« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

SANS SURPRISE !!!

Publié le 27 mai 2019 à 12:02

Les résultats locaux sont bien le reflet de l’évolution sociologique de la population.

L’effondrement du vote LR démontre que certains de ses ex-électeurs habituels sont rassurés par l’affichage des croyances religieuses du couple présidentiel et la volonté que Macron a affichée de bloquer l’accueil de réfugiés.

Le bon score des macronistes ne peut surprendre ceux qui ont observé l’arrivée d’une population de nantis sur l’île. L’absence d’ISF (ou assimilé) chez les contribuables groisillons démontre simplement qu’ils ne sont pas plus idiots qu’ailleurs et savent aussi dissimuler leurs richesses par des répartitions avantageuses.

Quant aux patrons, comment penser qu’ils puissent voter pour un autre parti alors que Macron leur a offert, depuis son premier passage à l’Elysée, une marche forcée vers la privatisation de tous les services publics, la diminution du nombre de logements sociaux, les lois "travail", la quasi disparition des organismes de contrôle, et l’agonie des syndicats ?

Le taux de chômage à Groix, double du taux national, ne serait-il pas le cache-sexe de ces offres de travaux au black qu’on voit même proposer sans vergogne sur certains réseaux sociaux ?

Que penser d’employeurs qui ne recrutent qu’au SMIC et refusent toute augmentation, ou même notification de la qualification, parce qu’ainsi ils sont dispensés de cotisations sociales. Les mêmes demandent que leurs femmes qui, pour la plupart, n’ont jamais cotisé à une caisse de retraite, partagent les rentes de celles qui, elles, ont apporté leur quote-part pendant toute une carrière ?

Certains même osent se prévaloir d’écologie sous prétexte que cette préoccupation est apparue dans les derniers jours de la campagne de LREM. La mauvaise foi ne les étouffe pas devant les catastrophes écologiques mijotées par leur mentor : accords de libre-échange avec des pays dont la qualité de l’environnement n’est pas non plus la priorité, remplacement des trains par bus ou camions, maintien des pesticides et, last but not least, refus de financements publics massifs pour investir dans les économies d’énergie.

"L’écologie ne peut pas se contenter d’être la façade verte de politiques néolibérales et productivistes." (Politis)

Espérons par ailleurs que les élus Verts européens ne retomberont pas dans certains de leurs travers : on en a connu votant avec les libéraux ; l’attrait d’un futur maroquin (et la succession d’avantages qui leur sont offerts à la suite) ne sont certainement pas étrangers à cette entorse à la moralité.

Commentaires :

1. mardi 28 mai 2019 à 08:252019-05-28T06:25:58Z

Les catholiques pratiquants ont largement rallié Macron

Macron peut dire merci aux catholiques pratiquants. Selon un sondage Ifop pour La Croix, 37 % d’entre eux ont voté pour la liste Renaissance. Un chiffre qui monte à 43 % chez les pratiquants réguliers. « La principale leçon de cette élection est que Macron a perdu des voix venues de la gauche qui sont parties chez les écologistes. Il les a compensées par des électeurs de droite parmi lesquels nombre de catholiques pratiquants »

B Gorce, La Croix 27/05/19


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours