« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

LA HAINE

Publié le 22 février 2019 à 16:19

Macron le répète : il ne reculera pas face aux critiques et aux menaces, ni des gilets jaunes, ni des politiques. Le chef de l’Etat est bien obligé de constater l’étendue de la crise, quitte à envisager le pire pour lui. Mais il n’en démord pas : « C’est le peuple français qui m’a choisi, pas la République des partis. Je lui dois tout. Si j’échoue, j’aurai échoué pour lui et avec lui. Jamais contre lui. »

Libération 22/02/19

Commentaires :

1. vendredi 22 février 2019 à 16:232019-02-22T15:23:23Z

LA HAINE

mais il n’y a personne (famille, journalise, confesseur...) pour dire à ce Mr que quand on a été choisi au 1er tour par même pas 15% des français en âge de voter (dont la plupart n’ont même pas lu son programme) on n’est pas élu par LE PEUPLE FRANCAIS !!
sans compter ceux qui, déjà , ont voulu éviter le pire !
AM


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours