« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

À Samuel Paty (Gauvain Sers)

Publié le 18 octobre 2021 à 09:53

Parait qu’on s’habitue
Aux larmes de la nation
Ce matin, j’me suis tu
Sous l’coup de l’émotion

Parait qu’on s’habitue
Quand l’infâme est légion
Tous ces hommes abattus
Pour les traits d’un crayon

Parait qu’on s’habitue
À défendre à tout prix
Les 3 mots qu’on a lus
Aux frontons des mairies

Parait qu’on s’habitue
Quand on manque de savoir
Par chance, on a tous eu
Un professeur d’Histoire

Parait qu’on s’habitue
À la pire barbarie
Mais jamais j’n’y ai cru
Et pas plus aujourd’hui

Parait qu’on s’habitue
Aux horreurs qu’on vit là
Mais l’innocent qu’on tue
Je ne m’habitue pas

Commentaires :

1. lundi 18 octobre 2021 à 12:462021-10-18T10:46:27Z, par vincent

À Samuel Paty (Gauvain Sers)

* Samuel Paty, menacé de mort, abandonné par sa hiérarchie et livré aux chiens…

* Rapport Sauvé, (216 000 enfants qui ont « vu la lumière »), et le secret de confession au-dessus des lois de la République…

* 60ème anniversaire du massacre du 17 octobre 1961, et l’entière faute au bien commode bouc-émissaire Papon, ce qui évite de parler de crime d’État à connotation raciste...

Parait qu’on s’habitue

à toutes les infamies

aux salop’ries connues

que couvrent les hiérarchies

(ça vaut pas Gauvain, mais ça m’évite au moins de dire des gros mots)


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours