« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Festivals : les « pertes économiques totales »

Publié le 26 mai 2020 à 15:12

Pour les seuls 2 640 festivals de musique annulés, selon les deux chercheurs, E Négrier et A Djakouane, elles pourraient atteindre entre 1,73 et 2,6 milliards d’euros, dans le pire des scénarios (1,2 à 1,8 milliard d’euros pour les festivals de musique), et entre 1,51 et 2,3 milliards d’euros dans le meilleur des cas (entre 1,02 à 1,53 milliard si l’on s’en tient aux seuls événements musicaux).

L Galtier Maire info 26/05/20

Commentaires :

1. mardi 26 mai 2020 à 21:57, par vincent

Festivals : les « pertes économiques totales »

Y’a un festival qui n’est pas encore annulé, et pourtant il coûte un pognon de dingue : c’est le défilé du 14 juillet.

Faut dire que cette année, il faut « Â montrer » les soignants. C’est vrai que c’est surtout de charité et d’honneurs dont ils ont besoin.

Mais je suis mauvaise langue, vivement le défilé du 14 juillet, pour une fois les soignants vont pouvoir défiler sans se faire gazer...


2. mercredi 27 mai 2020 à 23:31

Festivals : les « pertes économiques totales »

Les soignants ne demandent pas la charité mais tout simplement la reconnaissance , sonnante et trébuchante ,de l’immense travail accompli dans des conditions souvent très difficiles jvk


3. jeudi 28 mai 2020 à 01:17

Festivals : les « pertes économiques totales »

NON : les soignants demandent simplement la reconnaissance du travail qu’ils accomplissent jour après jour ! (et pour un salaire inférieur à celui des éboueurs de la ville de Paris.)
Qui compatit par exemple aux conditions de travail des infirmiers de secteur psychiatrique où, j’en suis témoin, on risque aussi trop souvent sa vie ?
AM


4. jeudi 28 mai 2020 à 13:19, par vincent

Festivals : les « pertes économiques totales »

Promotion civile dans l’ordre national du Mérite pour certains, Légion d’honneur pour d’autres, médaille pour ceux qui étaient en première ligne du Covid (attention, pas une médaille en chocolat, la médaille de l’engagement face aux épidémies s’il vous plaÎt, et même que des nominations à titre posthume pourront être envisagées… sic).

Et… quelque chose qui leur a peut-être échappé, le pape François a estimé que les soignants décédés durant cette pandémie sont « Â morts au front comme des soldats qui ont donné leur vie par amour ».

Alors là , on parle enfin de reconnaissance, ou je ne m’y connais pas.

Question festival, on est dans le haut de gamme, non ?


5. jeudi 28 mai 2020 à 22:05, par apy

Festivals : les « pertes économiques totales »

Oui, festival de flagornerie !!!
Pour passer la pommade ils sont champions.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours