« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Faire des économies ?

Publié le 10 février à 09:49

Accenture et McKinsey viennent de rafler un nouveau marché pour aider Bercy à réaliser, au bas mot, un milliard d’économies d’ici à 2022. Les deux sociétés de conseil, omniprésentes dans la gestion de la crise sanitaire, apparaissent aux deux bouts de la chaîne dans les choix opérés en matière de politique publique. D’un côté, elles accompagnent l’État dans ses orientations pour tailler dans la dépense publique. De l’autre, elles bénéficient des coupes budgétaires en venant en aide à l’État pour pallier ses propres carences. Dans les deux cas, les cabinets empochent les contrats dans les interstices laissés par la puissance publique.

R Godin et A Rouget mediapart 9/02/21

Commentaires :

1. mercredi 10 février 2021 à 15:21, par vincent

Faire des économies ?

Dans les deux cas, les cabinets empochent les contrats...

contrats juteux évidement... payés à coup d’argent magique qui fut dédaigneusement refusé aux soignants ?

Peut-on imaginer au moins que quelques-uns de ces centaines de millions reviendront en France, sous la forme de financement de la prochaine campagne présidentielle de Macron ?

Et puis, double ironie, mais on n’est plus à ça près hein. Pour effectuer des coupes dans la dépense publique, on choisit :

- une société domiciliée dans un paradis fiscal, l’État du Delaware aux États-Unis.
On apprend par la Direction Interministérielle à la Transformation Publique que la société "n’est soumise qu’à un forfait fiscal symbolique de 175 dollars par an".

- une société qui vient tout juste d’être condamnée pour fraude dans le scandale des opioïdes aux États-Unis (amende de 573 millions de dollars pour McKinsey).

Vive le « Â monde d’avant »Â !


2. mercredi 10 février 2021 à 20:27, par Christine

Faire des économies ?

Un simple copié collé du site McKinsey & Company.
"Victor * Fabius est directeur associé de McKinsey & Company. Basé à Paris, il opère principalement dans le pôle d’activité Consommation et Distribution. Au niveau européen, il est l’un des chefs de file du pôle de compétence Stratégie Marketing."
*Victor, fils de de Laurent, bien sûr.
... C’est tout...


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.