« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Ces précieux bénévoles du FIFIG

Publié le 23 août à 14:09
Photo de BABETH GUINAMARD

"Sans les bénévoles, il n’y aurait pas de festival", assure Christian Guyomar, copresident du 20ème Festival International du Fifig qui a lieu depuis le 18 août et jusqu’au lundi 23 août. Ce Groisillon de pure souche le sait d’autant plus qu’il est lui-même bénévole et n’envisage sa fonction "que comme ça, sinon cela n’a pas de sens". Au point de dormir une nuit dans sa voiture sur le terrain du fort du Gripp (où ont lieu les concerts) parce qu’aucun gardien n’a pu être trouvé pour surveiller le matériel.

Cette année. ils sont moins, âgés de 12 à 85 ans - à s’affairer gratuitement pour que le festival puisse exister. Ils donnent du temps, de l’énergie, une partie de leurs vacances depuis le début de la manifestation. A ces travailleurs désintéressés s’ajoute la vingtaine de bénévoles de l’équipe dirigeante ou du conseil d’administration. Seule une toute petite partie d’entre eux sont rémunérés. Audrey Pesché. qui a repris, en mars, la programmation générale et la coordination du festival, est l’unique salariée à plein temps.../...

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/08/21/les-benevoles-cle-de-voute-du-festival-international-du-film-insulaire-de-groix_6091982_3234.html

Commentaires :

aucun commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours