« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

àl’AP-HP : "trier" les malades ?

Publié le 28 mars à 10:58

Face à la dégradation de la situation, les Hôpitaux de Paris envisagent selon nos informations de saisir les instances éthiques sur les "critères de triage" des patients. La question de devoir faire des choix entre les malades qui pourront, ou non, accéder à la réanimation, est désormais dans toutes les têtes. Selon nos informations, elle a également été discutée ce mercredi lors d’une réunion de la cellule de crise de l’AP-HP.

S Benz L’Express 27/03/21

Commentaires :

1. mardi 30 mars 2021 à 14:52, par vincent

àl’AP-HP : "trier" les malades ?

Un bon point : des langues commencent à se délier en faveur d’une autre stratégie de lutte contre le virus plutôt que celle de vivre avec lui, avec la réussite européenne que l’on connaÎt.

Le Collectif Zéro Pandémie Solidaire (plus d’une centaine de psychologues, sociologues, philosophes, médecins, économistes, biologistes, soignants, enseignants…) propose une stratégie pour un « Â retour rapide à une vie digne de ce nom ».

Stratégie européenne évidemment, mais à d’abord mettre en Å“uvre au niveau national.

On y retrouve en substance, et en essayant de faire vite :

* arrêter pour un court moment toute activité économique en présentiel dont la société n’a pas un besoin vital urgent (usines, entreprises, chantiers, écoles), en conservant le niveau de vie de tous

* soutenir particulièrement les personnes touchées par les conséquences des fermetures, c’est à dire, les bas salaires, les mal-logés, les femmes et les enfants exposés à la violence, les sans-abris, les réfugiés, les personnes en détresse psychologique

* convaincre les populations (réticentes sur la question de la protection des données privées) en exigeant que le traçage numérique, en complément du traçage manuel, soit effectué avec des outils informatiques libres ou « Â open source »

* évidemment rompre avec les politiques de restriction du secteur public, et augmenter le nombre de soignants et leurs salaires

* faire que les vaccins deviennent un bien commun, et que les entreprises publiques et privées soient réquisitionnées si besoin pour produire les doses nécessaires

* ces mesures coûtant beaucoup d’argent, et la société européenne ayant accumulé une énorme richesse (monopolisée par une poignée de détenteurs de capitaux), créer une Contribution Européenne de Solidarité-Covid prélevée sur les grandes fortunes, les hauts revenus, les profits des grandes entreprises et les transactions financières

* puis revenir à un monde de demain « Â solidaire ». Pas de retour à une vie « normale » car cette crise nous révèle que c’est bien cette « normalité », qui est toxique.

Utopique ?


2. mardi 30 mars 2021 à 18:03

àl’AP-HP : "trier" les malades ?

ah ben ça alors ... faut que j’arrête ma lecture de "Archanges" de Paco Ignacio Taibo, car ça coupe l’élan et l’optimisme obligatoire pour croire à leur projet :-(
AM


3. mercredi 31 mars 2021 à 12:35, par vincent

àl’AP-HP : "trier" les malades ?

Bah…, je suis aussi d’accord que pour aujourd’hui, c’est mal barré. Mais demain ?

Il semble évident qu’on ne s’achemine pas vers une solution rapide avec la Covid-19, en devenant même le mouton noir de nos amis européens...

Alors, dans un an, en avril 2022, pour les nouveaux variants ou pour la Covid-20 ou -21, on peut rêver de quelqu’un au sommet de l’État qui soit complètement extérieur au modèle ultralibéral actuel…

et qui mette en pratique ses promesses électorales en piochant dans ces propositions aujourd’hui effectivement chimériques…

Il n’y aura plus qu’à faire une petite modif : créer une Contribution Française de Solidarité-Covid. A moins qu’en France il n’y aient plus ni grandes fortunes, ni hauts revenus, ni profits des grandes entreprises et ni transactions financières...


4. mercredi 31 mars 2021 à 15:29

àl’AP-HP : "trier" les malades ?

" créer une contribution française Covid..." : comme la vignette auto pour les VieuX si chère a Ramadier ! .jvk


5. mercredi 31 mars 2021 à 16:46, par vincent

àl’AP-HP : "trier" les malades ?

La vignette auto fut chère à Ramadier oui, mais surtout chère (onéreuse) pour tous les citoyens, qu’ils furent aisés comme indigents ; c’est tout le contraire pour ce type de contribution ;o)

Mais la comparaison vaut quand même, car si à l’époque la vignette auto déplut fortement à Renault, Simca, Berliet ou Panhard qui y voyaient un manque à gagner, cette contribution-Covid risquerait de déplaire aussi à ceux qui se sont enrichis pendant la crise et qui pourraient se voir contraints d’une redistribution solidaire.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours