« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Une vraie leçon de "démarketing" !

Publié le 3 janvier à 19:07

Michèle Perrein, cette grande bourgeoise, n’y allait pas non plus avec le dos de la cuiller en 1984, pour défendre le bassin d’Arcachon dans son beau roman "Les cotonniers de Bassalane".

"C’est ce qu’ils nous laissent les touristes, LE VENT. A eux l’été des cartes postales, à nous, l’hiver et les tempêtes. S’il faisait beau 365 jours par an, nous ne serions plus que leurs domestiques".

Commentaires :

1. dimanche 8 janvier 2023 à 13:102023-01-08T12:10:50Z, par sans queue, ni tête

Une vraie leçon de "démarketing" !

Daaaaallle, kokerikero ! même domestiqués, aliénés, smicardises, minorisés ..rien ne nous obligent a raser les murs....atao da virviken !


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours