« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Masques jusqu’au 8 janvier

Publié le 18 novembre à 15:00

Cette mesure s’applique sur tout le territoire du département, pour toute personne de 11 ans et plus, dans les lieux suivants : sur les marchés de plein air, les marchés de Noël, les brocantes, les braderies, les trocs et puces, les vide-greniers, les ventes au déballage ; aux abords, dans un rayon de 50 mètres, des gares routières, ferroviaires et maritimes aux heures d’arrivée et de départ des transports en commun ; aux abords, dans un rayon de 50 mètres, des écoles, collèges et lycées ; dans toute file d’attente constituée sur l’espace public ; pour toute personne participant à un rassemblement revendicatif, culturel, sportif ou festif organisé sur la voie publique, qui n’est pas soumis à l’obligation du passe sanitaire, et pour lequel le respect d’une distanciation de deux mètres entre les participants est impossible en raison notamment du nombre de participants.

le Télégramme 16/11/21

Commentaires :

1. vendredi 19 novembre 2021 à 14:29, par Anita

Masques jusqu’au 8 janvier

On a changé de Préfet mais apparemment pas leur idée fixe : l’alcool dans leur département !
J’ai appris que nos pandores avaient contrôlé deux octogénaires qui sortaient du cinéma. Elles ont dû souffler dans le ballon, présenter leurs papiers etc...
Je ne vois pas ces zélés serviteurs de l’Etat à l’arrivée du bateau pour vérifier si tout le monde porte son masque (et convenablement) dans les 50 mètres. Notre préfet ne semble pas préoccupé non plus par le fait qu’on ne demande pas aux voyageurs s’ils ont un passe sanitaire, la queue qui se forme avant la descente du roulier est certainement tout aussi risquée, en terme de contagiosité, sinon plus, que la fréquentation d’un restaurant.


2. samedi 20 novembre 2021 à 01:30, par Julien

Masques jusqu’au 8 janvier

A la décharge du préfet, il me semble que le pass sanitaire n’est pas obligatoire dans les moyens de transport "du quotidien" : métros, bus,.. et ferry (seul moyen de transport pour les îliens qui bossent sur le continent).


3. samedi 20 novembre 2021 à 15:51, par Timonier Olivier

Masques jusqu’au 8 janvier

Ni dans les TER...prérogatives gouvernementales que les dignes représentants de l’état en région n’ont pas à mettre en œuvre. Contrairement à la stricte, mais courte (pour ne pas dire ridicule) interdiction de vente d’alcool dans le département...

Mais il le deviendrait probablement, si les cas d’infections explosaient pendant les fêtes de fin d’année. Ce qui prémunirait d’un arrêt de l’économie, tel que connu un an plus tôt. Autrement appelé : confinement.

Et à 3 mois d’une présidentielle, un président "en campagne" ne devrait pas dire ça...

Il ne faut pas être grand clerc pour l’imaginer. Encore que l’imagination soit une faculté inégalement répartie entre les individus.


4. samedi 20 novembre 2021 à 22:38, par NidieuNipasse

Masques jusqu’au 8 janvier

NidieuNipasse
Le passe-sanitaire instaure une discrimination en fonction d’un état de santé supposé, alors que vaccinés et non vaccinés sont tout autant susceptibles de contaminer et d’être contaminés.

L’obligation de présenter un passe sanitaire pour accéder à un hôpital, un moyen de transport, un service de restauration et de loisirs constitue donc une inégalité de traitement entre citoyens français qui doivent disposer des mêmes droits. Comme le dit dans une tribune Frédéric Franck, codirecteur du Théâtre Montansier de Versailles, "Le théâtre populaire, c’est l’élitaire pour tous les vaccinés".Conditionner l’accès aux salles de spectacle au passe sanitaire, c’est priver de culture et de refuge pour l’esprit une partie de la population.

 ?Depuis le début de l’épidémie de covid en France, le nombre de décès des moins de 18 ans est inférieur à 20 personnes, la plupart déjà atteintes de facteurs de comorbidités. L’obligation du passe sanitaire à partir de 12 ans a contraint des jeunes à se faire vacciner contre une maladie qui ne les touche pas, pour mener une vie scolaire et de loisirs sans être ostracisés.

Cette vaccination sous la contrainte d’être privés de libertés est un chantage indigne d’une démocratie respectueuse des droits et de l’égalité de ses citoyens. Nous devons pouvoir continuer à vivre ensemble, le passe sanitaire instaure un climat de suspicion généralisé et un véritable apartheid, où l’état de santé supposé tient lieu de couleur de peau.


5. dimanche 21 novembre 2021 à 09:53, par BIGOU 56

Masques jusqu’au 8 janvier

je n’ai pas de permis de conduire pour voiture, bateau ou autre. Je ne conduis pas. C’est un choix. Et je n’emmerde pas les autres pour une soit-disant privation de liberté. Et même, je les garantis contre l’accident que j’aurais pu provoquer. Big bisou.


6. dimanche 21 novembre 2021 à 10:57

Masques jusqu’au 8 janvier

À "Ni Dieu ni passe"...
Vivons nous vraiment ensemble quand on se traite de connard sur la route par ce qu’on ne supporte pas de se faire doubler...

Vivons nous vraiment ensemble lorsque l’on construit une maison ou une extension devant la baie vitrée "vue mer" (ou autre) de son adorable voisin...

Vivons nous vraiment ensemble lorsqu’à la caisse du supermarché on peste en silence contre l’envahisseur de touriste...

Etc...etc...etc

Le "vivre ensemble" a bon dos !

Allez ! Bon sujet de dissertation... à vos claviers !

Jean-Michel


7. dimanche 21 novembre 2021 à 23:44, par NidieuNipasse

Masques jusqu’au 8 janvier

NidieuNipasse

 ?Ne pas vouloir se déplacer en voiture est un choix personnel, assumé en toute liberté. Ce n’est donc pas une privation de liberté ! Ne pouvoir accéder à la médiathèque, au musée, au cinéma, au Forum des associations, au Fest Noz, ne pas pouvoir monter dans un train, être interdit de cafés et de restaurants et de leurs commodités, sont des brimades qui vous excluent chaque jour d’une partie de la vie sociale.

Elles ont inutiles au plan sanitaire : le détenteur d’un test négatif récent a plus de probabilités d’être sain et non transmetteur de virus qu’un vacciné depuis plusieurs mois et non testé depuis lors. Et si le vaccin est efficace, que craignent donc les vaccinés au contact des non vaccinés ?

Ces brimades sont arbitraires et vexatoires : vous ne pouvez monter dans un TGV qu’après avoir montré un QRCode et été affublé d’un bracelet, mais vous pouvez allez vous entasser sur le quai voisin dans un TER sans passe sanitaire, tout comme dans le métro !

C’est une méthode hypocrite et lâche pour arriver à une vaccination forcée. Combien de personnes autour de nous ne sont pas vaccinées par libre choix, pour des raisons sanitaires respectables qui leur appartiennent, mais par contrainte et lassitude, pour des raisons professionnelles (déplacements) ou, dans le cas des jeunes, pour avoir accès à des activités sportives et culturelles ?


8. lundi 22 novembre 2021 à 07:11, par vincent

Masques jusqu’au 8 janvier

Depuis une vingtaine d’années, les médias « mainstream » (médias de masse qui influencent un grand nombre de personnes et qui façonnent les courants de pensée dominants) nous ont fait croire que le modèle allemand de sortie du nucléaire était une catastrophe.

A l’aide de chiffres certifiés ressassés en boucle, à l’aide de courbes imparables remontrées à l’envi, à l’aide de tableaux indiscutables étalés devant nos yeux forcément ébahis, à l’aide d’interviews d’infaillibles scientifiques grands-spécialistes-de-l’énergie-de-l’Allemagne-du-climat-j’en-passe-et-des-meilleurs, et même à l’aide de paroles d’évangile aux plus hauts sommets de L’État rabâchées jusqu’à l’écoeurement, tous les médias dominants, TOUS SANS EXCEPTION, nous ont vendu que la fermeture des centrales nucléaires allemandes s’accompagnait non pas d’une montée en puissance des énergies renouvelables, mais d’une réouverture tous azimuts des centrales à charbon.

Et alors - oh mon dieu – quel vilain modèle énergétique, heureusement que nous, nous gardions notre nucléaire !

Les rares qui osaient contredire ce rouleau compresseur d’idées étaient à minima des illuminés, au pire des inconséquents qui tenaient absolument à faire crever la planète dans un grand nuage de poussières de charbon et de gaz à effet de serre.

il fallait être un minimum curieux et informé en dehors de ces médias dominants pour savoir que ce qui nous était vendu depuis des années comme l’unique remède miracle contre le réchauffement climatique (le nucléaire donc) était un mensonge.

France info – oh bien timidement et incomplètement - est le premier grand média à dénoncer ces jours, au bout de vingt ans, ce mensonge qu’elle appelle élégamment « intox ». Il faut croire qu’au bout d’un moment, même pour les plus gros mensonges, ça commence à se voir ;o)

lien

Allez ! Bon sujet de réflexion… à vos cerveaux !


9. lundi 22 novembre 2021 à 15:50

Masques jusqu’au 8 janvier

Toutes les procédures en cours ont pour but d’obliger la totalité de notre population a se faire vacciner et ce par des mesures coercitives tendant a les marginaliser . Est-ce anti-démocratique : peut-etre mais si la totalité de la population l’avait refusé au nom du libre choix ou en serions nous actuellement ?? . Quant on voit les "stats" dans nos dom-tom ou certains pays qui ont pris du retard ( certain par manque évident de moyens ) il n’y a pas photo ! ; on constate qu’il y a bien une corrélation entre le nombre de vaccinés et celui des malades.Dans le passé il y a eu des mesures similaires concernant la vaccination obligatoire des enfants pour accéder a l’école et cela a été avec peu d’opposition majeure ; de meme , a l’embauche, la visite médicale obligatoire et son suivi annuelle par la médecine du travail .jvk


10. mardi 23 novembre 2021 à 16:04, par NidieuNipasse

Masques jusqu’au 8 janvier

NidieuNipasse

“Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques.”

Mark Twain


11. mardi 23 novembre 2021 à 22:35, par Daniel

Masques jusqu’au 8 janvier

Pour aller dans le sens de jvk, quand les extrèmes des deux bords se retrouvent sur le discours et les manifs défendant la liberté individuelle vis à vis du vaccin j’ai comme un doute et suis mort de rire sans que le covid n’en soit directement responsable.....


12. mercredi 24 novembre 2021 à 10:26

Masques jusqu’au 8 janvier

"Debout les damnés du vaccin , debout les forçats du passe-sanitaire ". Unissons-nous contre cette épouvantable imposture , ce véritable complot initié par les cupides actionnaires des labos pharmaceutiques , avides de toucher de fructueux dividendes. Avec des mensonges , des statistiques falsifiées et la complicité de nos dirigeants, ils nous abusent et nous trompent afin de nous faire croire que nous subissons une hypothétique pandémie . Foutaises et balivernes !. jvk


13. mercredi 24 novembre 2021 à 11:37, par Fabrice

Masques jusqu’au 8 janvier

Encore une citation d’un auteur qui visiblement n’y comprenait rien...
Et ce n’est pas parce que Mark Twain l’a dit que c’est une vérité absolue.
Depuis 2 ans, on en voit des citations tirées hors-contexte et dont on se sert à mauvais escient et à tout bout de champ. Ça n’apporte rien mais ça fait classe....


14. jeudi 25 novembre 2021 à 12:08, par vincent

Masques jusqu’au 8 janvier

Oui, bon, certains sont pour l’obligation vaccinale, et d’autres sont contre.

Ce qui compte avant tout, c’est de se protéger absolument de la cinquième vague, en faisant exactement ce que nos élites ne cessent de nous rabâcher :

RESPECTER LES GESTES BARRIÈRES

surtout ne pas se serrer la main : iciet surtout, surtout, mettre son masque en toute circonstance :

Et puis alors par-dessus tout, garder foi dans les promesses de ceux qui nous immunisent contre l’ignorance :


15. jeudi 25 novembre 2021 à 14:17, par Anita

Masques jusqu’au 8 janvier

Pourquoi prendre comme exemples ce qui déc...bloque plutôt que ce qui marche ?
Personnellement, je continue à me fier à l’expérience de mes collègues hospitaliers et tant qu’à faire, à ceux qui savent de quoi ils parlent (et pas des ignares coutumiers de Cnews ou Facebook.) Quand je vois le niveau de la grande majorité des antivax, je n’ai aucune envie de m’y faire une place !


16. vendredi 26 novembre 2021 à 09:52, par vincent

Masques jusqu’au 8 janvier

jvk, qui tentez, vous au moins, de plaider votre « cause » avec des arguments (et avec ironie, ce que j’apprécie sincèrement), douteriez-vous - je vous cite - que les actionnaires des labos pharmaceutiques soient cupides ?

Qu’ils soient avides de toucher de fructueux dividendes ?

Qu’il y a eu des mensonges ?

Qu’on peut faire dire aux chiffres tout et son contraire ?

Par vos derniers commentaires, j’ai pourtant apprécié votre sagacité.

Anita, tout d’abord, quand on répond à mes commentaires, par honnêteté, on évite de tenter de me mettre en difficulté en m’opposant systématiquement Cnews and Co, vecteurs « d’info » que je fuis, (comme beaucoup d’autres) comme le Covid ; ça devrait se savoir, depuis le temps ;o)

Sinon, je te promets, je cherche ce qui marche. Ça m’oblige (et m’autorise) à le peser face à ce qui « débloque ».

Pour le moment, je vois la certitude qu’une part écrasante de ceux qui se font injecter, le font sous la contrainte.

Certains le font pour garder ou accéder au minable privilège de pouvoir parader à la terrasse d’un café, et d’autres bien plus à plaindre qu’à blâmer, pour conserver leur emploi ou accéder à des soins. 

Une petite fraction est certainement convaincue du bien fondé de se faire inoculer un produit dont il ne savent rien ou pas grand chose, qui n’empêche pas d’être contaminé ou contaminant et qui épuise sa protection contre les formes graves pour des périodes qui diminuent comme peau de chagrin au fil du temps, et qui se compteront peut-être bientôt en semaines. 

Alors ce qui ne marche pas, c’est que cela laissera des traces indélébiles, dans une société qui infantilise, qui confisque toute opposition, qui méprise et qui fait qu’au final, on accepte sans broncher les « faits du prince ».


17. samedi 27 novembre 2021 à 18:40, par Anita

Masques jusqu’au 8 janvier

Permets-moi Vincent d’avoir le droit de faire le plus souvent confiance dans le milieu dans lequel j’ai baigné pendant 30 ans. Si je doutais de toutes les propositions médicales j’aurais volé ma paye et fais-moi confiance, quand je n’étais pas d’accord avec certaines prescriptions je ne me gênais pas pour le faire savoir. j’y ai certainement perdu des promotions mais je pouvais me regarder dans une glace et je faisais même l’admiration de ceux qui ne trouvaient pas le courage de faire la même chose, même parmi des médecins.
Tu as le droit de ne pas avoir confiance dans les vaccins mais tu exagères plus que légèrement en pensant que la majorité pense comme toi ! Perso, je serais très ennuyée de côtoyer en pensée des auditeurs de CNews.


18. samedi 27 novembre 2021 à 22:39

Masques jusqu’au 8 janvier

A Vincent : mon commentaire était tout simplement ma réponse au N°10 :"il y a les mensonges , les sacrés mensonges et les statistiques " . J’aurai du préciser que je forçais le trait et que c’était a prendre au second degré !!. La prochaine fois ferai le nécessaire pour éviter toute ambiguité . jvk


19. dimanche 28 novembre 2021 à 21:14

Masques jusqu’au 8 janvier

il semblerait que ce soit une zoonose, mais ce n’est qu’une hypothèse.

Fou..


20. lundi 29 novembre 2021 à 07:52, par vincent

Masques jusqu’au 8 janvier

A jvk, désolé si je n’ai pas su accéder au bon niveau de lecture de votre commentaire.

Anita, pour aller complètement dans ton sens, je ne pense pas que la majorité pense comme moi. Bien au contraire, je pense faire partie d’une minorité qui « sait qu’elle ne sait pas ».

Et je ne suis pas contre la vaccination.

Pour tout te dire, j’ai même incité de mes très proches à se faire vacciner, certains parce que la balance du bénéfice/risque semblait pencher pour (mais je rame encore), d’autres pour éviter l’abandon d’études de santé quasiment terminées.

Et je ne suis pas non plus de ceux qui minimisent la pandémie.

Et je ne suis pas de ceux des antivax qui assènent des déclarations péremptoires du genre vaccins = poisons (déclarations pour moi tout aussi péremptoires que vaccin = unique solution).

Non, comme je te l’ai dit, je pense avoir l’humilité de ceux qui savent qu’ils ne savent pas.

Mais cela ne m’empêche pas de traîner les mêmes questions qu’au début de cette crise, questions auxquelles la vie avec le virus et avec le vaccin n’a pas répondu.

Ainsi, pourquoi s’obstiner à vouloir vacciner (sous la contrainte) 100 % des populations des pays riches, alors que la majorité de la population mondiale attend toujours ces vaccins ?

Ce n’est pas l’apparition du énième variant issu d’un pays peu vacciné qui me donnera tort de me poser cette question.

Je rappelle aussi que de nombreux scientifiques avaient prévu ce scénario, qu’ils imputaient à la vaccination de masse en pleine pandémie, et ceci bien avant l’apparition du premier variant ; on ne les entend plus, « complotistes » qu’ils sont.

De quelle « protection » parle-t-on tant que les brevets ne sont pas levés, ce qui permettrait l’accès des vaccins au plus grand nombre des populations qui en ont le besoin ?

Pourquoi les décisions sur la gestion de la pandémie sont-elles prises sous le sceau du secret-défense, et donc au même niveau de secret que le renseignement ou la dissuasion nucléaire ?

Pourquoi ne pourra-t-on pas connaître ces « confidences » avant plusieurs dizaines d’années ?

On sait qu’il va falloir être « tri-vacciné » pour conserver son passe sanitaire.

Qu’en sera-t-il lorsque la protection de la troisième dose aura disparue ? C’est déjà le cas en Israël (pays cité en « modèle » pour la gestion de cette crise), où l’on parle déjà d’injecter la 4ème dose aux « tri-vaccinés » qui sont testés positifs.

Ma dernière question est plus d’ordre sociologique.

On a beaucoup parlé (et avec raison souvent) de propagande complotiste.

Pourquoi ne parle-t-on jamais de propagande d’État ? (Oh, que ta question est conne mon pauvre vincent !).

Allez, juste une petite piqûre de rappel, et qui n’a rien à voir avec le covid.

Ça date un peu, mais ça a le mérite de l’évidence ; aujourd’hui c’est plus sournois.

Le 1er mai 2019, le ministre de l’Intérieur de l’époque, Castaner a hurlé avec d’autres loups que « A la Pitié-Salpêtrière, on a attaqué un hôpital ». Le « on » étant quelques manifestants pacifiques qui, pour fuir les attaques violentes des FDO, tentaient de se protéger dans des locaux du bâtiment le plus proche.

Les médias dans leur intégralité ont saturé leurs chaînes d’images et de commentaires allant unilatéralement dans le sens de Castaner, rendant "officiel" la supercherie.

Peu de gens s’en sont émus. Normal, la télé dit la vérité, et puis « on le voit bien sur la vidéo ».

Peu de gens s’émeuvent aujourd’hui de cette « distorsion » des faits dont les professionnels de « l’information » ont fait leur fond de commerce.

Bon, pour finir, tu vois, si j’osais la comparaison avec l’offre politique d’aujourd’hui, si Z était un pro-vax extrême et Anasse Kazib un anti-vax immodéré, je me situerais (en tout bien tout honneur) dans les jupons d’Anne Hidalgo ; t’as qu’à voir ;o)


21. mardi 30 novembre 2021 à 14:49, par Anita

Masques jusqu’au 8 janvier

tout ça se résume à l’histoire du verre à moitié plein et celui à moitié vide
ou à une conversation entre un pessimiste et des optimistes (qui pourtant ne se font aucune illusion...)


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours