« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Conseil municipal de rentrée

Publié le 14 octobre à 17:18

La réunion commence pianissimo, l’opposition semblant apprécier les décisions du maire notamment à propos du VVF et de la commission mise en place suite à la proposition de la Caisse des Dépôts de financer une étude sur un avenir possible.

L’application de la décision gouvernementale de fixer à 1 € le prix de la cantine pour le premier niveau de quotient familial et la subvention qui va avec ne peut susciter que l’approbation.

Même pas de surprise devant la décision d’avancer une petite somme au FIFIG sur sa subvention de 2022 au lieu de les aider tout simplement à combler le déficit provoqué par la limitation du public.

Une interrogation se fait jour quand même quand dans les travaux prévus pour le port et le bassin à flot il n’est toujours pas prévu d’aire de carénage.

La situation médicale périlleuse pour les habitants ne provoque que la répétition des arguments développés la semaine dernière lors de la réunion initiée par l’APSIG, le maire précisant que la commune sera là faute d’autres possibilités, QUOI QU’IL EN COUTE.

A la fin des questions de l’ordre du jour, l’opposition présente ses observations et interrogations.

Elle précise tout d’abord son rôle dans la négociation du tarif spécial "Groisillons" pour le parking de la gare maritime que Mr Jaillette baptise "parking pour les habitants de Groix". Je suis étonnée que le maire ne lui ait pas répondu que ce parking était initialement prévu pour les personnes se rendant sur Groix et non pour les heureux propriétaires de plusieurs voitures qui y ventousent à l’année et privent les visiteurs de places de stationnement. Plus de 80 abonnés sont déjà inscrits ce qui rend caduc le discours de l’utilité pour les futurs malades devant se rendre fréquemment en soin sur le continent. (De même, le parking de Port Tudy est prévu pour les résidents de l’île se rendant sur le continent et non pour les résidents secondaires qui y garent leur voiture entre deux séjours.)

Elle interroge le maire sur ce qu’il compte mettre en place pour collecter l’avis des usagers sur les améliorations à apporter à la future DSP et les contacts nécessaires avec la Région. Le maire dévoile alors les propositions qu’il a déjà adressées au Président ainsi qu’à ses services. En passant, l’air de rien, il reconnait que l’opposition communique et lui pas assez. Dans la liste de ses souhaits, il y a la nécessité d’établir des horaires de passage des rouliers en fonction des besoins des usagers et non de gestion des personnels. Il demande également que la Cie Océane mette à disposition des passagers handicapés un transport par voiturette électrique afin de les assister pour la montée de la passerelle. il rappelle la nécessité de mettre en place une Commission des liaisons maritimes et celle d’adresser aux municipalités les bilans financiers toujours promis mais jamais envoyés par les services de la Région. Quelques autres régularisations sur les droits de quai, les pourcentages sur recettes, la gratuité des appels téléphoniques à Océane complètent ses revendications. Bien que cette liste soit fournie, il aurait été préférable de travailler la question avec l’opposition, un brain storming sur un sujet aussi important n’est jamais inutile.

La révolution n’est pas encore pour ce trimestre, il est vrai qu’il n’a pas été question d’augmenter les salaires des aides familiales et employés municipaux, ni de réquisitionner les logements vacants et toujours pas de faciliter davantage le maintien à domicile des personnes âgées...

Commentaires :

aucun commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.