« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Retour à l’heure (presque) normale

Publié le 30 octobre à 10:45 - 1ere mise en ligne le 12 octobre

Le territoire national est à UTC +2 (c’est-à-dire deux heures de plus que l’universal time coordinated, l’heure de référence internationale) en été et UTC +1 en hiver.

Les chronobiologistes mettent régulièrement en garde l’opinion contre une trop grande désynchronisation entre lumière du jour et heure de l’horloge. "En imposant à l’horloge biologique un rythme qui n’est pas celui de la nature, on va exercer un stress sur l’ensemble des organes, résume J Adrien de l’Inserm. On a donc intérêt à ce que l’heure légale, soit la plus proche possible de l’heure solaire."

De nombreuses sociétés savantes ont donc pris position pour l’heure d’hiver permanente. Ce choix favoriserait en effet "une meilleure synchronisation/harmonisation de nos horloges biologiques au calendrier solaire", écrit le chercheur Jacques Taillard dans la revue Médecine du sommeil, avec pour conséquence notable d’atténuer le "fameux jet lag social".

Gare donc à la douce illusion des longues soirées de juillet. Celles-ci ne peuvent durer toute l’année, même en conservant l’heure d’été. "En été, les gens sont plus heureux car cela correspond aux vacances. Les gens associent cet horaire à un bien-être, mais c’est aberrant à long terme."

F Magnenou France Télévisions

Commentaires :

1. samedi 30 octobre 2021 à 12:37, par Claude Huchet

Retour à l’heure (presque) normale

Amusant de voir tant de gens plébisciter l’heure d’été, comme si cela correspondait à une ambiance estivale permanente ;)
Ayant connu les changements de fuseaux ou de dates (quand on passe l’antiméridien de Greenwich) , je renonce, par flemme, à aborder le sujet et à tenter de démontrer qu’à l’évidence, c’est l’heure d’hiver qu’il faut conserver.
Claude Huchet


2. samedi 30 octobre 2021 à 18:01, par Olivier

Retour à l’heure (presque) normale

Un exemple, à défaut de long(s) discours :

le jour où le soleil se lève le plus tard à Brest, le 1er janvier, avec une heure locale à UTC+2, il ferait nuit jusqu’à...9h40 (lever du soleil 10h10).

Bon courage à nos horloges biologiques pour se lever en pleine nuit afin de produire plus ! Sans parler de celle des enfants...


3. lundi 1er novembre 2021 à 17:06

Retour à l’heure (presque) normale

Surtout que ca n’empêche pas de continuer à faire des Bébés pendant ce laps..
si l’ennuie vous guette ou que le temps parait long
Fou..


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours