« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Vaccination des soignants

Publié le 6 mars à 07:40

Le taux de vaccination très bas des personnels de santé scandalise jusque dans les hôpitaux. Les théories antivax propagées sur les réseaux sociaux n’arrangent rien. « Ils viennent plus volontiers dès qu’ils y trouvent un intérêt personnel, selon C. Trivalle. Par exemple quand ils projettent de partir à l’étranger et qu’ils pensent devoir fournir une preuve de vaccination pour prendre l’avion. »

Nathalie Raulin Libération 5/03/21

Commentaires :

1. dimanche 7 mars 2021 à 01:24, par vincent

Vaccination des soignants

Nathalie Raulin a une vision toute particulière du journalisme.
Chacune de ses phrases est orientée, et surtout est un mensonge par omission.

« Â Le taux de vaccination très bas des personnels de santé scandalise jusque dans les hôpitaux ».

Dans certains hôpitaux peut-être, certains chefs de service peuvent être scandalisés.
Elle a juste omis de citer que dans d’autres hôpitaux, c’est le Comité Hygiène et Sécurité des Conditions de Travail (nouvellement Comité Social et Économique) qui est scandalisé et qui s’élève contre l’obligation faite aux soignants de se vacciner avec l’AstraZeneca.

« Â Les théories antivax propagées sur les réseaux sociaux n’arrangent rien ».

Phrase complètement gratuite, dont on peut questionner la source.

Elle aurait pu citer :
« Â J’ai été interviewée hier à la télévision : selon un professeur de médecine et un journaliste, on refuse le vaccin parce qu’on est complotistes, parce que l’on croit que l’on va nous insérer une puce 5G dans le bras. Il faut arrêter de nous prendre pour des idiots !  »
Noémie Banes, infirmière, présidente du collectif Inter-Urgences

Mais elle préfère citer le propos puant de Trivalle, aussi puant que le procès d’intention qu’on essaie de faire aux soignants.

Parce que quand bien même ce monsieur aurait entendu cette demande dans son service, depuis quand un exemple vaut-il démonstration ou généralisation ?
Pas besoin d’avoir fait Math Spé pour savoir que c’est faux…
Encore une fois, on ne peut pas faire plus gratuit, plus « Â à charge », plus sans preuve.

J’espère que dans l’article complet (que je n’ai pas pu lire n’étant pas abonné à Libé), Nathalie Raulin se rattrape en ayant au moins la conscience professionnelle de préciser que contrairement aux idées reçues, ce sont majoritairement les patients qui sont à la source des infections nosocomiales Covid à l’hôpital (57%), et que les familles en visite y ont aussi leur part. Source Santé Publique France


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours