« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Macron étrille les partenaires sociaux

Publié le 23 février 2019 à 11:35

Il a reproché aux corps intermédiaires de réclamer le dialogue tout en trouvant ça "dur". "On vient d’avoir un exemple de vraie négociation sociale", a commenté le chef de l’Etat
Yves Veyrier, (FO), : "on ne vient pas d’avoir ’une vraie négociation sociale’", écrit-il dans un communiqué, rappelant que principe fondamental de l’OIT prévoit que la négociation collective "revêt un caractère libre et volontaire". Or, "la lettre de cadrage que votre gouvernement a imposée, d’une part, et certaines de vos interventions publiques durant le déroulement de la négociation, d’autre part, ne nous ont ’pas donné la main’ mais allaient à l’encontre de ce principe", insiste-t-il.

L’EXPRESS. 22/02/19

Commentaires :

1. dimanche 24 février 2019 à 11:342019-02-24T10:34:03Z

Macron étrille les partenaires sociaux

Trump et Macron canardent leur contre-pouvoir

Le président états-unien comme le français, tous deux ivres d’un pouvoir sans partage, ne supportent rien ni personne en travers de leur route
voilà comment le prétendu nouveau monde offre l’occasion de se racheter à un « vieux monde » qui paraÎt soudain pétri de droiture. Nous découvrons les vertus de la droite civilisée. Celles du sénateur chiraquien Philippe Bas, dans sa défense et illustration de valeurs respectables passées par pertes et profits dans la moulinette du macronisme triomphant.
A Perraud Mediapart 22/02/19


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours