deux balles".
      Peut-être que les français ont du mal à avouer qu’ils usent ou plutôt abusent de la planète, pour une grande majorité ; en ce qui concerne l’écologie, ils se réfugient dans la méfiance, le "mouais" réfractaire, la critique simpliste, parce que c’est bien plus facile de se vautrer et se complaire dans son immobilisme et son scepticisme, son jem’enfoutisme d’occidental qui croit ne rien devoir à personne. L’urgence écologique nous oblige à trouver de nouveaux moyens de produire, moins polluants...on ne peux plus perdre de temps à se demander si ça fait "moche" dans le paysage...comme toujours, la france est en retard sur ce point, même les Etatsuniens que l’on aime pourtant beaucoup fustiger sont plus avancés dans ce domaine. On a vraiment des choses à apprendre...

      Et j’entrevoie déjà dans quelques centaines d’années, lorsque les courants marins auront été chamboulés et que l’europe se sera transformée en glaçon, j’entrevoie l’exode des européens vers le sud...joli coup du sort quand on sait avec quels égards ont considère nos concitoyens du monde qui n’ont rien pour eux...

      Pour répondre à la bêtise des hommes, il faut parfois dire des bêtises (qui n’en sont pas vraiment)

    • Je ne savais pas que l’énergie nucléaire était un facteur de réchauffement climatique.
      Nos amis allemands et américains, même s’ils ont 10 % d’énergie renouvelable, ce sont eux qui polluent le plus avec leurs centrales thermiques et à charbon, qui rejettent tout le CO2 dans l’atmosphère.
      D’autre part, je pensais qu’un écolo avait dans l’optique de protéger la planète, et de na pas la détériorer. Personnellement, je considère qu’un champ d’éoliennes en plein milieu de la mer ça détériore la planète, ne serait-ce que seulement, par l’horreur visuelle qu’elle procure.

      EP

    • Cette planète à eu sous ces yeux bien d’autres horreurs par notre fait pour qu’une simple considération esthétique totalement subjective puisse avoir valeur d’argument de critique contre des hélices sur pylônes productrices d’énergie. Le moulin à vent à participé à la poésie de certain paysage.

      Stéphane

Cliquez ici pour rejoindre le blog