Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > ARTS, CULTURE & SPECTACLES

La bénédiction des courreaux, une tradition infaillible

jeudi 2 août 2007

La cérémonie terminée, le cortège s’est dirigé vers la vedette de la SNSM. Et c’est au milieu d’un arc-en-ciel de voiles, qu’au large, le maire de Groix et les prêtres ont béni la soixantaine de bateaux pavoisés et déposé la gerbe en mer.

Ouest-France 02/08/2007

Commentaires

  • La bénédiction des courreaux, une tradition infaillible

    bonjour. Je trouve dommage que la bénédiction des courreaux ne soit pas faite le week end ou les groisillons pourraient y participer notamment les familles qui malheureusement ont
    perdu des êtres chers en mer ce qui est le cas pour beaucoup,on oublie les familles concernées qui travaillent la semaine et laissent la place au gens d’ailleurs qui ne sont pas forcément dans le cas de se traumatisme.dommage !!!

    • La bénédiction des courreaux, une tradition infaillible

      La bénédiction était annoncée dans la presse et sur ce site plusieurs jours avant la cérémonie ;
      ce qui vous a laissé tout le temps pour en parler à Monsieur le Recteur, responsable de cette célébration.
      AM

    • La bénédiction des courreaux, une tradition infaillible

      Bonjour Madame ou Monsieur X, jusqu’à présent, la Bénédiction avait toujours lieu un dimanche et je pense que tous les organisateurs ont trouvé judicieux de faire cette Bénédiction le jour du départ des voiliers de la Route de l’Amitié ou pour la première fois, plus de 60 bateaux ont aussi été bénis et baptisés pour renouer avec la tradition. Ce fut une très belle cérémonie haute en couleur et en recueillement.
      Les traditions aussi évoluent, les souvenirs restent et un recueillement, en famille, au bout de la jetée autant d’effet pour un "groisillon" que pour un "d’ailleurs" quelque soit le jour, n’étant pas "du cailloux", j’ai aussi des êtres chers qui ont disparus en mer.

      Jean-Pierre, secrétaire de l’AUMIG

Cliquez ici pour rejoindre le blog