Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > ARTS, CULTURE & SPECTACLES > Le Biche

Bulletin d’info Biche mai 2007

mercredi 30 mai 2007

"Horses Latitudes"

Vous avez peut être entendu parler de cette immense étendue maritime qui sépare les îles polynésiennes de la Nouvelle Zélande. Les premiers explorateurs s’y retrouvaient encalminés des semaines entières, condamnés à manger leurs chevaux pour ne pas mourir de faim.

Et bien nous y sommes. Les vents portants, que le groupe Vinci Energie Grand Ouest nous permettaient d’espérer, vont gonfler les voiles d’autres projets que le notre. Le retard accumulé depuis le début de notre aventure a miné nos atouts auprès du groupe, sa direction régionale n’y trouve pas assez de retour sur investissement, en termes
d’image ou de dynamique interne. Jean Louis Gartner, notre interlocuteur chez Vinci Energies, a eu l’amabilité de prendre le temps de nous expliquer les raisons de ce refus, et nous a promis de reprendre contact avec ses entreprises cousines qui pourraient participer à titre individuel pour une participation certes plus modeste. L’heure n’est pas
à faire la fine bouche, cela pourrait bien nous convenir.

Le conseil d’administration des Amis du Biche est unanime pour affirmer qu’il faut démarrer la reconstruction. A défaut d’un financement global, et quitte à rabouter garcettes et grelins, nous devons trouver d’urgence quelques 200 000 euros, qui ajoutées aux aides du Conseil général et du conseil Régional, permettraient de réaliser la première tranche (structure axiale) cette année.

A l’instar des marins d’antan encalminés, il va falloir mouiller sa
chemise pour nous déhaler jusqu’aux brises promises.

A ce propos, les Amis du Biche étaient présents à la semaine du Golfe,
bénéficiant d’un emplacement formidable au cœur de Vannes, en bordure
des quais et pontons où le Minibiche pouvait être essayé à volonté. La
boutique présentait comme à l’habitude nos affiches, le dessin d’Henri
Kérisit, le livre de Dominique Duviard "Groix l’île des thoniers",
cartes postales et tee shirts. En nouveauté, le tout dernier album de
Devils Dream, un tout instrumental mené par l’excellente violoniste
épouse de Pascal Orvoën, Geneviève, un régal de folk rock du meilleur
goût, à découvrir. Le groupe en intégralité nous a offert le vendredi un
superbe concert, malheureusement perturbé par une météo chagrine.

William Duviard présentait une jolie maquette navigante, et nous avions
également en dépôt vente les magnifiques affiches de la semaine du Golfe
dessinées par Gildas Flahaut. Les panneaux géants qui entourent Biche à
Kéroman, malmenés par les tempêtes d’hiver, avaient été restaurés,
renforcés, et balisaient l’entrée du stand, visibles à un demi mile au
moins sauf temps de brume. D’excellents contact ont été pris, ainsi que
de nouvelles adhésions.

Nous partagions le stand et sa buvette officielle, que Pascal à géré
comme d’habitude en vrai pro, en association avec les Amis du Sinagot.
Cette formule proposée par la ville de Vannes nous a permis créer une
dynamique entre les deux associations et de rencontrer d’autres
passionnés de la sauvegarde du Patrimoine Maritime. Les Amis du Sinagot
verraient d’un bon œil la possibilité d’embarquer occasionnellement des
Amis du Biche sur leur sinagot.

Les bénéfices de la buvette seront partagés des que nous aurons finalisé
les comptes.

Et nous touchons là un point sensible, qui révèle au moins deux vérités ;
Malgré toute sa bonne volonté, l’énergie offerte par l’équipe de
bénévoles ne suffira jamais à financer la reconstruction. Son rôle ne
peut guère dépasser les travaux néanmoins indispensables de diffusion de
l’information et de création d’un mouvement d’enthousiasme. La deuxième
vérité concerne ce dernier point, la lenteur de nos avancées à quelque
peu entamé la disponibilité et le nombre des adhérents actifs, et nous
manquons d’une synergie, comme se plait à la définir Dominique Jeanes,
qui nous ferait nous retrouver plus souvent autour de Biche. Un
démarrage des travaux à Lorient nous fournirait un point de rencontre
tout indiqué, à la boutique que nous installerons dés le premier coup
d’herminette.

Bien entendu, chaque adhérent a conscience que toutes les bonnes
volontés sont les bienvenues à chaque occasion de nous réunir, et encore
plus bienvenues pour participer à des manifestations comme celles de la
semaine du Golfe ou le festival Interceltique.

CELA NE SUFFIT PAS.
Pour que Biche reprenne la mer, notre investissement
doit aller au delà de notre cotisation annuelle. Nous devons être en
chaque occasion les ambassadeurs du projet, auprès de dirigeants
d’entreprise ou d’une manière plus générale de toute personne ou
organisme susceptible d’y apporter sa contribution significative.

Petit rappel de calcul mental
Nous savons maintenant que la restauration peut être assujettie à la
TVA, que le Conseil Général et le Conseil Régional nous suivent.
Nous avons un budget sur 3 ans de 1 350000 €
25% conseil général 337500
15% Conseil Général 202500
10% Association, évènements, boutique 135000
50% Mécènat 675000

A défaut d’une multinationale, il nous faut donc 150 entreprises à 1500
euros par an pendant 3 ans. C’est loin d’être insurmontable, alors tous
au boulot, c’est maintenant ou jamais !!!!!

Samedi 2 juin à 10h30, invités par la commune de Larmor Plage à la salle
des Algues du camping, se tiendra l’assemblée générale des Amis du
Biche.
Bloquez si vous le pouvez votre après midi pour assister à la
mise à l’eau du Minahouet, un superbe yawl de pilotage restauré par
Jacques Brois. Un exemple magistral d’une réalisation « impossible ».

Venez en nombre, avec vos idées, votre énergie et vos convictions pour
que les étapes franchies de puis quatre ans soient couronnées de succès.

Cordialement
AR

Illustration : "portrait de Biche par Henri Kérisit"

Cliquez ici pour rejoindre le blog