« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

La problématique Airbnb est plus dangereuse

Publié le 7 novembre à 13:15

M Boutruche : "Vous cherchez un logement, il y en a 20 de fermé et zéro en location, oui ça fout les boules, Certaines communes comptent plus de résidences secondaires que de logements sociaux, c’est grave ! Des maires me disent que les résidents secondaires se permettent d’être plus exigeants que les locaux. À part un changement de mentalité, je ne vois pas ce que l’action publique peut faire."

Le Télégramme 06/11/21

Commentaires :

1. jeudi 11 novembre 2021 à 10:03, par vincent

La problématique Airbnb est plus dangereuse

« À part un changement de mentalité, je ne vois pas ce que l’action publique peut faire ».

Deux réflexions.

La première : en discutant avec les amis d’un proche qui met en location deux maisons, une à l’année, l’autre avec Airbnb, j’ai appris que le taux d’imposition des revenus de location était moins haut pour la location avec Airbnb qu’avec la location à l’année.

Je n’ai pas pu vérifier ça ; peut-être que d’autres ici le peuvent.

En tous cas, que ce soit vrai ou faux, ce pourrait être une piste, en créant une vraie différence d’imposition dissuasive (dans l’autre sens bien sûr).

La deuxième : une famille ou un couple de touristes chaque semaine plutôt qu’un locataire à l’année, j’imagine que sur certaines communes y’a pas photo au niveau du chiffre d’affaire des commerces et services.

Cet aspect doit turlupiner nombre de conseils municipaux, certainement frileux de passer à l’action...


2. jeudi 11 novembre 2021 à 19:42, par Olivier

La problématique Airbnb est plus dangereuse

Bon, faut dire M. Boutruche...

ex SupdeCo Brest, ex-footeux, défenseur breton (et non du breton) de 94 à 2009, 3è vice-président (donc, second couteau...).

Qu’il ait du mal à imaginer ce que l’action publique peut faire-tout maire de Queven qu’il est, second mandat en cours- ça, ça fout les boules !

Et, sans vitupérer de son pilotage du fumeux projet de territoire de l’agglo (avec pour horizon 2030), la vision Loherienne du "bien-vivre à la Lorientaise" s’accommode mieux d’armer sa police municipale que de budgéter, voire simplement imaginer, des actes de solidarité (culturelle, environnementale, alimentaire,...) envers les 209000 citoyens de l’agglo.

Quant à nous et notre Caillou, le latéral déclare, dans le Télégramme du 18/09/2020 : "Groix, j’adore...il m’est arrivé d’y aller le matin...et de ne rentrer qu’à 19h, parce qu’on avait trainé sur les quais."

Ça nous promet de beaux projets pour le logement !


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours