Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > ARTS, CULTURE & SPECTACLES

Saint-Gunthiern aménage le lavoir de Quelhuit

lundi 14 novembre 2005

Saint-Gunthiern a diversifié ses activités en organisant des soirées-contes autour d’un lavoir, des balades contées, des promenades menant les amoureux de l’île d’un lavoir à un mégalithe, en passant par une fontaine aux vertus oubliées », indique la présidente de l’association.

Ouest-France 14/11/2005

Commentaires

  • > Saint-Gunthiern aménage le lavoir de Quelhuit

    Les nettoyeurs de « douet » et « feunteun » :

    Un de nos satellites militaire nous signale une activité inhabituelle au milieu du village de Quelhuit.

    Renseignements pris, il s’agirait d’un détachement du 3ème clan, occupé à récurer, embellir le lavoir du village.
    Ce troisième clan est ainsi dénommé car il est majoritairement composé de « grandvacanciers » des deux sexes qui, après avoir trimé durement sous tous les cieux, profitent paisiblement du pactole amassé, partageant leurs nombreux loisirs entre garde de petits-enfants, soirées « boule de neige » et libations dans les clubs de vacances hivernaux, actions de bénévolat au sein d’associations 1901 diverses et variées.

    La compagnie qui nous intéresse ici, agit sous l’appellation d’un anachorète ancien et fait un travail de restauration remarquable du patrimoine ancien de l’île.

    Mais attention, les endroits où ils interviennent ne sont pas neutres ! ! ! ! ! !
    Il s’agit des cours de « haute justice populaire » de l’île où moult réputations ont sombré à jamais dans l’eau de rinçage, tout au cours des siècles.

    On y confectionnait également du « prêt à porter » de qualité. Nombre de « costards » y ont été taillés avec un talent indéniable et selon la mode du temps.

    Durant leurs opérations de nettoyages, nos bénévoles recueilleront peut-être quelques bribes de conversation des temps passés. Attention nos ménagères à la langue acérée utilisaient le breton groisillon, idiome celto-norrois, lointain cousin de l’Islandais moderne.

    A Quelhuit par exemple, elles parlaient le « grec septentrional » exemple : « Kaï da glask ar vugat, mec’h » ! ! ! !

    Quand ils opèrent en « Plumetur », au lavoir de Pont Cado, ils rencontrent le grec oriental », exemple : Kaï tao veuc’h ! ! ! ! ! !.

    Pour les traductions, je suggère d’obtenir l’aide de Jo « la Videlle » ou de José « le Noueur » .

    Bravo, affidés de Saint Guthiern ! ! ! !, grattez, désherbez, rejointez les moellons. Grâce à votre patient labeur, les « sacs ados » et les « gros souliers » en visite sur le territoire pourront admirer les vestiges de nos splendeurs passées.

    (en effet, il paraîtrait qu’un certain nombre de « douets « auraient été bétonnés par un ermite ancien. Dixit AM)

    Je souhaite que vous obteniez enfin du clan des "modernes" un local décent pour y ranger vos outils, pioches, pelles, brouettes et autres truelles. (J’ai appris par hasard, l’expulsion éhontée dont vous avez été victimes à Kerlo).

    Le pseudo historien aviné.

    • > Saint-Gunthiern aménage le lavoir de Quelhuit

      Monsieur mon cousin
      Ne généralisez pas trop vite...
      Parmi les amoureux des lavoirs se trouvent de farouches opposants au "troisième clan", clan des nantis comme vous le disiez si bien hier. Car on peut venir ici passer ses dernières années et n’avoir comme ressources que de petites retraites ! Les "nettoyeurs de douet" vont néanmoins être très satisfaits de vos compliments. D’autre part, tranquillisez-vous, leurs outils n’ont pas été jetés à la côte... ils ont trouvé sans délai refuge à "l’asile Cap L’Orientais" de Port-Lay.
      (Je suis étonnée que vous ne fassiez pas plus clairement référence à notre autre cousin, l’abbétonnière)
      AM

Cliquez ici pour rejoindre le blog