« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Soutenons l’UNICEF

Publié le 5 juin 2019 à 11:36

14 auteurs ont offert des textes sur le thème de l’exil pour un recueil vendu 5 € et dont 1 € 5 sont reversés à l’UNICEF

« En France et dans le monde, des milliers d’enfants sont discriminés et ne peuvent accéder aux soins ou à l’école parce qu’ils sont migrants. Garantissons l’accès à l’école aux enfants réfugiés et migrants, en soutenant UNICEF »

Lorraine Fouchet participe à cette action avec un texte évoquant Groix dans le style qu’on lui connait. Elle se laisse quand même aller cette fois à reconnaître (dans un très court passage) que tout n’est pas rose* sur l’île qu’elle magnifie habituellement dans tous ses romans.

*Elle n’a pas attendu le résultat des Européennes pour se rendre compte que :

"Il y a trois sortes de Français sur cette île : la dernière catégorie, des chafouins, méfiants, soupçonneux, racistes, qui nous détestent sans même nous connaître, d’entrée de jeu. On vient manger le pain des Français, on leur pique leur boulot, on creuse des trous dans leur Sécurité Sociale, on est des sales profiteurs. Ils rêvent de nous enfermer dans la cale d’un bateau avec un trou dans la coque et hop, droit vers le large !"

Commentaires :

1. mercredi 5 juin 2019 à 18:232019-06-05T16:23:01Z, par JYT

Soutenons l’UNICEF

Inutile de rejouer les "Pontons de Nantes", le Breiz Nevez a déjà essayé.

A part ça quelles sont les deux autres catégories ?

Bonne journée.


2. mercredi 5 juin 2019 à 20:122019-06-05T18:12:58Z

Soutenons l’UNICEF

Ne me dites pas que donner 5 € pur le savoir c’est au-dessus de vos moyens :-)
AM


3. jeudi 6 juin 2019 à 12:202019-06-06T10:20:33Z, par lorraine

Soutenons l’UNICEF

Le narrateur est un petit garçon Syrien exilé qui a été accueilli chez Marie, une Groisillonne, avec sa maman. Sa maman était médecin dans son pays, elle fait le ménage dans des maisons de Parisiens pour gagner sa vie sur l’Île.

Juste avant cette phrase, le narrateur dit : "Il y a trois sortes de Français sur cette Île. Des Groisillons dignes et courageux, leurs ancêtres étaient marins pêcheurs, maintenant ils vivent du tourisme ce qui ne met pas tous les jours du beurre dans les épinards ( moi j’ai horreur des épinards). Des résidents secondaires ou des touristes souriants, sympas, normaux, polis. Et la dernière catégorie, des chafouins ( etc...) "

La nouvelle se finit par une note d’espoir, de solidarité, d’humanité.

Oui, hélas, il y a des chafouins, des racistes, des haineux, partout, en Bretagne, en France, ailleurs. Mais ils ne sont pas la majorité, et j’espère de tout mon coeur qu’ils ne le seront jamais.


4. jeudi 6 juin 2019 à 14:092019-06-06T12:09:31Z, par AT

Soutenons l’UNICEF

Bonjour,
entre les Groisillons courageux aux ancetres marins-pecheurs (donc des "vrais"), les résidents secondaires et touristes sympas et les chafouins, où sont donc passés tous les autres groisillons, migrants depuis l’Italie ou le Portugal il y a déjà près d’un siècle, d’autres nombreux pays également depuis des décennies, vivant et travaillant à Groix, et pas seulement pour les touristes ?
Cette caricature, certes pour la bonne cause, est plutot réductrice et ne correspond pas à la réalité de la vie groisillone d’aujourd’hui, susceptible d’accueillir ces nouveaux migrants avec responsabilité et générosité... Dommage de transmettre ce type de cliché, meme dans un esprit purement humanitaire.
Groix est plus complexe et plus belle que cela...
Cela ne nous empechera pas de soutenir l’Unicef !


5. jeudi 6 juin 2019 à 14:262019-06-06T12:26:04Z

Soutenons l’UNICEF

Pour connaÎtre ces Groisillons n’ayant pas de pêcheurs dans leurs ancêtres et ce qu’ils apportent à la collectivité, il vaut mieux se préoccuper de sa vie sociale... ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde !
On lit par exemple quasi quotidiennement sur certains ""réseaux sociaux" des commentaires et même des conseils émis par des personnes n’y mettant pas les pieds !!
AM


6. jeudi 6 juin 2019 à 16:442019-06-06T14:44:33Z, par lorraine

Soutenons l’UNICEF

Bien sur, Groix est faite de tant de personnes différentes, sa diversité fait aussi sa richesse. Mais il ne s’agit pas là d’une étude sociale des Greks actuels ou passés.

Egzil, le narrateur, est un petit garçon arrivé de son pays dans des conditions très dures, il ne parle pas français en débarquant du bateau, il ne peut pas ressentir et saisir ces nuances. Pour lui, les Groisillons Bretons, ou Italiens, ou Portugais, ou venus d’autres pays, qui vivent à l’année dans l’ile, sont les "vrais", qui dans son esprit appartiennent à des familles de marins, parce qu’il arrive dans l’Île en bateau. Il n’a jamais entendu parler de primitur et piwizy, ni des migrants arrivés au cours des siècles passés. Sa mère fait le ménage dans des maisons inoccupées en dehors des vacances, celles de résidents secondaires, ceux que ses copains à l’école appellent "les Parisiens" ( mais qui pour autant ne viennent pas tous de la capitale ). Parmi ces derniers, il y a les normaux, les polis, les humains. Et, parce que c’est une fiction, que dans une histoire il faut des " gentils" et des " méchants", et qu’hélas ils existent, il y a les racistes chafouins.

Autrement dit, Egzil fait la différence entre ceux qui vivent dans l’Île, et ceux qui y passent. Ce n’est pas une caricature, c’est une fiction, une histoire imaginaire, vue à travers les yeux d’un enfant arraché à son pays. Dans un roman, il aurait eu le temps de rencontrer des enfants ou des adultes arrivés d’ailleurs. La contrainte de longueur et de temps de cette nouvelle ne l’a pas permis.


7. lundi 10 juin 2019 à 20:052019-06-10T18:05:38Z, par daniel adam

Soutenons l’UNICEF

Combien de groisillons ont connu des pécheurs actuellement ?? Moi oui, j’étais sur Groix, dès 1969, et c’était un autre monde, que vous n’avez pas connu, j’en suis persuadé, les hivers passés à Groix, avec peu de commodité, vous avez connu ? moi oui. Groix se la joue intello désormais !!


8. mardi 11 juin 2019 à 19:212019-06-11T17:21:08Z, par Mr ADAM

Soutenons l’UNICEF

Ce qui me fait sourire, c’est que vous ne supportez pas les touristes qui viennent sur "VOTRE" Île. Mais par contre, il faut soutenir un enfant Syrien, italien, etc.... Vous parlez de racisme. Ne l’êtes vous pas par rapport aux touristes. Votre discrimination est très sélective par rapport aux êtres humains. Chercher l’erreur.


9. mercredi 12 juin 2019 à 09:022019-06-12T07:02:02Z

Soutenons l’UNICEF

ça en devient franchement marrant de lire ces billevesées...
entre un Adam qui se targue de connaÎtre Groix depuis 1969 et l’autre qui affirme que je ne supporte pas "les touristes" dans leur ensemble, tous ceux qui me connaissent REELLEMENT ont de quoi rire !!
En 69, cela faisait plus de 30 ans que j’avais usé mes premiers sabots à Quehello. Mon tout premier souvenir me rappelle un jeu de cache-cache avec mon grand-père, ancien marin pêcheur, mort peu après en mer. Même mes enfants sont venus à Groix, avec nous en tant que touristes (ah ah ah) bien avant 69.
J’aurais donc la mémoire courte et ne supporterais pas "Les Touristes" ? Bizarre, j’en avais encore à ma table le week end précédent tout comme je reçois fréquemment des résidents secondaires chez qui je suis également reçue :-)
CE QUE JE NE SUPPORTE PAS CE SONT LES INDIVIDUS DE QUELQUE CATEGORIE QU’ILS SOIENT QUI SE COMPORTENT COMME DES SAGOUINS. Parmi eux, ceux qui font des commentaires "fantaisistes" sur la vie groisillonne sans lire la presse ni assister aux réunions publiques, ceux qui se plaignent de ne pas trouver un artisan pour une réparation à la minute alors qu’ils ont fait faire leurs travaux importants par des entreprises continentales, ceux qui ne trient pas leurs déchets et se plaignent du montant de leurs impôts, les cyclistes qui roulent en sens interdit, ceux qui prennent les sentiers côtiers avec des bâtons ferrés, ceux qui laissent complaisamment leurs ordures au bord de nos jardins, ceux qui râlent quand un resto refuse de les servir à 15h ou 22h, ceux qui squattent 3 heures une table de bar pendant un concert avec UNE limonade (ou la terrasse d’un café du port avant le départ de leur bateau).
ET TOUT CELA N’EST QUE LE FRUIT DE MON EXPERIENCE, je vous fais grâce des commentaires faits par les commerçants et loueurs en fin de saison, voire par les employés des services publics !
ça ne vous dirait pas pour changer, de commenter l’ambiance d’un de nos festivals , un film ou un concert dont vous auriez lu l’annonce dans notre agenda ou même, sans avoir à faire l’effort de vous déplacer, commenter un des passionnants articles d’Elizabeth ou de Jean-Claude ?
Cela vous éviterait peut-être une remise de pendule à l’heure :-)
AM
P Scr : APY, j’ai fait un effort de méchanceté cette fois pour vous satisfaire :-) :-)


10. mercredi 12 juin 2019 à 13:332019-06-12T11:33:43Z, par daniel adam

Soutenons l’UNICEF

Quelle triste agressivité ! Beaucoup de ceux qui vous connaissent pensent la même chose que moi : il est temps que vous regardiez un peu plus loin que la petite plage de Port St Nicolas et ses palettes échouées, ça vous fera le plus grand bien !


11. mercredi 12 juin 2019 à 13:582019-06-12T11:58:09Z

Soutenons l’UNICEF

c’est évident que lorsque je publie ici même un appel d’aide à l’UNICEF c’est que je ne me préoccupe que de St Nicolas :-((
et là également !!

https://www.facebook.com/anita.menard.1
AM


12. mercredi 12 juin 2019 à 14:092019-06-12T12:09:54Z

Soutenons l’UNICEF

Ce n’est pas de la méchanceté, vous ne faites que "remettre les pendules à l’heure".
Il faut dire que vous avez affaire à des gens vraiment "bouchés" et obtus. Ca me révolte de lire de telles inepties et j’admire votre patience (sauf quand ça déborde).
Heureusement qu’il reste à Groix des gens comme vous. Merci


13. mercredi 12 juin 2019 à 15:012019-06-12T13:01:03Z

Soutenons l’UNICEF

"Beaucoup de ceux qui vous connaissent pensent la même chose que moi : "

Mais beaucoup d’autres ne le pensent pas.

Le Blog d’AM c’est comme sa maison, c’est ouvert à tous mais personne n’est obligé d’y venir.

Libre à chacun d’en ouvrir un autre, de payer le serveur, de suivre et de relayer les infos chaque jour, de refuser les pubs, de supporter des commentaires ineptes voire des insultes ET de dire ce qu’il pense.

Après, c’est sûr, c’est du boulot. Beaucoup de boulot, ingrat et contraignant, qui nécessite une motivation hors pair et un attachement à Groix sans limite et ça, c’est pas donné à tout le monde.

JMD


14. jeudi 13 juin 2019 à 11:082019-06-13T09:08:01Z, par Bernard

Soutenons l’UNICEF

Lire ici qu’Anita ""n’aime pas les touristes", ou qu’elle "parle de ce qu’elle ne connait pas", moi ça me fait bien rire !!

Renseignez-vous, au lieu de troller comme des haineux... Et venez prendre l’air à Groix, ça vous détendra...

BIBI


15. jeudi 13 juin 2019 à 11:182019-06-13T09:18:55Z

Soutenons l’UNICEF

merci "Bibi". On vous voit en juillet cette année ? petite fête en vue :-)
AM


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours