« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Carnet noir

Publié le 24 avril 2020 à 16:21

Un autre amoureux de Groix nous quitte. Encore un qui part avant l’heure, le coronavirus ne repoussant pas les autres maladies hélas !

Dom va rejoindre sa gentille Marie, que nous n’avions pas encore cessé de pleurer.

On les mêlera toujours dans nos souvenirs : elle, et sa sensibilité à fleur de peau, lui, avec un humour comme on l’aime, qui lui faisait commenter les accidents de la vie avec une ironie acide mais toujours souriante.

Nous avons préféré choisir une de ses photos lors d’une action militante (avec le Peuple des Dunes) plutôt que lors d’une soirée groisillonne dont on se demande d’ailleurs si on les retrouvera un jour.
Le moral n’y sera plus...

François et Martin, soyez assurés de notre soutien. Nous partageons un peu de votre peine et adressons nos condoléances à vos proches.

Commentaires :

1. vendredi 24 avril 2020 à 22:51, par Didier Métayer

Carnet noir

Salut camarade ! Pourquoi avoir été si pressé de rejoindre ta belle (n’oublie pas de lui faire la bise) je sais que son absence te pesait énormément.
Tu vas nous manquer mon ami, ta prose aussi même si elle était devenue rare.
Bon voyage Dom .... je suis désolé !


2. samedi 25 avril 2020 à 02:48, par Fañch

Carnet noir

On aurait pu rire encore un peu
Avec les amis des soirées entières
Sur notre terrasse aux roses trémières
Parfumée d’amour d’histoires et de jeux...

Même pas la possibilité de te rendre un hommage digne de ce nom avec tous tes amis et ta famille...
T’aurais pu attendre mon poto. Je n’ai même pas eu le temps de trinquer avec toi, tu fais chier, je t’aime.

Faà±ch


3. samedi 25 avril 2020 à 08:48

Carnet noir

Ses obsèques seront célébrées dans l’intimité familiale,
mardi 28 avril 2020,
au Centre funéraire de Kerlétu à Lorient.


4. samedi 25 avril 2020 à 11:24, par François

Carnet noir

Merci Anita, Didier, Fà£nch.
Pour vos mots.
Pour votre amour pour nos parents.


5. samedi 25 avril 2020 à 12:03, par Fana

Carnet noir

R.I.P. Dom, nous n’étions pas du tout préparés à ton départ subit.... Maintenant tu as rejoint Marie et la palanquée d’ami(e)s . Il ne nous restent que les souvenirs des bons moments passés ensemble à philosopher et rire. Nos pensées vont aussi à la famille. Bon courage.

Kenavo et bon voyage Dom

Fana et Bébert attristés


6. samedi 25 avril 2020 à 14:01, par Fabrice

Carnet noir

On avait vu Marie et Dom 2 fois chez Anita et Henri, le peu de temps que nous avions passé avec eux avait été tout à fait agréable. Chacun des deux méritait d’être connu, ils étaient vraiment complémentaires, Marie très douce et posée avec ses réflexions toujours pertinentes, Dom plutôt boute en train avec une tête de petit garçon espiègle (regardez ses photos !).
Très heureux de les avoir (peu) connus tous les deux, pensées et soutien à ses enfants.
Fabrice et Véronique


7. samedi 25 avril 2020 à 14:11, par Martine

Carnet noir

François et Martin, c’est à vous que je pense aussi. La vie s’effiloche devant vous, après votre mère c’est votre père dont vous devrez vous passer. Et se retrouver seuls, sans amis pour accompagner ce douloureux départ, c’est encore une nouvelle épreuve à assumer. Je vous demande d’imaginer mardi prochain sur les bancs de Kerletu, tous ceux qui ont si joyeusement et si fidèlement partagé les bons moments vécus ensemble, ils seront là par la pensée. Nous pensons tous à vous. Martine


8. samedi 25 avril 2020 à 14:45, par jc

Carnet noir

Salut quelle dernière vacherie tu nous fais, ton humour féroce nous faisait tant rire, c’est ta dernière, merde alors !

Je te t’imagine déjà la bas...je sais que ta belle te manquait toi aussi vous aussi vous allez nous manquer.

jc


9. dimanche 26 avril 2020 à 11:24, par Renée

Carnet noir

Dom, et ton humour unique qui savait si bien faire tourner en bourrique l’indécrottable naïve que je suis... Merci de m’avoir offert ton amitié et ta bienveillance, spontanées, franches, rieuses et sans chichis... Tu es parti mais tous ces moments partagés, je les garderai en moi. Que la couvée d’oisillons dont tu prenais tant soin au fond de ton jardin te conduisent vers ta belle. Je ne te l’ai jamais dit, mais depuis que Marie est partie, tous les matins, quand je lis la presse, c’est un peu comme si elle était posée là , discrète comme toujours, avec son petit sourire, posée sur mon épaule. Désormais, c’est ensemble que vous y serez... même si désormais trop silencieux, vous y serez tous les deux.

Que vos fils sachent à quel point nous vous aimions et que oui, comme Martine a su si bien le dire, même si ce ne peut être que par nos pensées, mardi, nous serons là , vraiment là , à leurs côtés.

Renée


10. dimanche 26 avril 2020 à 12:30, par Thom

Carnet noir

Oh oui, il va nous manquer !

Dom et Marie, on ne vous oubliera pas...


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours