« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

"Le médecin n’est pas le bras armé de l’Etat" :

Publié le 13 janvier à 06:41

Le président du Conseil national de l’Ordre des médecins :
Je pense aujourd’hui que ce n’est pas par les paroles choc que l’on va pouvoir convaincre les personnes réfractaires à la vaccination, mais en allant à leur contact et en essayant de les convaincre quasiment individuellement.

Ce qui nous gêne aussi, c’est que l’on globalise cette population de non vaccinés, que l’on réagit comme s’il s’agissait de 6 millions de personnes qui pensent toute la même chose. Or, nous voyons bien dans notre quotidien de médecins qu’il y a une multiplicité de profils. Ce sont très souvent des personnes en difficulté, marginalisées, précaires, isolées, voire en situation irrégulière. Plutôt que de prononcer des phrases choc, il faut que la campagne vaccinale se donne les moyens de toucher l’ensemble des populations avec une argumentation positive. Car nous savons bien que l’argumentation répressive n’aidera pas à mobiliser une partie des non vaccinés…

A. Marques egora 13-01-22

Commentaires :

aucun commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours