« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

COVID 19 et ultra-droite

Publié le 6 mars à 10:26

Les RT notent que, globalement, les sympathisants de l"ultra-droite continuent de contester le confinement, résultat du manque de préparation des ’technocrates de l’Etat’. La politique du gouvernement est jugée volontairement "anxiogène" visant à culpabiliser et manipuler les Français

Benedetti compare Macron à un général d’opérette dont les troupes seraient composées d’infirmières équipées de protections en papier.

JM Decugis P Guena M Leplongeon : La Poudrière (Grasset janvier 2021)

"C’est une France en colère, obsédée par l’idée du déclin, de la faiblesse de l’Etat,du mensonge généralisé. Une enquête inquiétante au coeur de la poudrière"

Commentaires :

1. samedi 6 mars 2021 à 10:48

COVID 19 et ultra-droite

le plus beau : "les infirmières, troupes de Macron". Va-t-il en rester beaucoup pour seulement même voter pour lui au deuxième tour après ce qu’il leur fait subir et le mépris qu’il leur manifeste ?
Bon d’accord, pour le mépris il n’est pas le seul : quasiment les mêmes qui les ont applaudies, apporté fleurs et gâteaux l’an dernier dans leurs services, ne se gênent pas pour dire que les précautions qu’elles conseillent sont superflues et qu’il faut arrêter de faire ch...r avec cette pandémie qui n’en serait plus une ... parce que, ça suffit, " les petits garçons ne peuvent plus jouer au foot-ball et leurs mamans ne peuvent plus aller au cinéma " !!!
Au lieu d’évoquer la mesure quasi vichyste d’une vaccination obligatoire, Vérant devrait peut-être payer les médecins généralistes pour qu’ils fassent des conférences en vidéo pour leur patientèle. Le message de précautions passerait peut-être mieux en terrain conquis ?
AM


2. samedi 6 mars 2021 à 12:39, par vincent

COVID 19 et ultra-droite

« Â La poudrière », moi je ne la vois pas qu’à l’ultra droite…

A l’heure du règlement des comptes, nous serons un certain nombre à monter sur les barricades (même si je cours aujourd’hui moins vite qu’en 2012 lors de l’opération César sur la ZAD… je pourrai toujours faire le café).

Et puis d’ailleurs si les non possesseurs de passeport vaccinal ne peuvent plus rien faire, ça laissera du temps pour préparer la révolution.

A ce propos, je trouve que le gouvernement (inquiet ?) a changé de stratégie. Plutôt que de tenter de convaincre (mais pour ça évidemment il faudrait un petit crédit-confiance…), on est plus dans la recherche d’une discorde entre les citoyens.

Allez, dressons les français contre les soignants qui ne sont pas assez « Â altruistes » pour fermer leur gueule quand on leur impose un vaccin dont ils ne veulent pas. On verra bien ce que ça donne.

Et puis, tiens, dressons aussi les « Â vrais démocrates » contre les faux, lorsqu’il s’agira « Â de ne plus faire barrage au RN » en ne revotant pas Macron.
C’est un peu tôt pour en parler, mais j’en salive d’avance en imaginant le taux d’abstention… ou de bulletins nuls… ça c’est pour Anita ;o)


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.