« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Un village de tiny house

Publié le 17 novembre à 15:32

​La commune de Grand-Champ va créer un village de tiny houses à la place de l’ex-camping de Kermorio.. « C’est en lien avec les attentes sociétales du moment, estime Yves Bleunven, le maire. C’est une solution de logements temporaires pour des gens qui auraient besoin de se loger rapidement et à un coût raisonnable. D’ailleurs, j’imagine aussi d’installer des yourtes. »

P CROGUENNEC. Ouest-France 16/11/22

Commentaires :

1. jeudi 17 novembre 2022 à 15:402022-11-17T14:40:19Z, par Anita

Un village de tiny house

Dans l’avant-dernier PLU, il y avait deux zones classées approximativement Loisirs (à Kermouzouet et aux anciens Grands Sables il me semble).
Comme il ne semble pas qu’on se dirige vers la réquisition des logements vacants (électoralement, c’est une mesure difficile à prendre....), peut-être serait-il possible de faire comme le maire de Grandchamp qui, LUI, semble bien à l’écoute de ses jeunes sans possibilité de se loger.


2. jeudi 17 novembre 2022 à 19:352022-11-17T18:35:42Z, par Olivier, 6000Htz similaires

Un village de tiny house

Avec le grantâge viennent, fréquemment, les pertes...auditives (mais pas seulement ; les autres on les appelle des fuites).

Mais, sans pour autant parler de réquisition, acte de politique publique qui provoque surdité, démangeaisons et frilosités, la crise actuelle du logement de TOUS s’apprécie à l’aune du nombre de logements vacants de l’ordre de 3,2 M d’unités (2,995 en France Métro), en hausse de 65% sur 40 ans (source INSEE : 37,6 millions de logements en France au 1er janvier 2022 ) soit encore 1,2% annuel ou si on préfère 8,2% du parc immobilier total.

Ramené à Groix et sa population (dont presque 52% de retraités, en 2019, donc essentiellement -quasi 65%- des couples sans enfant (sous le toit) - source INSEE : Dossier complet/Commune de Groix (56069)
), cela donne 43% de résidents permanents dont les 3/4 propriétaires, 52% de secondaires et presque 5% de logements vacants (sur 2817 logements, ça fait...135 unités vides). Nous sommes donc dans des fourchettes bien inférieures aux 8% nationaux. Et, d’ailleurs, j’espère qu’il n’y a, ni aujourd’hui, ni demain chez nous, aucun SDF connu. Chiffres à pondérer/actualiser, puisqu’ils datent de 2019.

Pour l’heure, mesdames-messieurs, on s’intéresse surtout au bien-être du vacancier-consommateur. Le Pékin local, lui, peut toujours se gratter. L’érythème nait souvent au creux de la paume, du contact avec le bulletin de vote.


3. dimanche 20 novembre 2022 à 16:572022-11-20T15:57:00Z, par Anita

Un village de tiny house

Les quelques sobres et autres décroissants qui ont opté pour cet habitat léger voient également leur rêve se heurter aux vicissitudes administratives hexagonales. Depuis la loi Alur, adoptée en 2014, les tiny houses sont soumises à la même réglementation que les caravanes. A titre provisoire, ces « résidences démontables constituant l’habitat permanent de leurs utilisateurs » peuvent donc être installées sur un terrain privé constructible ou dans un – accrochez-vous bien – secteur de taille et de capacité d’accueil limitées (une zone agricole ou forestière non constructible dite « pastille ») à la condition de ne pas être fixées au sol. Mais, au-delà de trois mois, le propriétaire doit demander une autorisation de stationnement à la mairie. Or, bien souvent, cette permission dépend de l’état d’esprit des élus locaux, parfois peu ouverts à ce genre d’habitats en raison de vieux préjugés envers les gens du voyage, ou à la nécessité de réviser le plan local d’urbanisme pour une poignée de demandes.
F Bardou Libération 12/11


4. mardi 22 novembre 2022 à 04:352022-11-22T03:35:19Z, par Anita

Un village de tiny house

Pour loger les jeunes actifs

Ce sont entre 130 et 150 logements qui vont être créés, en location ou en accession à la propriété. Ce projet devrait attirer principalement les jeunes actifs qui boudaient petit à petit la commune à cause de la hausse des prix. "Ils tirent depuis quelque temps déjà la sonnette d’alarme car ils n’ont pas la capacité de rester dans la commune où ils voudraient pourtant s’établir", déplore le maire de Grand-Champ.

X Martinage Capital 19/11/22


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours