« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

FIFIG 2022 • Voiles et racines

Publié le 13 mai à 13:57

Affiche de Livia Acquaviva

Dans cette vision personnelle de la Corse, je pose l’idée de l’enracinement symbolisée par les portraits de mes ancêtres. Je représente également, par le costume du marin, la notion du mouvement : pour sortir de l’île, il faut traverser un élément, franchir la mer ; ce voyage est un saut vers l’ailleurs, une renaissance, impliquant réminiscence et altérité.
Je vois l’île comme un territoire limité à l’espace absolu. Un carrefour de couleurs et de contradictions. Une terre d’ancrage et de dépassement de soi vers l’autre et l’ailleurs.
Ma Corse est un sol natal coloré, doux, rude, complexe, acidulé ; un petit monde de contrastes, à la fois unifié et fragmenté, qui tend vers le futur autant que vers le passé.
Le feu et l’air, l’eau et la terre,
Le rayonnement et la gravité,
Les voiles et les racines.
Certainement comme toutes les îles…

Livia Acquaviva

Commentaires :

1. mardi 17 mai 2022 à 08:252022-05-17T06:25:22Z, par Olivier,

FIFIG 2022 • Voiles et racines

« Ma Corse est un sol natal coloré, doux, rude, complexe, acidulé ; un petit monde de contrastes, à la fois unifié et fragmenté, qui tend vers le futur autant que vers le passé. »

Et un tout petit peu facho...vus les résultats de la dernière présidentielle.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours