« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Un bruit qui court

Publié le 25 juin à 17:02

Bizarre, bizarre, pourquoi court-il en cette semaine d’élections départementales ?

Peut-être parce que la candidate groisillonne du successeur de Goulard proclame urbi et orbi que le département aide la commune à veiller sur la santé et le bien-être des personnes âgées. Et comme cette candidate a été, dans la PQR, parée du titre d’"adjointe aux affaires sociales" (en l’absence de la titulaire), il se pourrait que ce bruit qui court la concerne, peut-être pas actuellement mais très certainement dans le futur.

Le corps du délit (parce que délit il y a...) : le service de portage des repas à domicile étant désorganisé, il est demandé à des aides-ménagères de passer chercher des plateaux à l’EHPAD pour les amener aux personnes qu’elles assistent.

Donc, une personne paye son repas (dans le prix duquel doit être compris le coût de la livraison) mais paye aussi son aide-ménagère pendant le temps que celle-ci passe au transport de celui-là. Que ce soit l’APA qui, quelquefois, doive financer cette irrégularité ne la rend pas plus légale !

Ne rentrons pas trop dans le détail des autres irrégularités : le fait que cette aide-ménagère étant censée être présente à ce moment auprès du ou de la patiente, que se passerait-il légalement si un accident lui arrivait durant ce laps de temps ? Et quid d’une intoxication alimentaire (ne parlons pas de la vaisselle sale transportée dans les mêmes conditions que les plateau-repas...)

Un autre bruit avait couru il y a quelques mois : des marchandises données par les Groisillons pour la banque alimentaire auraient servi à la préparation des repas de l’EHPAD...

Serait-on, dans cet établissement, tombés de Charybde en Scylla ? avec la complicité de nos élus ?

J’ai déjà vu comment un engagement pris chez moi par le maire en présence de son ancien délégué aux affaires sociales avait été oublié sans complexe après l’arrivée en mars 2020 d’une nouvelle équipe aux affaires, mais ce n’était qu’oubli de la parole donnée. Là, on franchit des bornes et des familles informées pourraient avoir l’idée de transmettre le dossier à la Justice.

Si cette rumeur se trouvait non fondée, c’est avec plaisir que nous publierions un correctif.

Commentaires :

1. vendredi 25 juin 2021 à 18:10, par claude taverdet

Un bruit qui court

si le système est temporaire et destiné à suppléer une désorganisation, nous pouvons être tolérant dans la mesure ou le service est assuré sans enrichissement de ceux qui y participent. Si cela devient institutionnel !!!


2. samedi 26 juin 2021 à 17:40

Un bruit qui court

J’ai oublié de préciser que ne sont pas concernées par l’utilisation des fournitures de la Banque Alimentaire celles octroyées par celle-ci et conditionnées en grands contenants.
AM


3. dimanche 27 juin 2021 à 12:44, par Myamar De Pensa

Un bruit qui court

Je trouve ça lamentable. généralement les bénéficiaires d’aides comme l’ APA ont vraiment besoin du nombres d’heures qui sont accordées par le médecin. La commission APA m’ a accordé 15 heures par mois soit environ 30 mn par jour. Si mon aide ménagère prend sur mes heures APA 15 mn pour aller chercher mon repas que je paye 7€ euros (frais de livraison inclus dans les 7 €) j’ai comme l’impression de me faire avoir... il me manque 7h30 d ’aide à la fin du mois. Je ne connais pas suffisamment la situation sur votre ile mais à‡a sent comme un air (d’escroquerie... ).


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours