« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

ça ne vaut pas un boycott ???

Publié le 25 mars à 09:51

la Société générale à travers le réseau Rosbank est au cœur de l’économie poutinienne : elle a pris part l’an dernier à un prêt de 1,2 milliard d’euros au géant minier Uralkali et financé les projets urbanistiques de la ville de Moscou à hauteur de 850 millions d’euros. Ce qui place la Société générale dans une situation difficilement défendable devant les opinions publiques occidentales. Depuis l’attaque de l’Ukraine, l’action de la Société générale a perdu plus de 20 % de sa valeur.

AS Lechevallier et J Lefilliâtre Libération 25 mars 2022

Commentaires :

aucun commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours