« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Notre sénateur et la violence policière

Publié le 28 mai à 13:44

et il faudrait qu’on les respecte !!

https://twitter.com/macalusoy/status/1397927067497336845

Joël Labbé souhaitait prendre la parole pour soutenir les paysans en colère mais l’accès aux manifestants lui a été refusé par les forces de l’ordre. "La manifestation était très pacifique, mais il y avait autant de policiers que de manifestants, raconte le parlementaire. Bénédicte Taurine a reçu un coup de poing dans le dos et est tombée à terre. Moi j’ai été isolé au milieu des journalistes, qu’on empêchait aussi d’accéder aux manifestants." Le sénateur assure avoir montré sa carte d’élu aux policiers pour pouvoir passer.

"J’ai senti un mépris complet de la part des policiers, témoigne l’élu. Ils ne voulaient rien entendre. Parmi les policiers, il y en a qui étaient là pour la baston. Ça se sentait dans leur regard. Ça faisait froid dans le dos."

Catherine Deunf france3- 28/05/21

Commentaires :

1. samedi 29 mai 2021 à 12:26

Notre sénateur et la violence policière

ah s’il était venu soutenir la FNSEA ...
AM


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.