« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Un arrêté difficilement applicable

Publié le 3 août 2020 à 10:02

Les fêtards viennent poser des questions : « Pourquoi obliger le masque en soirée alors qu’il y a beaucoup plus de monde l’après-midi ? » « On n’a plus le droit d’aller sur les plages, ici on nous reproche de faire du bruit, vous voulez qu’on aille où ? » Un problème insoluble et un arrêté difficilement applicable sur une île qui ne compte que quelques établissements de nuits concentrés au même endroit.

M. JOUAN. Ouest-France 02/08/20

Commentaires :

1. lundi 3 août 2020 à 10:49

Un arrêté difficilement applicable

Les gendarmes, rappellent, renseignent et le capitaine reconnaÎt un problème d’affichage : « L’arrêté devrait être en gros à la sortie du bateau. »


2. lundi 3 août 2020 à 13:02, par carlos1929

Un arrêté difficilement applicable

La mairie de Groix applique ici un principe simple de précaution.
A t-elle tort ou raison, difficile de lui en faire reproche.
En effet, les peurs et les craintes, pouvant être justifiées (ou pas...) elles motivent les réactions des maires, des préfets etc.

Ces arrêtés peuvent paraÎtre parfois absurdes ou contre productifs (Celui des sables-d’Olonne est un exemple - On vide la plage à la marée haute et on encombre les voies sur le bord de plage).

Face également aux avis contraires émis à droite et à gauche par des "spécialistes" et face à une hystérie médiatique faisant croire qu’un cluster de 54 personnes équivaut à 54 décès, que l’on meurt sur les plages comme des mouches... en toute évidence les politiques ne savent plus à quel saint se vouer.
C’est alors à celui qui fera plus fort que son voisin....c’est un grand classique...

Toutefois, avant de prendre de tels arrêtés, il faut aussi que les élus réfléchissent bien aux conséquences économiques désastreuses qu’entrainent inévitablement toutes ces mesures restrictives. (Localement des commerces vont disparaÎtre, sur un plan national le chômage et la misère vont amplifier et mondialement l’exploitation des plus pauvres va décupler sans parler des morts par famine qui vont se compter, eux, par millions supplémentaires...mais ces morts là , ne comptent pas...)

L’équation est délicate, comme l’application de cet arrêté.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.