« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

(On est sauvés)

Publié le 21 juin à 14:45

L’Ile de Groix ne vivait plus que du tourisme, un peu sélectif, et de la villégiature des Lorientais fortunés qui ont leur anneau au port de plaisance. L’Ile revit grâce à une famille de conservateurs connus en Bretagne. De vieux entrepôts ont été restaurés sur Port Tudy, qui avait été autrefois et jusqu’au milieu du XXème siècle, le port le plus important de la pêche au thon. La société Groix-Nature y a installé une petite entreprise

https://www.entreprendre.fr/agroalimentaire-moutarde-supermarches/

Commentaires :

1. vendredi 24 juin 2022 à 17:052022-06-24T15:05:46Z, par Franck Louis Le Gurun

(On est sauvés)

Ce doux parfum d’antan qui suinte de nostalgie dégoulinante, d’irrespect et d’incorrection. La correction d’un journaliste eu été de ne point se contenter d’image d’Epinal, même si c’est celle de Groix. Mr Chaussegros, dont on ignore la pointure, a eu la délicatesse, pour argumenter son papier sur la réindustrialisation de la France,
d’honorer son propos, ici partiel. Le reste en est bien plus saisissant. De mettre en exergue la conserverie Guyader, dont la problématique insulaire est loin d’être un paysage de carte postale. De conservateur à conserveur, chacun y retrouvera son latin. ( Il existe d’ailleurs différente recette de latin ). Mais le mérite lui appartient. Celui, effectivement, de dire qu’il n’y a pas que le tourisme qui fasse vivre les iles.
Et en cela, je le remercie.
Franck Louis Le Gurun


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours