« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Manifestant à doigts arrachés

Publié le 8 décembre 2020 à 08:48

Son avocat affirme qu’il s’agissait en réalité d’une grenade GM2L, qui a remplacé la GLI-F4. « Dans la confusion, les gaz, la fumée, il pensait que c’était une grenade lacrymogène. À chaque fois, il les écartait pour ne pas avoir les fumées devant lui ». Depuis les manifestations des Gilets jaunes à l’hiver 2018-2019, au moins 30 manifestants ont été éborgnés et 5 ont eu la main arrachée.

Ouest-France 07/12/2020

Commentaires :

1. mardi 8 décembre 2020 à 10:592020-12-08T09:59:50Z, par vincent

Manifestant à doigts arrachés

J’espère qu’à l’occasion de la visite du dictateur égyptien Al-Sissi à Paris, nos présidents vont prendre quelques minutes - entre deux ventes d’armement - pour échanger sur les atteintes aux droits de l’homme et les violences policières...


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours