« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Éolien en mer. Localisation précisée

Publié le 28 septembre à 13:43

Ce parc sera situé dans la partie Est de la zone retenue pour le lancement de l’appel d’offres à l’issue d’un débat public achevé en 2020, J. Pahun : six jours après le discours de Macron où il parlait de concertation et planification. Je crois que population et associations auraient accepté à minima que ce soit dans l’Ouest de la zone proposée. Là, l’acceptation risque d’être difficile ».

V JAMIN et L TISSOT. Ouest-France 27/09/22

Commentaires :

1. mercredi 28 septembre 2022 à 14:272022-09-28T12:27:57Z, par Anita

Éolien en mer. Localisation précisée

Quand je fais n’importe quoi
Je voudrais que tout le monde fasse comme moi
Même si c’est pas comme il faut
C’est rigolo, c’est rigolo
C’est rigolo, c’est rigolo

cet air de BB (que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaître) me poursuit depuis que j’ai lu la "bonne" nouvelle sur le parc éolien.
N’étant pas scientifique (pour connaître les réels tenants et aboutissants de cette invention qui fait couler tant d’encre)
N’étant pas élue politique (et donc ne jouant pas ma carrière sur un acquiescement inconsidéré)
N’étant actionnaire de rien du tout (et encore moins aux côtés des grandes fortunes mondiales qui vont y arrondir leur magot)
mais ... étant férocement antinucléaire parce que j’ai enfants, petits-enfants et arrière petite-fille
... ayant 85 ans carillonnés et que, malgré les statistiques, je serai au royaume des allongés avant leur mise en marche
... et ne risquant pas d’apercevoir des moulins à vent depuis mon terrain agricole
JE ME SUIS BIEN MAREE en lisant la nouvelle du jour : Pensez-donc tous ces électeurs (ET ELUS) macronistes qui se font une fois de plus enfler par leur gourou

"qui parlait de concertation"

 :-) C’est drôle non ??
ou plutôt ça le serait si, comme d’habitude, ils n’avaient pas fait semblant de réclamer un changement de localisation tout en sachant que les dés étaient jetés !!!


2. mercredi 28 septembre 2022 à 19:592022-09-28T17:59:54Z, par Anita

Éolien en mer. Localisation précisée

Le maire de l’île ne semble pas surpris de la localisation. « On s’y attendait, cela correspond aux promesses faites quant à la distance. On nous a assuré que ça ne se verrait pas trop. » La municipalité ne s’est pas opposée à ce projet. « On ne nous a pas demandé notre avis, mais on n’est pas contre. À l’heure où l’on parle beaucoup de l’autonomie et la transition énergétique, il faut faire les choses. »

N BOURSIER. Ouest-France 28/09/22


3. jeudi 29 septembre 2022 à 10:312022-09-29T08:31:54Z, par Jean-Charles

Éolien en mer. Localisation précisée

Bonjour,

Je tombe par hasard sur votre blog car je suis particulièrement intéressé par la problématique des éoliennes en mer.

Je ne résiste pas à copier la définition de NIMBY pour vos lecteurs :

NIMBY est l’acronyme de l’expression anglaise « Not In My BackYard », qui signifie littéralement « pas dans mon arrière-cour ».
Le terme est utilisé généralement pour décrire l’opposition de résidents à un projet local d’intérêt général dont ils considèrent qu’ils subiront des nuisances.
Le terme nimbiste désigne ainsi l’opposant à un projet d’aménagement motivé, non par une opposition de principe ou de nature environnementale, mais par l’emplacement de ce projet qui porte atteinte à son cadre de vie et à son patrimoine.
Le syndrome NIMBY désigne en particulier l’attitude des personnes qui veulent tirer profit des avantages d’une technologie moderne, mais qui refusent de subir dans leur environnement les nuisances liées aux infrastructures nécessaires à son installation.

Je crois que tout est dit concernant les opposants aux éoliennes, non ?


4. jeudi 29 septembre 2022 à 12:132022-09-29T10:13:25Z, par Anita

Éolien en mer. Localisation précisée

mais mais vous n’êtes pas sur une page Facebook de Groix, monsieur, mes visiteurs sont à la page et savent fort bien ce que veut dire NIMBY.
De plus ce n’est pas chez eux que vous allez trouver beaucoup d’opposants aux éoliennes contrairement aux utilisateurs des pages citées ci-dessus


5. mardi 4 octobre 2022 à 13:522022-10-04T11:52:28Z, par Anita

Éolien en mer. Localisation précisée

Comme à l’accoutumée, un commentaire signé d’un pseudo que je ne connais pas ne sera pas validé. Je tiens quand même à signaler à ce courageux anonyme que je n’ai jamais dit que les éoliennes étaient inoffensives. Et si ce Mr (oui, je pense qu’il y a plus de messieurs anonymes que de dames....) crache sur les éoliennes sous prétexte qu’elles nourrissent des fonds de pension canadiens, je lui conseille de se pencher sur les méandres de la gestion d’Areva, sans oublier celle des Mrs Bouygues et leur fourniture de béton défectueux pour les super-centrales. Quant à deviner ce que vaudront les futurs bébés atomiques de Macron fabriqués dans l’urgence, je suis trop âgée pour prendre les paris.
Mes petits-fils lisent Damasio, mon arrière petite fille ne lit pas (!!!) ce qui ne doit pas l’empêcher de rêver comme tant d’autres enfants qui, eux, ne verront la mer que si le Secours Populaire leur offre une journée de vacances.
Ceux de mes amis qui ont assisté à la réunion locale de propagande nucléaire n’en sont pas sortis persuadés. Sans compter que tout comme beaucoup, ils se demandent pourquoi faudrait-il essayer de proposer une action (on se demande bien laquelle) après que tous les barrages administratifs et politique aient été franchis.

Si les propagandistes pro-nucléaire obtenaient le remplacement des éoliennes prévues par une mini-centrale nucléaire, je propose qu’elle soit construite à Kergroise !


6. mardi 4 octobre 2022 à 13:532022-10-04T11:53:32Z, par Hervé

Éolien en mer. Localisation précisée

J’invite les personnes intéressées à regarder ce reportage sur le éoliennes.
https://documentaire-et-verite.com/eoliennes/


7. mardi 4 octobre 2022 à 13:552022-10-04T11:55:20Z, par Anita

Éolien en mer. Localisation précisée

Y a pas de doute, ils aiment l’anonymat les courageux pro-nucléiares ! Encore un qui ne pourra admirer sa prose chez moi !


8. mardi 4 octobre 2022 à 22:202022-10-04T20:20:27Z, par Hervé

Éolien en mer. Localisation précisée

Bonjour à tous,
" pro-nucléaire" " pro-éoliennes" on entend de tout à ce sujet. Je vous invite à écouter Jean Marc Jancovici, un ingénieur, une pointure qui détricote et décortique l’ensemble des énergies proposées sur le marché.
c’est quelqu’un qui fait les calculs, les analyses de fond et leurs ordres de grandeur, et qui arrive résigné à la conclusion que si on veut éviter une dégringolade massive de la société, qui va se cumuler avec le réchauffement climatique, il faut
- décarboner
- réduire la consommation
- soutenir les deux du dessus avec une offre énergétique proportionnée et pilotable. une fois tous les calculs faits on constate qu’en termes de bénéfice-risque le nucléaire l’emporte sur toutes les autres offres non fossiles.
la question n’est donc plus faut-il le faire mais comment le faire bien. ce n’est pas du militantisme mais du rationalisme.????
Hervé


9. mercredi 5 octobre 2022 à 03:532022-10-05T01:53:27Z, par Anita

Éolien en mer. Localisation précisée

Avec ou sans Jancovici, un commentaire anonyme ne sera pas validé.
C’est quand même bizarre d’avoir une opinion aussi ancrée mais de se planquer derrière l’anonymat. Serait-ce la peur de se voir demander des comptes le jour du prochain accident nucléaire ?


10. mercredi 5 octobre 2022 à 07:012022-10-05T05:01:15Z, par vincent

Éolien en mer. Localisation précisée

Argh... tous ils adorent les stations de sports d’hiver, les Center Parcs et Disneyland, les marinas et les campings les pieds dans l’eau, le bétonnage des côtes, les zones d’activités commerciales paradis de la consommation, les autoroutes pour partir en vacances, les EPR (même fêlés), les éclairages nocturnes... ils adorent...

Mais apercevoir sur l’horizon des éoliennes, depuis leurs clapiers de luxe sur le front de mer à La Baule ou Quiberon, ça non !!!

Je suppose qu’à la réunion locale, il aura été fait mention qu’EDF et RTE misent raisonnablement sur le chiffre de 35 % à 60 % d’augmentation de consommation d’électricité d’ici 2050.

Hors un scénario de 17 % d’augmentation, qui demanderait à ce que notre mode de vie (contrairement à celui des américains) soit négociable.

Mode de vie à 17 % d’augmentation "seulement" dans lequel il faudrait lâcher nos SUV, notre alimentation carnée et transformée, nos habitats non partagés, j’en passe et des pires. Autant dire qu’on n’y est pas.

L’augmentation infinie de notre consommation - qui fait dire à certains qu’on ne pourrait donc pas se passer du nucléaire - et la censure étatique de la décroissance a donc forcément dû être abordée à la réunion, comme dans tout débat sérieux dans lequel il est impossible d’éluder la question de fond.

Si quelqu’un a un retour...


11. mercredi 5 octobre 2022 à 08:542022-10-05T06:54:40Z, par Hervé Marcet

Éolien en mer. Localisation précisée

Désolé, je ne maîtrise pas encore les rouages de ce blog. Voici mon nom :
Hervé Marcet.
Merci de valider mon précédent message si vous souhaitez que mon point de vue soit diffusé et lu. Ainsi, personne n’aura de compte à rendre ????
Belle journée à vous. Hervé Marcet


12. mercredi 5 octobre 2022 à 12:012022-10-05T10:01:54Z, par Anita

Éolien en mer. Localisation précisée

De bonne humeur ce matin et en forme malgré une soirée amicale terminée très, très, tardivement, je m’autorise à valider vos deux commentaires bien que je ne vous connaisse pas. J’aurais dû préciser que je ne valide que des commentateurs qui se situent à minima, (pour ceux que je n’ai pas eu l’heur de rencontrer). Par exemple, "j’habite Kermarec depuis 10 ans" - "je viens en vacances régulièrement au VVF" - "je suis résident secondaire" - "je suis né à Groix et j’ai fait la bêtise de m’expatrier". Enfin bref, quelque chose qui justifierait le fait que vous donnez votre opinion sur notre vie d’insulaire.


13. mercredi 5 octobre 2022 à 14:042022-10-05T12:04:36Z, par Daniel

Éolien en mer. Localisation précisée

Bonjour Vincent

Je suis bien en phase avec ton approche (et c’est pas tous les jours ;-) ), bizarrement ça ne perturbe personne que l’électricité locale provienne de centrales de production situées à quelques centaines de kilomètres d’ici par le biais de magnifiques lignes à haute tension qui décorent elles aussi les horizons des habitants des campagnes ....
Bref que la production d’électricité soit faite "localement" pour desservir les secteurs situés à proximité me semble relever du bon sens et le système de production envisagé (éolien) ne génère pas de déchets pendant son exploitation et sauf erreur, à son démantèlement, la problématique des déchets ne joue pas dans la même cour que le nucléaire pour nos générations à venir .
Petite blagounette du jour : dans ma vie antérieure j’ai eu mission d’acquérir à l’amiable des terrains nécessaire à la réalisation de projet routiers pour une collectivité départementale. Etonnamment (ou humainement parlant) les intéressés étaient généralement d’accord sur la finalité du projet (si, si pour désenclaver les campagnes) mais ils ne comprenaient pas pourquoi le projet routier ne se passait plutôt chez le voisin d’en face......
Sauf erreur cette réaction n’a pas pris une ride et reste désespérément d’actualité :-)


14. jeudi 6 octobre 2022 à 06:352022-10-06T04:35:55Z, par vincent

Éolien en mer. Localisation précisée

Il y a bien longtemps que j’ai jeté mon tee-shirt militant « I love Janco »…

Si on ne peut enlever à Jancovici - le gourou des nucléocrates - son expertise sur le climat, certaines des solutions qu’il propose ne résistent pas beaucoup à un petit examen.

D’abord, comme je l’avais rappelé il y a quelques temps ici-même, ce ne sont pas les conflits d’intérêts qui étouffent ses groupes de réflexion, financés par de grosses sociétés en lien avec le bâtiment, la banque et le nucléaire.

Donc forcément, après le NIMBY pour les éoliennes, on a le TINA pour le nucléaire… sacré Janco ! Rationaliste à tout va !

Et puis les « libertés » que Jancovici prend régulièrement, avec les rapports du GIEC par exemple, pourraient interroger ceux qui ne le connaîtraient encore pas.

Prétendre dans un cours devant des étudiant.es de l’École des Mines que "Dans le rapport [du GIEC], tous les scénarios d’émissions qui permettent de rester sous la barre des 1,5°C sont des scénarios qui voient un nucléaire multiplié par un facteur 2 à 6 d’ici à 2100 » ( page 105) , ce n’est plus prendre des libertés, c’est dire de gros mensonges ! (mais peut-être ce jour-ci était-il particulièrement sous pression de ses financeurs)

Hervé nous dit « on constate qu’en termes de bénéfice-risque le nucléaire l’emporte sur toutes les autres offres non fossiles ».

Il ose tout le Janco !

Dans un de ses livres (Le changement climatique expliqué à ma fille ; Seuil, page 57) Jancovici s’adresse à sa propre fille :

« Si le seul problème que je te lègue, ma fille, c’est de gérer mes déchets nucléaires, je t’assure que je suis un père heureux et que je n’ai pas honte de ce que je fais. »

Presque tout est dit.

Janco, on vous le laisse.

Je fais partie de ceux qui préfèrent ne pas rajouter une couche de merde supplémentaire sur le dos de nos enfants et petits-enfants...


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours