« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Le « Valparaiso » d’Agathe

Publié le 22 décembre 2020 à 16:27

Son "Val du Paradis" ?

A la lire, on suppose qu’elle en a beaucoup rêvé, comme beaucoup d’entre nous. Mais elle s’est donné les moyens de s’y expatrier quelques années. Elle nous fait partager ses expériences dans un joli livre réalisé de ses mains (en vente à l’Ecume).

On retrouve entre ses lignes les vues qu’on a imaginées : l’océan, les ports, les collines mais aussi la pauvreté de ses habitants, leurs petits boulots si mal payés, leurs bidonvilles si propices à s’enflammer sous le vent.

Mais aussi ses retrouvailles avec ses amis chiliens, ses partages de repas, de promenades et sa découverte du dur labeur qu’elle partage avec les employés des quais.

Et l’esprit de rébellion qui couvait et a abouti à la révolution de 2019. Elle échange à ce sujet avec une de ses amies chilienne dans l’émission de Radio Balises Groix :

https://radiobalises.com/music/48-l...

Me reviennent alors à l’esprit nos sentiments désespérés de septembre 1973. Nous avions tenté de réunir nos collègues pour un hommage à Allende sur notre lieu de travail. Nous nous sommes retrouvés à QUATRE sur plus de 1000 présents....

J’ai le même sentiment quand je revois les manifestations chiliennes au son de leur chant de ralliement. Ils l’ont bien gagnée leur assemblée constituante mais ici la passivité ambiante nous prouve que nous n’en prenons pas le chemin !!

Commentaires :

1. mardi 22 décembre 2020 à 18:40, par vincent

Le "Valparaiso" d’Agathe

Sans dire qu’on vit la même situation, c’est assez incroyable quand même de constater le rapprochement qu’on peut faire sur certains points entre ce qui s’est passé au Chili et ce qu’il se passe chez nous…

Pour « gagner » leur nouvelle constitution, des élèves qui protestaient dans la rue se sont fait tirer dessus avec des balles en caoutchouc ; certains sont devenus aveugles (chez nous c’est seulement borgnes).
Certains sont morts parce qu’ils défilaient (nous c’est lors de contrôles de police seulement).

Au Chili, on parle maintenant de renforcer le rôle de l’Etat dans les soins de santé, de protection sociale, de redéfinir le rôle défaillant de l’armée et de la police (tiens, tiens…), de contrecarrer les bénéfices que certains se sont attribués dans la gestion des retraites (nous c’est pour bientôt avec BlackRock si on se laisse faire…).

Oui, ils l’ont bien gagnée leur constitution, mais peut-être que le plus difficile reste à faire ; il y a déjà des « accords » entre la droite et certains partis « de coalition » pour respecter des engagements ultra-libéraux…. (non, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, là je n’ai pas comparé avec le PS français…)

Au moins eux sont sortis de leur coma.

Nous, nous en sommes à l’anesthésie…


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.