« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Désert médical

Publié le 21 septembre à 18:04

Désert médical
APSIG : « Le changement d’exercice et de statut des médecins s’est transformé en catastrophe organisationnelle. Kersanté s’est vite retrouvé débordé, à une période de l’année où la population augmente considérablement. Ajoutez un problème de maintenance des logiciels et de planning, les évacuations et le covid… À long terme, il faut trouver des titulaires, leur offrir un salaire convenable et surtout de quoi se loger ».

Pénurie de médecins à Groix : c’est grave docteur  ?
C’est toute l’île de Groix qui se mobilise dans une opération séduction à l’adresse des médecins. Depuis quelques semaines, l’association des professionnels de santé de Groix s’active « pour témoigner de la situation critique de médecine insulaire de Groix et sensibiliser nos futurs médecins ». Le médecin de famille est bel et bien, ici comme ailleurs, en voie de disparition.

Un nouveau modèle à inventer
Dr Nivelet (ARS) « On aura toujours des médecins, mais il ne s’agit pas de revenir à ce qui se faisait avant. Il va falloir inventer un nouveau modèle. Nous sommes là pour accompagner ce changement. Pour garantir un meilleur accès aux soins sur les îles et limiter les inégalités territoriales, l’urgence sur les îles continue d’être assurée grâce à une régulation des urgences à distance, via le 15 ».

le Télégramme 20/09/21 *
(*) kersanté n’a pas répondu à nos sollicitations

Commentaires :

1. vendredi 24 septembre 2021 à 09:05, par MB

Désert médical

La fin de l"argumentation de la directrice de Kersanté m’a fortement interpellée.Demander à des bénévoles d’accompagner des patients à la maison de Santé !! alors que bon nombre d’entre eux peinent à se déplacer chez eux !! Dans la salle d’attente, il n’y a pas de chaise à accoudoirs, certaines personnes sont incapables physiquement d’attendre. Dire que cela créerait du lien social ! Il existe déjà, car,dans notre entourage, si quelqu’un peut se déplacer, on l’accompagne soit à la maison de santé, soit faire les courses etc.
Visite à domicile : activité chronophage, ce qui veut dire : activité qui fait perdre du temps par rapport à d’autres activités. perte de temps donc manque de rentabilité. Le "patient" devient donc un "client", La santé est maintenant un produit qui doit être rentable ! Exit l’être humain. Le summum, à la fin de l’article, demander à des volontaires pour aller chercher les médecins au bateau !! N’y a-t-il pas un bus à 1E50 qui les amènent en 5 mn sur leur lieu de travail ? sur le continent, les médecins mettent beaucoup plus de temps pour se rendre à leur cabinet avec leur véhicule personnel ! (Tous les jours, des ouvriers travaillant pour des entreprises groisillonnes se rendent sur leur chantier)


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.