« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Service eau nature et biodiversité

Publié le 25 juin à 17:51

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL DU 8 SEP. 2020

portant autorisation environnementale au titre de l’article L.181-1 du code de l’environnement concernant la régularisation du prélèvement d’eau potable sur l’île de Groix

ARTICLE 8 : Mesures compensatoires
Les digues des retenues de Kermouzouêt, Kerlard et de Quehello seront supprimées afin de rétablir la continuité écologique. Un planning des travaux avec un porter à connaissance sera transmis au préfet avant la démolition de ces digues. Ce porter à connaissance devra être déposé au 31 décembre 2021.

Les travaux devront être réalisés au plus tard le 31 décembre 2023.

Un suivi de ces mesures compensatoires sera proposé au préfet par Lorient Agglomération

Commentaires :

1. samedi 25 juin 2022 à 19:442022-06-25T17:44:54Z, par Pressoir Olivier

Service eau nature et biodiversité

Sont-ils cons à ce point ?
Alors que l’on manque cruellement d’eau et que les prévisions pour les années à venir ne sont pas bonnes du tout, un ou des abrutis ont décidé de détruire les digues des retenues d’eau !
Je peux vous dire qu’il va y avoir du poil d’arraché !
Souvenez vous du saccage du Grao...
Olivier, Président de l’amicale de chasse.


2. samedi 25 juin 2022 à 23:082022-06-25T21:08:02Z

Service eau nature et biodiversité

Supprimer la digue de KERMOUZOUET , c’ est faire disparaitre le petit lac qui avait été créé et , détruire ainsi une agréable oasis et une zone de verdure et de quiétude , devenue très riche en bio-diversité , très prisée de Tous : Groisillons , RS et Touristes . Et ce pour qu’elle raison écologique ou technique valable : ça n’a plus rien a voir avec les pb d’eau potable (qui avaient été la raison première de cette création avant la destruction des installations électriques ; par des vandales !! ) ; quant a "la continuité écologique " concrètement ça veut dire quoi ? : ça fait partie de la phraséologie creuse et verbeuse de certains écolos qui sont complètement découplés des réalités de la vie et vivent dans leur petit nuage . jvk


3. lundi 27 juin 2022 à 12:462022-06-27T10:46:55Z

Service eau nature et biodiversité

Détruire la retenue d’eau de Kermouzouët...!!! c’est une grosse plaisanterie j’espère, car je souscris complètement à ce qui est dit dans les 2 commentaires précédents. Depuis 30 ans que j’habite à Kerampoulo, Kermouzouët est pour moi et bien d’autres personnes et pour les canards qui y vivent..!! un petit paradis groisillon que l’on ne se lasse pas de redécouvrir tous les jours.

Si donc comme moi, d’autres personnes sont prêtent à défendre ce lieu parce qu’il existe une volonté officiel de le détruire, alors nous devrons tout faire pour que cela n’arrive pas.

Comment et à qui nous devons nous adresser pour ce faire..? si quelqu’un (une) a des informations à ce sujet, merci d’en faire part...

Ne laissons pas se réaliser un tel projet de destruction complètement débile !!!

Jean-Michel Le Dily


4. lundi 27 juin 2022 à 13:392022-06-27T11:39:10Z, par Anita

Service eau nature et biodiversité

La première démarche à faire serait de s’adresser en mairie pour savoir si le projet est toujours sur les rails.
A vous l’honneur, messieurs les opposants !!!


5. lundi 27 juin 2022 à 19:142022-06-27T17:14:14Z, par Anita

Service eau nature et biodiversité

Il n’est pas non plus interdit de lire l’arrêté en entier...
mais lire, ça prend du temps et c’est fatigant !


6. lundi 27 juin 2022 à 20:002022-06-27T18:00:36Z, par Galeheul

Service eau nature et biodiversité

Ce n’est pas comme s’il n’y avait pas eu d’enquête publique pour DUP fin 2019…

Le maire, son opposition d’alors et ses administrés ont eu tout le loisir de s’exprimer.

“La D.U.P. de régularisation porte sur un global de 310 000 m3, d’une eau de bonne qualité bactériologique et chimique, l’objectif ayant été, dès 92, de privilégier les eaux souterraines et d’utiliser au minimum les eaux superficielles, afin de rétablir quelques continuités écologiques par l’abandon de certains plans d’eau anthropiques.”

Mais à l’époque, l’inquiétude portait plus sur la crainte pour les lopins près de la zone de protection…


7. lundi 27 juin 2022 à 22:072022-06-27T20:07:01Z, par Anita

Service eau nature et biodiversité

Désolée Monsieur Galeheul mais
- vous remarquerez que bien que n’étant pas d’humeur conciliante pour différentes raisons qui tiennent aujourd’hui aux différents commentaires à l’info publiée, ici ou sur fb, (ou beaucoup plus personnelles) je réponds à un courageux anonyme
- N’ayant pas de religion sur le sujet, je viens de relire le rapport de l’ENQUÊTE PUBLIQUE UNIQUE RELATIVE AU DISPOSITIF D’ALIMENTATION EN EAU POTABLE DE L’ILE DE GROIX du 25 novembre au 13 décembre 2019 et n’y ai rien trouvé concernant la suppression d’une quelconque digue.
Mon âge, bien que très avancé mais néanmoins très peu vénérable, est certainement responsable de cet aveuglement. Vous serez donc aussi aimable que moi qui ai consenti à vous publier et vous voudrez bien nous copier le passage traitant de cette destruction et, si possible, des raisons motivées par l’hydrogéologue responsable de l’étude.
Tant qu’à faire, vous pourrez y préciser qu’il n’est indiqué nulle part que ce spécialiste était un foutu d’ECOLOGISTE !! ça arrêtera peut-être les insultes à relents frontistes qui les assaillent beaucoup trop souvent à mon avis.
Merci d’avance, Monsieur Galeheul.


8. mardi 28 juin 2022 à 11:392022-06-28T09:39:56Z, par Pressoir Olivier

Service eau nature et biodiversité

Bonjour, renseignements pris ce matin.
L’arrêté ne serait plus d’actualité depuis quelques jours, à cause de la pénurie d’eau, mieux, des travaux seraient prévus sur ces plans d’eau, toujours pour parer au manque d’eau que nous subissons, et que nous subirons encore à l’avenir...
Infos obtenues ce matin, voilà, il vaut mieux crier avant d’avoir mal, ou prévenir que guérir ????


9. mardi 28 juin 2022 à 11:592022-06-28T09:59:03Z, par Franck Louis Le Gurun

Service eau nature et biodiversité

A la concorde de vos avis. L’administration administre, au nom du Ministère Donc.
Le Ministère Donc a pour vocation celui du retour de l’énoncé. Il ne craint ni chaleur, ni pénurie, ni incendie. La continuité écologique revêt . A : La bêtise
B : Le suivi
C : L’ignorance
Le Ministère Donc, voulant arrêté toute forme de poursuite dans " l’au cas où ". Il va sans dire que ce ne sont pas des infrastructures communales. " Chaque bête en son clos gardée."
Dans l’énoncé trentenaire, ce fut une réponse de la DDE à un problème d’alimentation en eau potable des populations. L’éventration des vallons courait alors vers le progrès. Progrès qui se traduira ensuite par des captages. Ces retenues d’eau n’étant pas suffisante au bon fonctionnement de l’ensemble.
Mais depuis un tiers de siècle, la continuité écologique a continué. Faire revenir ingénierie, logistique, chef de chantier, ouvriers, camions, pelleteuses, marteaux piqueurs, évacuation de l’ensemble, sur plusieurs mois, pour un coût redevable à qui ? ( Il y a toujours un ange qui passe.) Commune, Agglomération, Département, Région, Ministère Donc. Mais de cette création involontaire d’un écosystème dont chacun jouie. Peut-être faut-il délégué les responsabilités ? Je m’adresse en ce sens à Mr Le Préfet, grand lecteur, afin que cela demeure, de façon imparfaite, sans doute, mais qui offre tant de bonheur.
PS : E n cas d’incendie, bénéficié de plan d’eau pour recharger les camions dans des zones difficiles d’accès, sans recourir aux bornes, me paraît, dans un contexte de sécheresse, maintenir des atouts. Et de vous à moi, ça fait chier qui ?
Franck Louis Le Gurun


10. mardi 28 juin 2022 à 12:002022-06-28T10:00:35Z, par Anita

Service eau nature et biodiversité

Merci Olivier d’avoir pris le temps de te renseigner et je comprends bien que cela fait partie de ta responsabilité de chef des chasseurs de canards ;-)
Je me contente de transmettre les informations préfectorales que je trouve, sans garantie de savoir si elles ont été abrogées ou pas car le suivi de l’information au niveau local est, comment dirais-je, "fluctuant" ?
Avait-on prescience de la période de sécheresse dès la fin 2021 au moment de ce "porter à connaissance" qui n’est pas arrivé jusqu’à la mienne ?
Autre question et d’importance, toujours à cause de cette sécheresse : va-ton accélérer le contrôle des évacuations des eaux de pluie de toiture dont une bonne part est dirigée vers la station d’épuration ?
Le fait que la collecte et la distribution de l’eau soit de la responsabilité de l’agglo
ne facilite pas non plus la recherche de l’information.
Cela ne m’empêchera pas de mettre ce que je trouve même si c’est très parcellaire en espérant qu’une bonne âme complète, sans trop d’illusion...


11. mardi 28 juin 2022 à 14:122022-06-28T12:12:44Z, par perig

Service eau nature et biodiversité

Yé ! Même si l’arrêté de mossieu le préfet est caduque. Il va y avoir du geleheul et du stall ! !s’il n’y a pas d’infos sur la ressource en eau a Groix, un minimum pour les administrés, non ?


12. mercredi 29 juin 2022 à 09:432022-06-29T07:43:17Z, par Anita

Service eau nature et biodiversité

Renseignement pris auprès de la personne qualifiée à la Préfecture du Morbihan : l’arrêté n’a pas été abrogé et elle serait très étonnée qu’il puisse l’être.


13. mercredi 29 juin 2022 à 11:412022-06-29T09:41:34Z, par Anita

Service eau nature et biodiversité

Complément d’info : Une réunion va avoir lieu sous peu pour proposer des "mesures compensatoires" notamment pour répondre aux besoins des maraîchers.
Quelle information en ressortira-t-il localement ? Rêvons ....


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours