« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Projet de parc éolien

Publié le 8 décembre 2022 à 14:28

J. Pahun : " Elle est très technique cette loi, hier soir par exemple, j’ai essayé de faire passer un amendement sur le fait que dans les espaces qui étaient propriété du Conservatoire du littoral, on ne puisse pas mettre des panneaux voltaïques ou d’éoliennes. Cela, je n’y suis pas arrivé. Je ne suis pas certain que mes collègues se rendent compte de ce que peut représenter l’éolien".

V Belleville France Bleu Armorique 8/AZ/22

Commentaires :

1. vendredi 9 décembre 2022 à 13:402022-12-09T12:40:33Z, par vincent

Projet de parc éolien

Ça se saurait si une zone classée, ou gérée par le Conservatoire du littoral, ou labellisée pour abriter un bien rare était à l’abri des appétits voraces des promoteurs en tous genres !

Il est un tout petit territoire, pas si loin d’ici sur la baie d’Audierne,

qui est classé Natura 2000,

et géré par le Conservatoire du littoral,

et labellisé Ramsar (distinction internationale qui reconnaît l’intérêt patrimonial de ses zones humides),

et en voie d’être reconnu réserve naturelle régionale pour son millier d’espèces abritées, dont 25 prioritaires.

Seul point noir, oh presque rien, il abrite en son sous-sol un gisement de lithium.

(Un des métaux utilisés pour les batteries des véhicules électriques, dont on s’applique à faire croire à leurs propriétaires qu’elles seraient « zéro émission », et aux autres qu’elles seraient la panacée.

En s’appliquant encore plus à cacher le désastre social et le désastre écologique sous-tendu par la voiture électrique individuelle).

Mais revenons à notre petit territoire qui a tout du paradis de biodiversité, et qu’on pourrait donc croire éthiquement et administrativement à l’abri de la goinfrerie des humains.

Et bien foin de Natura 2000 ! Foin des labels internationaux ! Foin du Conservatoire du littoral ! Foin des réserves naturelles !

La ministre de la Transition écologique affirme que "la France doit extraire ce métal blanc sur son territoire" et la secrétaire d’État à la biodiversité qui a visité le territoire de Tréguennec « n’exclut rien ».

« Elle est très technique cette loi ». Oh la bonne blague !

C’est un poil inquiétant pour sa crédibilité si Jimmy Pahun est seulement en train de découvrir la politique de ses amis du gouvernement.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours